Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

François de Rugy remplace Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique

François de Rugy, ministre Transition écologique et solidaire
François de Rugy, jusqu'ici président de l'Assemblée nationale, remplace Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire. © Assemblée nationale

Tags : écohabitat, écoconstruction, logement, ministère de la Transition écologique, François de Rugy


C’est finalement François de Rugy qui remplace Nicolas Hulot à la tête de la Transition écologique, dans un ministère au périmètre inchangé. Pas de super-ministère autour du logement durable donc !

Ancien candidat à la primaire de gauche, macroniste et président de l’Assemblée nationale depuis, François de Rugy est appelé à remplacer Nicolas Hulot à la tête du ministère de la Transition écologique et solidaire. Un ministère qui garde donc le même périmètre, même si nombreux appelaient dans la construction, à un super-ministère dédié à l’écologie et au logement.

Lire aussi - Vers un super-ministre du logement et du développement durable ?


Âgé de 44 ans, François de Rugy obtient donc pour la première fois un poste ministériel après la démission surprise de Nicolas Hulot, alors ministre d’Etat et numéro 3 du gouvernement d’Edouard Philippe. Ancien adjoint au maire de Nantes, membre d’Europe Ecologie Les Verts, il est l’un des candidats à la primaire des gauches en 2017. Face à Benoît Hamon et Manuel Valls dans la primaire citoyenne, il prônait alors dans son programme la disparition du nucléaire en 2040 avec la fermeture des centrales à 40 ans et la mise en place d’un programme de reconversion à 30 ans, obtenant alors seulement 3.88 % des suffrages.
Suite à sa défaite, il soutient depuis Emmanuel Macron et ce dès la campagne présidentielle. Il en est récompensé en devenant président de l’Assemblée nationale au début de la mandature.
Si sa connaissance de la thématique écologique semble avoir été un facteur dans sa nomination, l’opposition, comme Jean-Luc Mélenchon, a rapidement rappelé son choix de faire voter à 2 heures du matin l’emblématique amendement contre le glyphosate. Il faudra donc attendre ses premières prises de parole et ses premières décisions, notamment sur le plan de rénovation de l’habitat engagé par Nicolas Hulot, pour juger cet écologiste jugé « réformiste et pragmatique ».
En attendant, dans ce jeu de chaise musicale, c’est le député Richard Ferrand, ancien et rapide ministre de la Cohésion des territoires avant une démission forcée, qui pourrait poser sa candidature au perchoir.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot