Recherche d'articles
 
 
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Investissement locatif : top 10 des villes les plus recherchées

top 10 des villes les plus recherchées pour louer
Même si Paris est la ville la plus recherchée pour une location, Bordeaux cumule aussi une pénurie de logements à louer.

Tags : Investissement immobilier, investissement locatif, loyer, LocService.fr


Villes les plus recherchées, tensions sur le marché locatif, évolution des loyers, le site LocService.fr a passé au crible le marché de la location en France pour déterminer les villes les plus intéressantes pour investir dans l’immobilier. Tour d’horizon.

Si un tiers des recherches se focalise sur l’Ile-de-France, certaines villes sont plus recherchées que d’autres en matière de location. C’est ce qui ressort de l’observatoire de la location du site LocService.fr. En effet, le bilan de l’année 2018 montre que sur plus de 122 000 recherches de locataires sur son site et près de 80 000
logements ayant changé de locataires en 2018, Paris réunit 12 % des demandes de location, devant Lyon : 5 % et Bordeaux : 3 %. Suivent Toulouse, Nantes, Montpellier et Marseille à 2 %. Strasbourg, Nice et Lille représentent 1 % des recherches. C’est selon LocService.fr, l’attrait et l’influence du marché étudiant qui favorisent davantage Bordeaux, Toulouse et Nantes derrière Lyon et Paris.

L’immobilier à Bordeaux en pleine pénurie


A ces villes très recherchées, il faut aussi étudier la tension du marché locatif et là, c’est Bordeaux qui sort en tête. Si on s’intéresse à la tension locative, c’est-à-dire la difficulté à trouver un logement à louer dans une ville, ce classement change quelque peu : Bordeaux se retrouve de loin à la première place avec en moyenne 6,4 demandes pour 1 seule offre. Elle est suivie par Lyon avec 3,9 demandes pour 1 offre, puis Paris : 3,1. En revanche, des villes comme Nice, Marseille ou Lille montrent des signes de marché détendu avec moins de demandes que d’offres.
La pénurie de logements à louer à Bordeaux se voit aussi dans l’évolution des loyers qui en découle. Ainsi, la capitale girondine est la grande ville française où les loyers ont le plus augmenté en 2018 : + 6.77 % sur le loyer moyen, charges comprises.


Parmi les autres villes ayant fortement augmenté, de + 3 % à + 5 %, se trouvent Brest, Metz, Poitiers et Saint-Étienne : dans ce cas, il s’agit plutôt d’un phénomène de rattrapage, ces villes étant peu chères à la base. A l’inverse, Tours et Avignon connaissent les plus fortes baisses, respectivement - 1,36 % et - 1,75 %.

Une hausse sensible des loyers dans Paris


Selon l’observatoire de LocServices.fr, est observée une augmentation sensible des loyers à Paris par rapport à l’année 2017 : + 3,13 %, avec un montant de 35,13 €/m² ; « une hausse qui trouve sans doute son origine dans le retrait de l’encadrement des loyers intervenu en novembre 2017, et amplifiée par l’impact négatif des locations Airbnb qui « vident » le parc disponible de locations classiques », analyse le site.
A noter également que les prix ont augmenté moins vite en grande couronne parisienne : + 0.56 % à 18 €/m² qu’en petite couronne : + 1.19 % à 23.78 €/m², dont l’attrait augmente avec le projet du Grand Paris.

Un loyer moyen de 633 €/mois, charges comprises


En 2018, la surface moyenne des logements loués en France était de 46 m² et il fallait dépenser en moyenne 633 € par mois charges comprises pour se loger. C’est 2 € de plus qu’en 2017. Ramené au mètre carré, le loyer moyen est de 13,91 € et augmente modestement de 0,36 % par rapport à l’année dernière.
Derrière ce loyer moyen, se cachent de fortes disparités. Ainsi, par rapport à la province 12.17 €/m², soit + 1.10 %, l’Ile-de-France est quasiment deux fois plus chère en termes de loyer au mètre carré : 23.30 €/m² soit + 0.97 %, et Paris est trois fois plus chère.
Pour ce loyer moyen de 633 € par mois, charges comprises, on peut ainsi louer un studio de 14 m² à Paris, un deux-pièces de 38 m² à Bordeaux, jusqu’à un trois-pièces à Dijon, Orléans et Rennes. A l’exception de Lyon, les autres métropoles régionales permettent en général de louer un appartement T2 avec une chambre pour une surface comprise entre 38 et 46 m² selon les villes.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot