Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Immobilier d’entreprise : à quoi s’attendre pour le second semestre 2017 ?

immobilier d'entreprise La Défense
Le croissant ouest surtout et même tout le Grand Paris offrent de belles perspectives pour les investisseurs en immobilier d'entreprise. © CD92 / Olivier Ravoire

Tags : Investissement immobilier, immobilier d'entreprise


Les perspectives pour la fin d’année en matière d’immobilier d’entreprise s’annoncent pleines de potentiel, selon l’expertise de CBRE, leader mondial du conseil dans ce domaine. Explications.

Alors que les investisseurs recherchent toujours plus de sécurité, le potentiel de l’immobilier d’entreprise en France s’annonce très bon, selon CBRE, leader mondial du conseil dans ce secteur. CBRE qui n’hésite pas à dire que la France est en passe de devenir l’un des marchés les plus solides d’Europe. En effet, pour Nicolas Verdillon de CBRE, « avec un contexte mondial chargé en événements géopolitiques tels que le Brexit, le terrorisme, les élections aux USA puis en France, les investisseurs recherchent toujours la sécurité. Confiants dans les fondamentaux immobiliers et dans la nouvelle dynamique de l’économie française, les investisseurs regardent également avec appétit les opportunités d’investissement qui rémunèrent le risque ».
Sans surprise, le Royaume-Uni voit ses investisseurs s’interroger sur leur exposition au profit de la France, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Scandinavie. Seul grand marché à afficher une perspective de croissance économique en hausse entre 2017 et 2018, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni, la France attire les investisseurs.
Paris et sa région en particulier rassurent avec un taux de vacance mesuré de l’ordre de 6 % avec nombre de nouveaux développements attendus limité. Des ratios appelés à rester bas, précise CBRE.
Alors que le premier semestre 2017 a été relativement calme, à l’instar de 2015 et 2016, les perspectives du second semestre montrent un très fort potentiel : « La seconde moitié de 2017 devrait s’approcher de celle 2015, la meilleure année depuis 2008 », explique Jean-Carl Vildier de CBRE. Avec des volumes unitaires attendus importants, Paris attire toujours les capitaux. Le Croissant Ouest, qui concentre un quart de toutes les transactions en France au premier semestre, offre une très belle dynamique qui devrait s’accentuer encore avec le Grand Paris, conclut l’étude.

Une nouvelle catégorie en plein essor : les actifs alternatifs comme les résidences services

Dans ce contexte de taux de rendement immobilier bas et dans un souci de diversification des investissements, l’intérêt des investisseurs européens pour les actifs alternatifs est de plus en plus important. Avec 19 % des investissements réalisés en Europe en 2016 et au premier trimestre 2017, les actifs alternatifs (résidentiel, résidences gérées étudiantes ou senior...) se placent en troisième position des actifs les plus attractifs, derrière les bureaux (43 %) et le commerce (21 %). L’attractivité de ces actifs tient aussi à leurs taux de rendement prime, supérieurs à 4 %, hors résidentiel. « Ce n’est plus un produit immobilier auquel on a greffé une exploitation mais une exploitation autour de laquelle on bâtit un projet immobilier » commente Sébastien Lorrain, spécialisé dans la résidence services de santé et senior chez CBRE.
Lire aussi - Investisseurs, pourquoi miser sur les résidences services pour seniors ?

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot