Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Investir : forte hausse possible des loyers

investissement locatif calcul loyer
L'Indice de Référence des Loyers enregistre au quatrième trimestre 2018 sa plus forte hausse depuis plus de 5 ans. © Stocklib

Tags : Investissement immobilier, investissement locatif, loyer, IRL


Nouvelle hausse importante de l’Indice de Référence des Loyers au terme du quatrième trimestre 2018 : + 1.74 %. On est loin de la stabilité du deuxième trimestre 2016. Explications.

Après avoir atteint un point bas, un indice de référence des loyers stable, voire négatif, entre 2015 et 2016, l’indice qui fixe le plafond d’augmentation maximum des loyers, IRL, repart à la hausse. Au quatrième trimestre 2018, l’indice de référence des loyers, calculé par l’Insee, s’établit à 129,03. Sur un an, il augmente de 1,74 %, après + 1,57 % au trimestre précédent. Il s’agit de la plus forte hausse enregistrée depuis plus de 5 ans.

Qu’est-ce que l’IRL ?


Pour rappel, l’IRL fixe le plafond d’augmentation maximum applicable en cours de location et au renouvellement du bail, lorsque le bail comporte une clause de révision annuelle des loyers. Les propriétaires bailleurs peut ne pas appliquer cette hausse, mais depuis la promulgation de la loi ALUR, en mars 2014, le bailleur ne peut plus réévaluer le loyer sur plusieurs années, de manière rétroactive. L’IRL peut s’appliquer tant pour les locations vides que meublées. L’IRL est calculé chaque trimestre par l’Insee. Il correspond à la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l’évolution de l’indice des prix à la consommation, hors tabac et hors loyers.

Comment réévaluer le loyer de mon investissement immobilier ?


La date de l'IRL à prendre en compte est soit la date indiquée dans le bail (date convenue entre le bailleur et le locataire, ou, à défaut, terme annuel du bail), soit, à défaut, la date du dernier IRL publié par l'Insee à la date de la signature du bail.
Pour calculer l'augmentation du montant du loyer, le propriétaire doit connaître le montant du loyer, le nouvel IRL du trimestre de référence, prévu dans le bail ou publié par l'Insee au moment de la signature du bail, et l’IRL du même trimestre de l'année précédente.
Le calcul consiste ensuite à effectuer l'opération suivante :
loyer en cours x nouvel IRL du trimestre de référence du contrat / IRL du même trimestre de l'année précédente=nouveau loyer.

Par exemple, un bail signé le 1er septembre 2017 moyennant un loyer mensuel de 500 €, peut être réévalué au 1er septembre 2018. Le dernier indice publié à la date de signature du bail est celui du 2ème trimestre 2018, soit 126.19. Le nouvel indice publié à la date de réévaluation est celui du 2ème trimestre 2018, soit 127.77, soit 500 € x 127.77 / 126.19=706.26 €, au 1er septembre 2018, date de la révision annuelle. Une hausse que l’investisseur n’est pas obligé d’appliquer ; mais qui fixe, pour rappel, le plafond maximum s’il le souhaite.
Par Rédaction

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot