Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Quand les promoteurs immobiliers deviennent agriculteurs !

projet immobilier écologique Milan
La forêt verticale de Stefano Boeri à Milan est un des exemples concrets du développement de cette "agriculture urbaine" partout dans le monde. © Stefano Boeri Architecte

Tags : Immobilier neuf, innovation, agriculture urbaine, BPD Marignan, Nexity, Crédit Agricole Immobilier


Alors qu’on leur reproche souvent de bétonner, les promoteurs immobiliers se transforment de plus en plus en agriculteurs au grès des opérations de logements neufs. Pourquoi ce besoin de nourrir en plus de loger ?

« Pourquoi les promoteurs devraient planter des choux ? » Voilà comment s’interroge la presse belge en ce printemps 2017 et pour cause, la tendance se propage partout en Europe : les promoteurs immobiliers sont en passe de devenir aussi des agriculteurs. Face au reproche de bétonner, ils ont une nouvelle carte à jouer, notamment auprès des collectivités et des riverains : la carte de l’agriculture urbaine.
Alors que la mode est aux circuits courts et à la traçabilité, quoi de mieux que de faire pousser soi-même ses propres légumes sur sa terrasse ? Quoi de mieux que de se servir directement au pied de son immeuble ? Est-ce une mode ? Un truc pour « bobo des villes » ? En tous les cas, les opérations immobilières avec potagers partagés ou toitures végétalisées se multiplient et certains promoteurs vont même beaucoup plus loin et cela se professionnalise.
Par exemple, en Belgique, Green Surf, Green Solutions for Urban & Rural Farming, a déjà accompagné en quelques mois une vingtaine de projets d'agriculture urbaine à l'échelle d'une ville, d'un quartier ou d'un bâtiment, en plus des activités de recherche scientifique sur la thématique, rapporte le magazine belge Trends.
Alors que la population est de plus en plus citadine, il faut selon les fondateurs de Green Surf trouver une nouvelle façon de produire, en ville et donc hors-sol, sur des surfaces non-conventionnelles. Les atouts ne manquent pas. On l’a dit la traçabilité pour répondre à la méfiance de plus en plus forte des consommateurs à propos de ce qu’ils mangent, mais aussi une empreinte carbone réduite pour cette production qui n’a plus besoin d’être transportée depuis les zones maraîchères, sans oublier, et non des moindres : la valorisation du patrimoine immobilier.

Lire aussi - Quelle plus-value pour un espace vert à proximité de son logement ?

On le sait plus un immeuble est proche d’un espace vert, plus sa valorisation augmente. Quid de cette valorisation si l’immeuble devient lui-même un espace vert ?
Car, en effet, les exemples ne manquent pas. La forêt verticale de l’architecte Stefano Boeri à Milan, en Italie où deux tours de logements neufs de 80 et 112 mètres de haut ont été complètement végétalisées avec des centaines d’arbres et arbustes. Des essences d’arbres spécialement choisies pour absorber le CO2 de la mégalopole milanaise et rejeter de l’oxygène mais aussi produire de l’humidité et protéger les habitants des particules de poussières. Ces arbres laisseront également passer le soleil en hiver et apporteront de l’ombre et de la fraîcheur sans climatisation en été. Stefano Boeri ne compte pas s’arrêter là, il a aussi imaginé une éco-cité entièrement végétalisée pour la Chine.

Lire aussi - Ces projets immobiliers écologiques incroyables : rêve ou réalité ?


Mais
appartement neuf Bruxelles
A Bruxelles, Tivoli, une opération résidentielle, propose une serre et 1500 m² de potagers en toitures. © CityDev Brussels
pas la peine de traverser la planète pour percevoir cette tendance propice à l’agriculture urbaine. Des projets concrets existent déjà. A Annecy, dans l’écoquartier Vallin-Fier, l’opération « L’Eden » du promoteur Nexity, propose une serre horticole privative sur le toit de ce programme de 127 logements neufs, compléter par un espace pédagogique au cœur de l’îlot paysager. Un concept qui a séduit les internautes puisque L’Eden a reçu le Prix Grand Public lors des Pyramides d’Argent 2017 dans les Alpes.
A Toulouse, la résidence Le R de Crédit Agricole Immobilier dont le chantier est en cours va expérimenter un dispositif inédit d’agriculture urbaine : tours végétales, arbustes fruitiers en libre cueillette, gîtes à abeilles solitaires… les futurs habitants disposeront d’espaces verts renouant avec les pratiques agricoles, en plein cœur de ville, et pourront ainsi récolter leurs propres fruits et légumes. « Au-delà de l’aspect alimentaire, ces nouveaux lieux de vie partagés rempliront une fonction pédagogique, pour les enfants, et sociale, entre voisins, en tant que point de rencontres et d’échanges », précise le promoteur.

Lire aussi - D'innovants programmes neufs en chantier à Toulouse

Car en effet, voilà un autre atout de cette agriculture urbaine : créer du lien social. Si sur ce programme neuf toulousain, le dispositif sera animé par un bureau d’études spécialisés, Terr’Eau Ciel, totalement financé par le promoteur pendant deux ans ; ailleurs, il faudra bien s’organiser entre voisins (et donc se parler !) pour arroser, bêcher, planter, entretenir ces lopins de terre toute l’année.
D’ailleurs, précise la cofondatrice de Green Surf en Belgique : « La solution technico-économique ne sera pas la même si l'on souhaite créer du lien social entre les habitants d'une résidence ou permettre à un agriculteur urbain de gagner sa vie et créer des emplois ». A chaque immeuble, son projet unique d’agriculture urbaine. Au nord de Bruxelles, le projet résidentiel Tivoli Greencity de Citydev.Brussels, cours de construction, accueillera à terme une serre et 16 potagers sur une surface de près de 1 500 m² ! Un projet qui trouve tout son sens quand on sait qu’en Belgique, selon les régions, toutes les toitures terrasses plates doivent être végétalisées. Autant rentabiliser la contrainte en plantant des salades !
Ces projets d’agriculture urbaine permettent aussi aux promoteurs de séduire les collectivités et pourquoi pas remporter des concours. Cela s’est vu dans l’appel à projet Réinventer Paris où différents concepts d’agriculture urbaine ont séduit les jurys. Le promoteur
appartement neuf Paris 13ème
In Vivo a séduit le jury de l'appel à projet Réinventer Paris avec sa façade en micro-algues, ses balcons jardinières et ses plantes comestibles. © BPD Marignan
qui est certainement allé le plus loin dans ce concept : BPD Marignan pour un lot dans le 13ème arrondissement de Paris, rebaptisé In Vivo.

Lire aussi - Réinventer Paris : un projet immobilier végétal dans le 13ème arrondissement

Concrètement, la résidence pour jeunes chercheurs de 141 chambres du projet va présenter une biofaçade en micro algues ! Des micro algues à haute valeur ajoutée pour les marchés de la santé et de la recherche, mais qui permettront aussi de valoriser la chaleur captée par des photobioréacteurs, sorte de capteurs solaires, pour les eaux chaudes sanitaires et le chauffage, diminuant ainsi les consommations énergétiques de l’immeuble sous le seuil imposé des 48 kWh/m²/an du Plan Climat de Paris.
Dans les deux autres immeubles résidentiels d’In Vivo, là aussi, l’agriculture urbaine s’invite à tous les étages avec dans l’un des bâtiments des cultures de plantes comestibles sous toutes les formes de potagers et petite agriculture urbaine en loggias, sous serres ou à l’air libre en toiture.
Le troisième et dernier immeuble de l’opération proposera lui de grands balcons-jardinières sur toutes ses façades, avec des arbustes et arbres propices à accueillir la biodiversité en ville. Ces balcons en double hauteur doivent permettre d’habiter dans une forêt, jardiner devant chez soi, ou simplement laisser la biodiversité s’exprimer. De quoi répondre là encore à un autre des objectifs de l’agriculture urbaine : garder en ville des ménages qui pourraient être tentés d’aller chercher de la verdure plus loin en périphérie.
Enfin, même si de nombreux projets d’agriculture urbaine voient progressivement le jour, la fin de l’agriculture à la campagne est encore loin. Les toitures terrasses des seuls immeubles neufs en construction n’y suffiront pas !

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot