Recherche d'articles

 
 
Chiffres clés Edition du

Coup de frein pour la construction neuve à fin mai

construction neuve logements
Permis de construire délivrés et mises en chantier de logements neufs sont en baisse à fin mai, selon les chiffres officiels du ministère.

Tags : Immobilier neuf, construction neuve, Cohésion des territoires, permis de construire, mise en chantier, logement neuf


Après la tendance plutôt positive du mois dernier, les chiffres de la construction neuve repartent à la baisse à fin mai, tant pour les permis de construire que les mises en chantier, selon les données publiées ce jeudi par le ministère de la Cohésion des territoires.

Jusqu’ici les baisses étaient compensées par des hausses le mois suivant ou les hausses des permis de construire faisaient face à des baisses dans les mises en chantier ; pourtant, à fin mai, les chiffres de la construction neuve passent tous dans le rouge.
En effet, selon les données publiées par le ministère de la Cohésion des territoires, mises en chantier et permis de construire délivrés reculent à fin mai en France.
Sur les trois derniers mois, en données corrigées, le nombre de logements autorisés à la construction diminue de 3,9 % par rapport aux trois mois précédents. Dans le détail, les autorisations de logements individuels se contractent fortement : - 10,6 % ; seuls les logements collectifs, y compris en résidences services, connaissent une légère reprise : + 0,8 % après - 1,7 %.

98 800 logements neufs mis en chantier en trois mois


Durant la même période, les mises en chantier se replient de 6,9 % aussi bien dans l'individuel : - 4,1 % que dans le collectif y compris en résidences : - 8,9 %.
Malgré tout, la tendance reste encore largement positive sur un an. De juin 2017 à mai 2018, 491 400 logements en données brutes ont été autorisés à la construction, soit une hausse de 1.5 % par rapport à la même période, un an plus tôt. Dans le même temps, 422 200 logements ont été mis en chantier, soit + 6,2 % comparé de juin 2016 à mai 2017.
A noter que le taux d’annulation continue de grimper dans le collectif : passant de 26.2 à 26.3 % d’un mois sur l’autre, soit largement au-dessus de sa moyenne de longue période qui est de 18,8 %. En revanche, toujours au mois de mai, le taux d’annulation des logements individuels autorisés à la construction est de 11,4 % et reste inférieur à sa moyenne de longue période de 12,2 % de mai 2009 à mai 2018.
Preuve que l’activité reste bonne dans la construction neuve, le délai moyen d’ouverture de chantier des logements individuels est de 5,1 mois, proche de sa moyenne de longue période de 5,3 mois de mai 2009 à mai 2018. Idem dans le collectif où le délai moyen d'ouverture est de 11,2 mois, égal à celui de sa moyenne de longue période.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot