Recherche d'articles

 
 
Dossiers du neuf Edition du

Investissement locatif : où sont les centres-villes dynamiques ?

palmarès centre ville dynamique
Le palmarès Procos des centres-villes marchands dynamiques a mis en avant 3 villes par catégorie, de quoi attirer des investisseurs immobiliers. © Procos

Tags : Investissement immobilier, centre-ville, Procos


Alors que certains centres-villes ont tendance à se dépeupler, d’autres, en revanche, parviennent à maintenir une activité commerciale et donc semblent être plus pertinents pour des investisseurs immobiliers. Explications.

En 15 ans, le nombre de logements vacants à Montauban a presque doublé, passant de 1 700 à 3 200, alors que la ville a gagné 8 000 nouveaux habitants. Le centre-ville ne semble plus attirer les acheteurs comme les locataires ; pourtant, ailleurs en France, certaines villes parviennent à conserver des centres dynamiques commercialement. De quoi soutenir davantage l’attrait des investisseurs, voire des occupants pour y résider car tout est lié. C’est ce que montre le second palmarès des centres-villes commerçants de Procos, fédération du commerce spécialisé.
Procos met en effet à l’honneur les centres-villes de France les plus dynamiques commercialement, hors Paris et la région parisienne. Un palmarès qui présente les facteurs favorables à la vitalité des cœurs marchands et les actions mises en œuvre par les villes pour leur dynamisation. « De nombreux centres-villes rencontrent des difficultés, en particulier dans les villes moyennes mais des solutions existent. Les villes figurant dans ce palmarès en sont la preuve », explique Procos.
La fédération s’est basée sur quatre principaux critères de sélection : l’évolution de la commercialité du centre-ville, les performances des enseignes, la zone de chalandise et son activité économique.

Le centre-ville de Tours au top comme Nantes et Strasbourg


Ainsi, sur 24 grandes agglomérations, Tours est lauréate l’année de son accession au statut de Métropole. Avec plus de 900 commerces contre 700 en moyenne dans les villes de cette catégorie, le cœur marchand de Tours rayonne sur un bassin de plus de 600 000 habitants. Les enseignes Procos y réalisent de très bonnes performances. Le taux de vacance commerciale à 6,6 % reste inférieur à celui des villes comparables (7,4 % en moyenne).
Nantes et Strasbourg, déjà consacrées meilleurs centres-villes commerçants dans le palmarès 2017, confirment leur vitalité
immobilier neuf Le Havre
Le Havre offre la plus belle évolution de son centre-ville marchand, parmi 62 grandes villes moyennes, d'après la fédération Procos. © Ville du Havre / Levilly
commerciale et économique et s’inscrivent dans un cercle vertueux. La caractéristique commune aux centres-villes des grandes agglomérations nommées (+ 500 000 habitants et + de 300 commerces dans l’hypercentre) est la mise en place, dans la durée, d’une politique de la ville visant à renforcer des transports collectifs, à assurer l’équilibre entre accessibilité automobiles et piétons et à maintenir les administrations.

Politique volontariste au Havre, Reims et Orléans


Dans la catégorie des 62 grandes villes moyennes, Le Havre est lauréate suivie de Reims et Orléans. Une première entrée dans le palmarès pour ces trois villes.
Le Havre a réalisé de lourds investissements (ouverture d’une bibliothèque, d’un Palais des Congrès, montée en puissance du MuMa, réaménagement de quais, réhabilitation de logements, le tramway …). Ceux-ci ont été accompagnés d’un dispositif spécifique pour le commerce (création d’un service dédié, recrutement d’un manager, protection des linéaires commerciaux, dispositif antifriche, droit de préemption, création d’un observatoire du commerce). L’ensemble de ces mesures ont permis une nette baisse de la vacance commerciale.
Ces trois villes ont en commun d’avoir réalisé un diagnostic global ayant permis l’élaboration d’une vision et d’un projet partagés, conditions d’une politique efficace et d’implication des acteurs.

Évolution positive à Pontarlier, Vendôme, Les Sables d’Olonne


Dans la catégorie des 147 petites villes moyennes, Pontarlier est lauréate. Vendôme, nommée, intègre le palmarès alors que Les Sables d’Olonne déjà nommés en 2017 poursuivent leur progression.
Avec un peu plus de 200 commerces, le cœur marchand de Pontarlier rayonne sur un bassin de 83 000 habitants et constitue un centre relais avec des enseignes nationales telles que Jules, Bonobo, Camaïeu, Caroll ou Minelli… La proximité de la Suisse et les nombreux évènements organisés conjointement par la ville et l’association de commerçants, contribuent à l’attractivité.
Ces villes ont en commun d’être des centres administratifs dans des territoires souvent ruraux. Leurs centres-villes accueillent des magasins de proximité et des marchés tout en conservant une offre shopping. Le maintien de l’emploi, l’attractivité touristique, un prix de foncier abordable en centre-ville et le faible développement de la périphérie sont les atouts qui ont permis de maintenir ces centres-villes en bonne santé dans la catégorie des villes moyennes particulièrement touchées par la dévitalisation (12 % de vacance commerciale en moyenne contre 11,1 %, moyenne des centres-villes en France).
En plus des villes lauréates et nommées, Procos a souhaité souligner, bien qu’elles n’apparaissent pas encore dans le palmarès, les actions engagées par Arras, Limoges, Tarbes en faveur du commerce. Des actions qui pourront peut-être à terme s'avérer intéressantes pour des investisseurs immobiliers.

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2018

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2018

Simulation gratuite PTZ
bot