200 Pass Propriété à saisir !

Recherche d'articles

 
 
Interviews Edition du

Patrick Vandromme, LCA-FFB : « Au moins 120 000 maisons neuves vendues cette année »

Patrick Vandromme, président de la LCA-FFB
Patrick Vandromme, président de la LCA-FFB, union des constructeurs, promoteurs, aménageurs au sein de la fédération du bâtiment.

Tags : Construction, maison neuve, LCA-FFB


Le président de la nouvelle union LCA-FFB, Les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment, Patrick Vandromme, évoque la reprise de la construction de maisons individuelles engagée en 2015, même si elle ne se confirme pas encore dans les chiffres officiels.

- Quel premier bilan tirez-vous depuis la création de la LCA-FFB en début d’année ? En êtes-vous satisfait ?

« Complètement, cela a été un peu difficile au début car il a fallu réunir différentes instances : l’UMF qui était une union de constructeurs de maisons, UCI-FFB qui comptait également des promoteurs. Il a fallu également prendre nos marques avec la FFB qui a une organisation s’appuyant sur les départements, alors que l’UMF travaillait au niveau régional.
On devrait atteindre les 800 adhérents à la fin de l’année et c’est l’objectif que l’on s’était fixé. Les commissions sont en place pour chacun des trois métiers bien représentés dans cette union : les constructeurs, les promoteurs, les aménageurs. Il y a également une équipe de permanents pour répondre aux attentes des adhérents. C’est un succès long à se mettre en place mais nous sommes désormais un syndicat fort et écouté. Je suis un président heureux. »

- D’autant plus que les chiffres sont bons. A propos de la construction de maisons, pour 2015, vous nous aviez dit « c’est une année horribilis pour la production, mais une année de reprise pour les prises de commandes », est ce que la reprise se poursuit en 2016 ?

« 2015 a été une année de point bas au niveau de la production de maisons individuelles, mais les carnets de commandes étaient de nouveau en train de se remplir : + 11.5 % de prises de commandes que l’on retrouve aujourd’hui en production.
Pour ce qui est des commandes en 2016, là encore, c’est en hausse : + 11 % depuis le début de l’année. On devrait terminer l’année sur cette tendance, malgré un trou d’air en juillet. Les commandes du mois de juillet sont les contacts du mois de juin et avec les inondations, les grèves, les pénuries de carburant, cela a compliqué les choses. L’attentat de Nice en juillet n’a rien arrangé. Mais a priori, cela ne devrait pas perdurer. On devrait terminer l’année avec 120 000 / 126 000 maisons neuves vendues. Cela représente tout de même + 22 points en deux ans pour les ventes de maisons individuelles à construire. »

- On est tout de même loin encore des niveaux d’avant la crise de 2008 ?


« On ne retrouvera certainement plus les niveaux d’avant crise, mais c’est tout de même bien mieux qu’il y a trois ans. Donc, pas question de se plaindre ; même si on maintient la pression sur les pouvoirs publics. »

- Est-ce que certaines régions sont plus dynamiques que d’autres ?

« Les régions qui avaient été les plus pénalisées pendant la crise sont les premières à repartir en général et cela se confirme encore une fois. La Normandie, les Pays de Loire sont les régions les plus dynamiques sur les douze derniers mois. Tout l’arc atlantique se porte bien désormais. En revanche, cela reste plus calme en Rhône-Alpes Auvergne, dans le Grand Est et en Occitanie. L’Occitanie où Midi-Pyrénées se porte mieux que le Languedoc-Roussillon où il reste des difficultés. » 

- Des surprises parmi ces premiers chiffres pour 2016, vous qui êtes aussi le PDG de MFC, leader sur le marché de la construction de maisons ?

« Pas réellement car mes propres chiffres confirment cette tendance. Une dynamique que l’on retrouve également dans la promotion immobilière. Des chiffres qui auraient encore été meilleurs d’ailleurs si les mises en vente de logements neufs avaient été plus fortes. »


« Déjà, il faut rappeler au grand public qu’il existe un délai entre la prise de commande et l’ouverture du chantier, il faut compter au moins 9 mois, un délai administratif qui a d’ailleurs tendance à s’allonger de plus en plus. 
Autre problématique à propos de ces statistiques, Sit@del ne semble pas vraiment fiable. Nous sommes d’ailleurs en discussion avec l’Insee pour que l’Institut utilise les données de Markemétron qui réunit les chiffres de 400 constructeurs partout en France pour affiner le renseignement de la production de maisons neuves en diffus notamment. 
Il y a un problème de fiabilité car ce qui a été vendu en 2015 devrait se retrouver en production et donc dans les chiffres officielles des mises en chantier dès la fin de l’année dernière, ce qui n’est pas le cas. »

- L’année 2016 se termine déjà et se profile 2017 avec les présidentielles, quels sont vos combats des prochains mois ?

« En partenariat avec la FFB, nous allons recevoir tous les candidats et leur faire des propositions. Nous nous mobilisons déjà sur la réglementation carbone, la RE 2018. Nous demandons aux pouvoirs publics de nous laisser du temps d’expérimenter cette politique du tout énergie positive et bas carbone pour ne pas faire flamber le coût de production des maisons neuves.
Pour ce qui est de l’activité en 2017, en production, cela sera une superbe année car il va falloir construire ce que l’on vend cette année. Au niveau des ventes, le premier semestre sera beaucoup plus calme avec cet effet d’attentisme traditionnel aux périodes électorales. On fait avec. 
En tout cas, on pourra toujours s’appuyer sur le PTZ, très bien calibré aujourd’hui, qui a marché et qui continue de bien marcher. On devrait atteindre en 2016 l’objectif du gouvernement de doubler le nombre de PTZ signés pour atteindre les 120 000 signatures. C’est une très bonne nouvelle ».

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot