Recherche d'articles

 
 

Le spécialiste pour trouver un logement neuf

Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Dossiers Edition du

Bilan 2018 et perspectives futures pour le logement neuf

perspectives immobilier neuf 2019 2020
Après la publication des premiers bilans de 2018, à quoi s'attendre pour l'immobilier neuf dans le futur ? © Stocklib

Tags : Immobilier neuf, construction neuve, logement neuf, construction, maison neuve, LCA-FFB, PTZ


Les divers chiffres de la construction neuve tombent progressivement et pour les professionnels, c’est le moment de tirer les premiers bilans mais aussi d’évoquer les perspectives pour l’immobilier neuf dans les mois à venir.

A quoi s’attendre dans l’immobilier neuf pour 2019 et même plus tard ? Voilà la question qui se pose en ce début 2019 au moment où les premiers bilans de 2018 sont publiés. Si certains grands groupes de promotion immobilière ont déjà annoncé des chiffres en légère hausse, les données officielles du ministère sur la commercialisation dans l’habitat neuf évoquent un recul général des ventes de logements neufs de 1.9 % en 2018, après une année 2017 exceptionnelle. C’est surtout la baisse des mises en vente : - 3.9 % sur un an et de l’encours des logements neufs à vendre qui inquiètent.

Lire aussi - Après un cru 2017 exceptionnel, léger recul des ventes de logements neufs

Recul des ventes de maisons neuves l'an dernier


Comme annoncé par les professionnels, après deux belles années en 2015 et 2016, une stabilisation en 2017, le secteur de la construction de maisons individuelles décroche davantage en 2018 : - 11.3 % pour les ventes, soit moins de 120 000 maisons neuves à construire dans les prochains mois et donc moins d’activité et d’emplois dans le BTP à terme.

Pour aller plus loin - Décrochage pour la maison neuve en 2018

A LCA-FFB, on accuse, outre le fléchissement du moral des ménages, la suppression ou le recadrage des aides à l’accession. Pour rappel, depuis le 1er janvier 2018, la quotité du PTZ a été divisée par deux en zones B2 et C, dites zones détendues et l’APL Accession a été totalement supprimée. En effet, selon les estimations des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment, ce sont 28 000 ménages qui, faute de solvabilisation, ont renoncé à leur projet d’acquisition dans le neuf en 2018 : 9 000 en zone B2 et 19 000 en zone C. Un chiffre qui pourrait encore empirer en 2020 quand le PTZ, Prêt à Taux Zéro, aura totalement disparu des zones détendues. Toujours selon les prévisions de LCA-FFB, le nombre de maisons neuves à construire pourrait alors repasser sous la barre des 100 000 unités.

Lire aussi - Aides à l’accession : constats et idées reçues sur le PTZ

Si le secteur de la maison neuve entrevoit un avenir sombre, le logement neuf en collectif s’en tire mieux et c’est ce scénario qui rassure certains experts comme Olivier Eluère, économiste au Crédit Agricole, qui évoque « ni emballement, ni rupture brutale pour l’immobilier neuf » dans le futur ; même si le recul des ventes sera selon lui plus important dans le neuf : - 6 % en 2019, que dans l’ancien.

Pour aller plus loin - Ni emballement, ni rupture pour l’immobilier neuf en 2019
Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2019

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2019

Simulation gratuite PTZ
bot