Recherche d'articles

 
 
Chiffres clés Edition du

Investissement : nouvelle stagnation des loyers en 2017

loyer maison et appartement
Toujours pas de reprise pour le marché locatif en France : les loyers restent stables, tandis que la mobilité résidentielle recule en 2017. © Tom Davison / F.

Tags : Investissement immobilier, investissement locatif, loyer, Clameur


Les loyers stagnent de nouveau en 2017 selon l’observatoire Clameur qui note également un nouveau repli de la mobilité résidentielle.

L’observatoire Clameur a rendu son verdict : après plusieurs années de faible progression ou de recul des loyers de marché, l’année 2017 s’est terminée sur une légère diminution : - 0.1 %. Alors que les loyers ont tendance à baisser dans 38 % des villes de plus de 10 000 habitants habituellement, les loyers ont reculé l’an dernier dans près de la moitié de ces localités, selon Clameur.
Des loyers qui baissent dans les zones dites rurales mais également dans certaines très grandes villes, comme Marseille, Rennes, Bordeaux mais aussi Angers, Le Havre, Villeurbanne ou Grenoble. Les baisses varient de 0.3 % à Bordeaux jusqu’à 3.8 % au Havre en un an.  
Depuis 2013, les loyers ont augmenté moins vite que l’inflation dans plus d’un tiers des grandes villes, voire ont reculé comme une nouvelle fois à Marseille et Rennes, mais aussi Saint-Étienne ou Toulon.

Moins de mobilité sur le marché locatif


Une stagnation des loyers dans un contexte de repli de la mobilité. Moins de ménages ont déménagé l’an dernier, selon Clameur. Après la reprise de 2015, + 11.6 %, le recul est de 7.8 % depuis, quasiment partout, sauf dans le Nord-Pas de Calais où la mobilité reste stable.  
Dans ce contexte, les propriétaires bailleurs sont toujours moins enclins à réaliser des travaux d’amélioration-rénovation. Là encore, après une embellie relative en 2016, le mouvement de dégradation de l’effort d’amélioration-entretien se poursuit pour atteindre 14.3 %, très en deçà de sa moyenne de longue période et surtout à son point le plus bas de ces 20 dernières années. « Des perspectives d’évolution des recettes locatives médiocres, des soutiens publics défaillants, des dispositifs d’encadrement des loyers … tout concourt à cela, remettant en question les ambitions de la rénovation énergétique », analyse Clameur.

Évolution des loyers en 2017 dans les grandes villes


Nice : 16.4 €/m² : + 2.4 %
Lyon : 13.1 €/m² : + 2.3 %
Montpellier : 14 €/m² : + 2 %
Nîmes : 10.6 €/m² : + 2 %
Lille : 13.9 €/m² : + 1.4 %
Paris : 25.5 €/m² : + 1 %
Reims : 11.9 €/m² : + 0.5 %
Nantes : 12.3 €/m² : + 0.4 %
Strasbourg : 12.5 €/m² : + 0.4 %
Toulouse : 12.1 €/m² : + 0.3 %
Saint-Etienne : 7.8 €/m² : + 0.3 %
Toulon : 10.8 €/m² : + 0.3 %
Dijon : 11.1 €/m² : + 0.2 %
Bordeaux : 13.1 €/m² : - 0.3 %
Angers : 10.4 €/m² : - 1.2 %
Villeurbanne : 12 €/m² : - 1.8 %
Marseille : 12.1 €/m² : - 1.9 %
Grenoble : 11.8 €/m² : - 2 %
Rennes : 11.7 €/m² : - 3.7 %
Le Havre : 10.7 €/m² : - 3.8 %

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot