Recherche d'articles

 
 
Conseils pratiques Edition du

Faire construire sa maison neuve, pour quel coût ?

maison neuve
Il faut compter en moyenne 204 600 € pour faire construire sa maison en France, foncier compris, selon les dernières statistiques..

Tags : Construction, maison neuve, coût de construction


Comment établir son budget quand on projette de faire construire sa maison ? A quels coûts fixes s’attendre ? Quels sont les coûts annexes à ne pas oublier ? Quelles sont taxes exigibles quand on fait construire ? Tour d’horizon.

Pour budgéter le financement de la construction d’une maison, il faut penser aux coûts fixes : achat du terrain, coût de la construction… mais aussi les coûts annexes comme les éventuels frais d’agence immobilière, sans oublier les taxes à payer à la collectivité, comme la nouvelle taxe sur le patrimoine archéologique.

Les bases du coût de construction d’une maison


 - le prix du terrain à bâtir
Première étape dans un projet de construction d’une maison, le prix du terrain à bâtir est un pilier essentiel du budget. Il représente en moyenne le tiers du budget total. A noter que le prix moyen d’un terrain à bâtir en 2011 s’est établit à 63 €/m², selon les données statistiques du ministère du Logement. Il est de 44 € en zone rurale en moyenne, contre 264 €/m² dans l’agglomération parisienne. La taille de la parcelle moyenne achetée en France en 2011 était de 1 095 m².

- le coût de construction
Principal coût de la future maison neuve, le coût de construction est constitué de la rémunération des entreprises travaillant sur le chantier, du coût des matériaux. Il représente en moyenne 70 % du budget total. Ce coût peut baisser jusqu’à 30 % si le futur propriétaire réalise une partie des travaux avec le système de maison en kit ou prête à finir.

- l’assurance dommages-ouvrage
Obligatoire, cette assurance permet de couvrir toute personne qui fait construire une maison. Son coût varie entre 3 000 et 6 000 € selon les garanties couvertes. Souscrite avant l’ouverture du chantier, l'assurance dommages-ouvrage permet le remboursement et la réparation des dommages qui se produisent après la réception des travaux, sans attendre une éventuelle décision de justice.

Des coûts annexes s’ajoutent à certaines constructions neuves


- les frais de l’agence immobilière
Si
terrain constructible
L'expertise d'un géomètre et une étude des sols, deux étapes à ne pas négliger.
comme 9 ménages sur 10, vous devez acheter un terrain constructible avant de faire construire, il faut parfois régler des frais à l’agence immobilière qui s’occupe de l’achat. Compter jusqu’à 8 % du prix du terrain.

- le coût du crédit immobilier
Outre le coût du crédit immobilier en lui-même, représenté par les intérêts à rembourser, il faut aussi penser aux frais de dossier et aux autres assurances à payer pour garantir son emprunt. Le coût du crédit s’établit à maximum 7 % de la somme empruntée.

- les frais d’étude de sol et les frais de géomètre
Avant la signature officielle chez le notaire pour l’achat du terrain à bâtir, l’intervention d’un géomètre peut être nécessaire pour garantir la superficie de la parcelle achetée. Coût minimum : 500 €, variable selon l’accessibilité du terrain. Egalement avant la vente officielle, une étude de sol peut être nécessaire pour se prévaloir d’éventuelles surprises lors de la viabilisation, voire lors de la phase de construction de la maison. Compter un minimum de 1 000 € pour l’intervention d’un géotechnicien.

- les frais de viabilisation et de raccordement
Une fois le terrain officiellement acheté, première étape avant le chantier de construction de la maison, la viabilisation du terrain. Une étape assurée par le lotisseur quand il s’agit d’un terrain en lotissement. Il s’agit de raccorder les différents services à la parcelle : eau et électricité, eaux usées, téléphone/Internet… Coût minimal 3 000 €. En cas d’absence de tout à l’égout, un système d’assainissement non-collectif doit être installé pour un coût supplémentaire.

- les honoraires de l’architecte ou la marge du constructeur
En optant pour une maison d’architecte, les honoraires s’établissent entre 8 et 12 % du coût de la maison. En passant par un constructeur de maisons, avec la signature d’un contrat de construction de maison individuelle,
maison d'architecte
Compter entre 8 et 12 % du coût de la maison pour construire une maison d'architecte.
CCMI, avec ou sans fourniture de plan, il y a aussi la marge du constructeur à prendre en compte. Elle est englobée dans le coût de construction de la maison.

Les taxes dues pour une maison neuve


- la taxe d’aménagement
La fiscalité de l’urbanisme tend à se simplifier au fil des années avec une seule taxe : la taxe d’aménagement pour englober d’anciens règlements auprès des collectivités. Automatique dans les communes de plus de 10 000 habitants, sur décision du conseil municipal dans les communes plus petites, la taxe d’aménagement se calcule selon la surface plancher de la construction et une valeur forfaitaire (693 euros/m² en régions et à 785 euros/m² en Ile-de-France), auquel s’ajoute un taux communal compris entre 1 et 5 %. Un abattement de 50 % existe pour les 100 premiers mètres carrés.
Exemple pour une maison de 170 m² en province et un taux communal de 4 %, la taxe d’aménagement atteint près de 3 400 €. Elle se règle en générale en deux fois : 18 mois et 3 ans après l’octroi du permis de construire

- les frais de notaire
Les honoraires du notaire, mais surtout les droits d’enregistrement de la vente du terrain à bâtir dans le cas de la construction d’une maison, communément appelés « frais de notaire », représente entre 7 et 8 % du prix du terrain constructible.

- la nouvelle taxe sur le patrimoine archéologique
Depuis le 1er janvier 2013, la taxe sur le patrimoine archéologique est également exigible pour les constructions de maisons individuelles. Jusque-là, les constructions au-delà de 1 000 m² étaient concernées. Si les 100 premiers mètres carrés sont exemptés, cette taxe qui sert à financer la prévention du patrimoine archéologique, coûtera selon les calculs de l’Etat entre 277 € en régions et 314 € en Ile-de-France pour une maison de 150 m².

- la taxe foncière et la taxe d’habitation
Des impôts locaux, taxe foncière et taxe d’habitation, s’ajoutent aux différentes taxes à régler pour faire construire sa maison. Ainsi, tout propriétaire d’un terrain au 1er janvier doit régler la taxe foncière sur le non bâti. Tout occupant d’un logement doit payer la taxe d’habitation
A noter que les propriétaires d’un logement neuf ou d’une maison neuve sont exonérés de la taxe foncière au moins pendant deux ans après l’achèvement des travaux. Pour cela, il suffit de déclarer dans les 90 jours à l’administration fiscale la fin du chantier.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot