Recherche d'articles

 
 
Chiffres clés Edition du

Logement neuf : fort repli des mises en chantier

construction immeuble neuf
Ciel gris au-dessus de la construction neuve en France à fin avril, même si la tendance reste positive sur un an, d'après les chiffres du ministère.

Tags : Immobilier neuf, construction neuve, Cohésion des territoires, permis de construire, mise en chantier, logement neuf


Ça plie mais cela ne rompt pas… Même si cela ralentit, les chiffres de la construction neuve en France montrent toujours un certain dynamisme d’un mois sur l’autre. Les baisses du mois dernier sont compensées ce mois-ci et inversement. Explications.

Alors que débute cette semaine l’examen du projet de loi Elan à l’Assemblée nationale, les derniers chiffres officiels de la construction neuve en France à fin avril confirment un certain ralentissement de l’activité, sans toutefois véritablement casser la dynamique annuelle. Si les autorisations de logements neufs rebondissent légèrement en données corrigées, les mises en chantier sont en forte chute lors des trois derniers mois.
Ainsi, au cours des trois derniers mois, de février à avril 2018, les permis de construire délivrés augmentent en données corrigées de 1,6 % par rapport aux trois mois précédents, après s'être contractées de 4,6 %. En revanche, les mises en chantier reculent de 7,8 % après + 1,7 %. Un effet de yoyo qui montre que le secteur reste dans l’incertitude.
Si la dynamique des permis de construire tient grâce au logement collectif, y compris en résidences services, + 8.8 %, après - 11.3 %, le recul des mises en chantier provient surtout du collectif : - 11,4 % après + 2 %.

423 000 logements neufs mis en chantier en un an


Si l’on prend les données brutes, sans correction, la tendance reste positive sur un an, même si le cap symbolique des 500 000 logements neufs autorisés s’éloigne de nouveau. En un an, de mai 2017 à avril 2018, 495 100 logements ont ainsi été autorisés à la construction + 3.2 % et 422 900 logements ont été mis en chantier, soit + 7,1 % par rapport à la même période, un an plus tôt.
Là encore, ce sont les appartements neufs en collectif qui offrent la plus belle dynamique : + 6.5 % pour les permis de construire délivrés et + 8.4 % sur un an pour les mises en chantier.
A noter que si le taux d’annulation reste stable et inférieur à sa moyenne de longue période pour les maisons neuves, le taux dans le collectif, y compris en résidences gérées, grimpe chaque mois davantage depuis juillet 2017 pour atteindre 26.1 %, bien au-dessus de sa moyenne de longue période qui est de 18,9 % sur ces dix dernières années.

Ralentissement à prévoir dans certaines régions ?


On le sait les permis de construire d’aujourd’hui sont les chantiers de logements neufs de demain et dans certaines régions, la tendance annuelle passe dans le rouge pour le nombre de logements neufs autorisés. Ainsi, la France est comme coupée en deux, le sud enregistrant les premiers reculs sérieux du nombre de permis de construire délivrés sur un an. Si Rhône-Alpes Auvergne et la Corse restent dans le vert, l’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine, mais aussi les régions Centre Val de Loire et Bourgogne Franche-Comté… voient le nombre de logements neufs autorisés reculé : - 2.7 % en Occitanie, - 2.5 % en Nouvelle-Aquitaine, - 0.1 % en PACA. Même si les volumes sont moindres, la tendance reste très positive dans le Grand Est et la Bretagne, avec des progressions encore supérieures à + 10 %.A noter que l'Ile-de-France frôle encore les 100 000 logements neufs autorisés, 98 900 précisément en un an, soit une progression de 6.5 %, comparé à la même période un an plus tôt.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot