Recherche d'articles

 
 

Le spécialiste pour trouver un logement neuf

Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

2018, encore une année record pour le crowdfunding immobilier

financement participatif immobilier neuf
Le marché du crowdfunding immobilier a progressé de 70 % en un an pour atteindre la collecte record de 170 M€ pour financer la construction neuve. © Fotolia

Tags : Immobilier neuf, crowdfunding immobilier, financement participatif


Où le crowdfunding immobilier s’arrêtera-t-il ? Le financement participatif de l’immobilier neuf va encore battre des records en cette année 2018, avec plus de 170 millions d’euros récoltés pour soutenir le développement de projets immobiliers. Bilan 2018.

Après environ 100 millions d’euros levés pour soutenir la construction neuve en 2017, le crowdfunding immobilier bat encore de nouveaux records en France en 2018 avec plus de 170 millions d’euros collectés.
Pour Quentin Romet, président d’Homunity, une des plateformes tricolores de financement participatif, « depuis 2016, cette niche de la finance participative enchaîne des années records en termes de fonds levés et de projets financés. 2018 ne déroge pas à la tendance : avec une croissance de plus de 70 %, l’immobilier est la branche la plus lucrative du crowdfunding et affiche de belles perspectives pour 2019 ».

Les investisseurs très intéressés par le crowdfunding immobilier


Avec des temps de collectes de plus en plus rapides, le premier constat est que la demande côté investisseurs est toujours présente. Les communautés d’inscrits des différentes plateformes ne cessent de grandir, ce qui prouve que le crowdfunding immobilier a pris aussi sa place dans les stratégies d’épargne des particuliers. Le discours médiatique a également changé, reconnaissant l’intérêt de cette alternative qui n’est plus systématiquement stigmatisée comme un investissement à haut risque. D’ailleurs, le marché murissant avec les différents cycles de remboursements de projets, les premiers track-records des plateformes attestent de plus en plus de la pérennité du modèle.

Lire aussi - Collecte de fond record en crowdfunding immobilier à Megève

Les rendements délivrés sont respectés avec des taux qui s’harmonisent en moyenne entre 9 et 9,5 % pour une durée moyenne comprise entre 17 et 20 mois. Ainsi, au début décembre, plus de 170 millions d’euros ont déjà été collectés pour le financement de plus de 250 projets, selon le montant calculé à partir des chiffres et indicateurs fournis sur les sites des 10 plateformes les plus importantes du marché.

Un placement immobilier de plus en plus maîtrisé


Toujours selon l’analyse d’Homunity, le rapport entre les projets financés et les projets remboursés tend vers une mise à l’équilibre avec pour les principales plateformes un ratio supérieur à 20 %. Le taux de défaut du secteur, impliquant une perte totale du capital investi pour les investisseurs, est resté stable et inférieur à 1 % et ne concerne qu’une seule plateforme. En effet, l’année 2018 n’a connu aucune faillite comparable à l’affaire Terlat de 2017. Cet incident reste donc à l’heure actuelle, le seul déboire depuis 2014.
Dans un souci de transparence, les plateformes sont depuis cette année dans l’obligation de fournir certaines statistiques de leur activité. Le taux de retard, qui correspond à une durée supérieure à la durée contractuelle, reste relativement faible, environ 11 %, sachant qu’une très large majorité des plateformes maintiennent un taux de retard à 0 %.
A noter que le marché conserve une forte croissance majoritairement impulsée par quelques entités. En effet, alors qu’une trentaine de plateformes sont enregistrées et agréées, une quinzaine seulement a été active cette année dont 10 d’entre elles concentrent près de 85 % de l’activité.
Autre élément rapporté par Quentin Romet, « les montants par opération sont à la hausse avec de plus en plus de projets d’envergure dépassant le million d’euros. Cette évolution s’explique notamment par l’ouverture du marché à de nouveaux acteurs et de nouveaux types d’opérations ».

Une marge de croissance encore très importante en 2019


D’une manière générale, 2019 s’annonce dans la continuité de cette année positive avec des investisseurs toujours en quête de rendements élevés pour des durées d’immobilisation courtes. Le regain d’intérêt pour l’investissement dans l’immobilier d’entreprise et tertiaire auprès des particuliers devrait également continuer, permettant ainsi un rééquilibrage dans les typologies d’opérations financées sur les plateformes. Au premier semestre 2018, les opérations résidentielles représentent moins de 60 % des projets selon les plateformes contre jusqu’à 80 % en 2016.
Même le ralentissement en logement neuf, déjà observé en 2018, aura peu d’impact sur l’activité des plateformes compte tenu des parts de marché qu’elles doivent encore conquérir. Avec seulement 10 % des acteurs de la promotion immobilière qui financent leurs fonds propres via les plateformes de financement participatif, la marge de manœuvre et de croissance est énorme pour les acteurs du crowdfunding immobilier. De quoi bien appréhender l’année 2019.
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot