Recherche d'articles

 
 
Conseils pratiques Edition du

Impôts 2018 et immobilier : comment faire sa déclaration ?

déclaration impôt investissement Pinel
Beaucoup de nouveautés pour cette année 2018 en matière de déclaration de revenus et d'immobilier, par exemple avec la création de l'IFI. © Fotolia

Tags : Investissement immobilier, investissement locatif, investissement Pinel, IFI, impôts 2018


Investisseurs immobiliers, contribuables assujettis au nouvel IFI…, malgré l’année blanche fiscale qui se profile, retrouvez ici tous les conseils pour réaliser votre déclaration de vos revenus de 2017.

Avant l’entrée en vigueur du prélèvement à la source à partir du 1er janvier 2019 et malgré l’année blanche fiscale, il faut tout de même déclarer vos revenus de 2017 et notamment si vous êtes assujettis au nouvel IFI, Impôt sur la Fortune Immobilière ou en cas d’investissements immobiliers.
Même si c'est la dernière fois en 2018 que votre impôt sera calculé sur vos revenus perçus au cours de l'année précédente, d’autres nouveautés attendent les contribuables au moment de remplir en ligne leur déclaration de revenus de 2017.

Quelle date-limite pour déclarer ses revenus 2017 ?


Pour les déclarations « papier », une seule date : le jeudi 17 mai 2018, même si vous résidez à l’étranger. Un délai supplémentaire est accordé pour la télé-déclaration en ligne : 22 mai pour les départements 01 à 19 et les non-résidents, 29 mai pour les départements 20 à 49 et 5 juin pour les départements 50 à 976.

Comment fonctionne l’IFI, le nouvel Impôt sur la Fortune Immobilière ?


Particularité de cette année 2018 : la création de l’IFI, Impôt sur la Fortune Immobilière, qui remplace depuis le 1er janvier 2018 : l’ISF. L’IFI doit désormais être déclaré en même temps sur l’impôt sur les revenus. Si vous étiez déjà assujettis à l’ISF, vous avez dû recevoir une déclaration papier par courrier, à joindre au formulaire principal. Pour la déclaration en ligne, une rubrique spéciale « IFI » apparaitra également, avec un formulaire
déclaration impôts 2018
En version papier, il faut déclarer ses revenus, notamment fonciers ou issus d'un investissement Pinel jusqu'au 17 mai minuit.
dédié à remplir.

Lire aussi - Année blanche fiscale : un effet d'aubaine sur l'investissement Malraux

A noter que l'IFI est calculé sur la valeur nette de votre patrimoine imposable au 1er janvier 2018, c'est-à-dire après déduction des dettes existantes à cette date, à condition de pouvoir les justifier. L'IFI est calculé sur la valeur de votre patrimoine net taxable en appliquant un barème qui va de 0.5 % à partir de 800 000 € jusqu’à 1.5 % au-delà de 10 millions d’euros de patrimoine immobilier.

Comment déclarer un investissement Pinel ?


Que ce soit pour déclarer pour la première fois un investissement Pinel ou un autre dispositif de défiscalisation plus ancien, comme un Duflot, le principe est quasiment le même.
En plus du formulaire de base, 2042, à remplir comme chaque année, il faut pour déclarer un investissement immobilier fournir le formulaire 2044 à partir de l’année d’acquisition, qui sert à déclarer les revenus fonciers, que le logement ait été livré ou pas. A cela, s’ajoute le formulaire complémentaire 2042 C à partir de l’année d’achèvement, puis tous les ans jusqu’au terme de la période de défiscalisation.
Enfin, l’année d’achèvement d’un investissement Pinel par exemple, le contribuable doit aussi remplir une déclaration d’engagement de location 2044 EB, document qui sert à certifier à l’administration fiscale que vous vous engagez à louer le bien et qui permet ainsi de bénéficier de la réduction d’impôt.

Comment déclarer ses revenus fonciers ?


A noter que pour déclarer des revenus fonciers de locaux non meublés, en dehors des dispositifs fiscaux, un seuil existe en-dessous et au-delà de 15 000 €. En dessous, le contribuable peut opter pour le régime micro-foncier. Au-delà, il sera sous le régime réel.
Pour les locaux meublés, le contribuable est un loueur de meublés non professionnel en-deçà de 23 000 € de revenus fonciers, qui doivent être déclarés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Au-delà, il devient un loueur de meublés professionnels, avec d’autres impératifs.

Important - Les revenus provenant de la location en meublée pratiquée occasionnellement, via des plateformes collaboratives type AirBnB, sont également imposables dans la catégorie des BIC.

Pour toute info complémentaire, se référer au site impots.gouv.fr

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot