200 Pass Propriété à saisir !

Recherche d'articles

 
 
Actualités Edition du

Résidence de tourisme : dernière ligne droite pour investir en Censi-Bouvard

résidence de tourisme montagne
Dernière ligne droite pour investir dans une résidence de tourisme en Censi-Bouvard, comme ici à Chamonix. © Le Cristal de Jade / MGM

Tags : Investissement immobilier, Censi-Bouvard, résidence de tourisme


Le dispositif Censi-Bouvard ne sera plus effectif en résidence de tourisme à compter du 31 mars 2017. Il faut donc s’activer si vous souhaitez défiscaliser via ce dispositif que ce soit à la montagne ou à la mer. Explications.

Si l’amendement Censi-Bouvard a été reconduit jusque fin 2017 pour les résidences étudiantes et les résidences seniors, il va définitivement disparaître pour les résidences de tourisme au 31 mars 2017. Pour ceux qui souhaiteraient encore investir et défiscaliser via ce dispositif en résidence de tourisme à la montagne ou à la mer, une course contre la montre est engagée. 
En effet, pour profiter des avantages du Censi-Bouvard, il faudra que l’acte notarié soit définitivement signé avant le 1er avril 2017, c’est donc l’heure de s’engager via une promesse de vente et de pouvoir acheter sans crédit immobilier pour éviter les retards dus à l’octroi d’un prêt.

Quels sont les avantages du Censi-Bouvard ?

 
Pour rappel, le dispositif Censi-Bouvard permet de profiter d’une réduction d’impôt de 11 % du prix d’acquisition hors-taxe, d’un remboursement de la TVA, en échange d’un engagement de location de 9 années auprès d’un gestionnaire qui assure au minimum 4 services au sein de la résidence de tourisme : laverie, conciergerie… Dans le cas d’un achat en résidence de tourisme, l’investisseur peut négocier des semaines d’occupation ; le versement des loyers sera diminué d’autant.


Comment investir en Censi-Bouvard en résidence de tourisme ?


Même si le délai reste court, il faut tout de même être vigilant avant de s’engager. D’abord, une visite sur place est nécessaire, les vacances d’hiver qui débutent peuvent en être l’occasion. Pour une résidence de tourisme à la montagne, il s’agit de vérifier l’emplacement de la future résidence : par exemple privilégier une résidence en cœur de station ou skis au pied, c’est-à-dire facilement reliés au domaine skiable. 
Ensuite, il faudra opter pour un niveau de prestations au sein de la résidence : plus les prestations seront élevées : piscine intérieure, espace bien-être… plus il devrait être facile de louer le bien auprès d’une clientèle française ou étrangère. De quoi assurer le versement des loyers par le gestionnaire.
Enfin, le gestionnaire étant le garant de l’entretien des lieux, du bon remplissage de la résidence et donc du versement des loyers, il est nécessaire de s’assurer de sa fiabilité. 

Et pourquoi pas le statut LMNP ?


Peur de vous précipiter ? Pas d’inquiétude, il est également très intéressant d’investir en résidence de tourisme via le statut de LMNP ou LMP, Loueur de Meublé (Non) Professionnel. Un statut qui lui, reste en vigueur au-delà du 1er avril 2017. Et quoi qu’il en soit, il faut effectuer des simulations pour savoir quel dispositif fiscal choisir.


NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2017

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2017

Simulation gratuite PTZ
bot