Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Logement neuf : les ventes aux investisseurs divisées par deux à Nantes

investissement immobilier neuf Nantes
Investisseurs et accédants sont peu présents en ce début d'année sur le marché de l'immobilier neuf à Nantes, rapporte la FPI des Pays de Loire. © Arnaud Bocquel Samoa

Tags : Immobilier neuf Nantes, immobilier neuf Pays de Loire, prix immobilier neuf, FPI


Rupture dans la dynamique de l’immobilier neuf à Nantes et les Pays de Loire en ce début d’année, avec notamment des ventes aux investisseurs divisées par deux sur Nantes Métropole au premier trimestre. Explications.

Si le premier trimestre 2017 avait été fort dynamique, le début d’année 2018 pour l’immobilier neuf à Nantes et dans les Pays de Loire est tout autre. En effet, c’est une forte rupture qui a eu lieu au premier trimestre selon les chiffres rapportés par la FPI.
Avec 1 255 logements neufs réservés par des particuliers sur l’ensemble de la région des Pays de la Loire au premier trimestre 2018, il s’agit d’un net recul comparé au premier trimestre 2017 : - 28 % et notamment - 42 % dans la métropole de Nantes, - 53 % sur la communauté urbaine du Mans. L’agglomération d’Angers s’en sort mieux avec « seulement » 7 % de baisse des ventes de logements neufs.

Investisseurs et accédants peu présents sur le marché du neuf nantais


C’est surtout les ventes aux investisseurs qui reculent : - 34 % dont - 49 % dans Nantes Métropole. Les investisseurs sont deux fois moins présents dans la métropole de Nantes que l’an dernier à la même époque, alors que la ville est toujours jugée comme l'une des plus attractives de France, derrière Bordeaux et Paris.

Lire aussi - L'intérêt pour l'investissement immobilier ne se dément pas

Les ventes de logements neufs aux propriétaires occupants sont également en diminution : - 17 %, dont - 27 % dans Nantes Métropole, alors qu’elles restent stables à Angers et doublent au Mans !
Alors, qu’est-ce qui pourrait expliquer cette évolution à la baisse ? D’abord, le manque d’offres. Au premier trimestre 2018, les mises en ventes sur l’ensemble des Pays de Loire reculent de 25 %, avec 1 547 logements commercialisés. Une baisse qui concerne surtout Nantes Métropole : - 36 %.

5 000 logements neufs en vente dans les Pays de Loire

 
Du coup, l’offre commerciale se réduit : elle est constituée de 4 990 logements neufs disponibles à fin mars 2018 soit une baisse de - 16 % sur la région par rapport au premier trimestre 2017. Cette offre commerciale ne représente que 8,7 mois de commercialisation, contre 9,6 mois à fin mars 2017. Le marché est jugé équilibré avec un stock théorique de vente de 12 mois.
Cela crée une certaine pression sur les prix de vente, désolvabilisant certains ménages. Si le prix de l’immobilier neuf dans les Pays de Loire reste stable à 3 697 €/m², il progresse de 5.2 % dans Nantes Métropole pour franchir le cap symbolique des 4 000 €/m², à 4 076 €/m² à fin mars. Hausse également dans l’agglomération du Mans : + 7.6 % à 3 170 €/m².
En revanche, le prix de l’immobilier neuf à Angers repasse sous la barre des 3 000 €/m² à 2 977 €, en baisse de 4.6 %, ce qui pourrait expliquer la meilleure tenue du marché angevin en ce premier trimestre.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot