Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Premier trimestre de baisse pour l’immobilier neuf francilien

appartement neuf Paris Ile de France
Les ventes de logements neufs en Ile-de-France ont reculé de 5 % au troisième trimestre 2018, premier trimestre de baisse depuis plus de deux ans. © Fotolia

Tags : Immobilier neuf Paris, immobilier neuf Ile-de-France, prix immobilier neuf, promoteur, FPI


Le marché du logement neuf en Ile-de-France reste toujours à un niveau élevé, malgré un premier recul des ventes au troisième trimestre 2018, en lien avec une forte baisse des mises en vente. Tour d’horizon de l’immobilier neuf francilien.

Suivant la tendance nationale, le marché de l’immobilier neuf en Ile-de-France recule au troisième trimestre 2018 et ce pour la première fois après deux années exceptionnelles pour le secteur. D’après les chiffres de la Fédération des Promoteurs Immobiliers, les ventes diminuent de 5 % comparé au troisième trimestre 2017.


Le logement neuf francilien reste tout de même le plus dynamique de l’hexagone avec près de 6 250 ventes aux particuliers en un trimestre.

Fort retrait des ventes en investissement immobilier


Ce recul s’explique surtout par le fort recul des ventes aux investisseurs : - 16 % avec 2 375 ventes. Des investisseurs qui ne représentent plus que 38 % des acquéreurs ce trimestre, contre 44 % à la même période l’an dernier. En revanche, le marché est soutenu par les ventes aux accédants à la propriété : + 8 % et plus de 3 870 ventes.

26 000 appartements neufs sur le marché de l’Ile-de-France


Le marché est pénalisé aussi par le manque de nouvelles opérations : les mises en vente baissent nettement : - 26 % et « seulement » 4 116 logements neufs commercialisés. Sur l’ensemble de l’Ile-de-France, l’offre commerciale à fin septembre 2018 s’établit à près de 27 400 logements neufs en commercialisation, dont un peu plus de 26 000 appartements neufs. Un niveau stable pour le collectif ; mais en hausse de 5 % pour le logement individuel avec 1 200 maisons neuves en commercialisation. Au total, cela représente 10.2 mois de stock théorique de vente, équivalent à l’an dernier.

Une forte pression sur les prix des logements neufs franciliens


Le recul des ventes pourrait aussi s’expliquer par une forte pression sur les prix de vente : + 4.1 % comparé au troisième trimestre 2017. Il fallait débourser fin septembre 5 060 €/m² en moyenne pour acquérir un logement neuf en Ile-de-France, 4 950 € hors Paris. Cela va de 4 210 € en moyenne en grande couronne à 5 660 €/m² en zone centrale.
A noter que désormais, les ventes en bloc, hors résidences services, ne soutiennent plus la dynamique francilienne, comme au trimestre précédent : - 8 % pour les ventes aux bailleurs sociaux et investisseurs institutionnels, soit 200 logements neufs vendus en moins en un trimestre, passant de 2 500 à 2 300 en un an.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot