Assurance loyers impayés : comment se protéger en tant que propriétaire ?

Edition du
Conseils pratiques

Propriétaire-bailleur, plongez ici dans les arcanes de l'assurance loyers impayés, véritable bouclier financier de tout investissement locatif. Une assurance pour vous prémunir contre les cas d'impayés de loyers et de toute autre dégradation immobilière dans votre logement mis en location afin d’assurer la pérennité de votre patrimoine immobilier.

assurance loyer impayé
Découvrez comment protéger votre patrimoine immobilier locatif et votre famille grâce à l'assurance loyer impayé. © Shutterstock

Propriétaire-bailleur, plongez ici dans les arcanes de l'assurance loyers impayés, véritable bouclier financier de tout investissement locatif. Une assurance pour vous prémunir contre les cas d'impayés de loyers et de toute autre dégradation immobilière dans votre logement mis en location afin d’assurer la pérennité de votre patrimoine immobilier.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

En tant que propriétaire-bailleur d'un ou plusieurs investissements locatifs, bienvenue dans le dédale complexe de l'assurance loyers impayés, une garantie financière incontournable pour tout investisseur. Au coeur de cette complexité réside la Garantie Loyer Impayé (GLI), souvent désignée simplement comme l'assurance loyer impayé. Cet article décortique ses rouages et explore les raisons pour les propriétaires de souscrire à cette protection. A découvrir également les offres des grandes compagnies d'assurance. Suivez ce guide pour protéger au mieux votre patrimoine immobilier locatif.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Investir dans l'immobilier neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf pour investir
  • Quels dispositifs pour investir dans le neuf
  • Investir en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Assurance GLI : garantie de loyer impayé dans l'immobilier, c'est quoi ?

 

L'Assurance Garantie Loyer Impayé, GLI, également nommée assurance loyer impayé, représente une protection primordiale pour les propriétaires bailleurs. Cette assurance offre une sécurité financière en cas de défaut de paiement du locataire et peut comprendre jusqu'à quatre garanties majeures : la prise en charge des impayés de loyer, la couverture des détériorations et dégradations immobilières dans le logement, la prise en charge du départ prématuré du locataire, et les frais de protection juridique en cas de litige.

 

Comment fonctionne l'assurance des loyers impayés ?

 

En souscrivant à une assurance GLI, le bailleur s'assure une tranquillité d'esprit. En cas de non-paiement des loyers, l'assurance prend les mesures nécessaires pour garantir les revenus locatifs. Elle couvre également les dommages causés par le locataire, son départ prématuré, ainsi que les frais de procédure en cas de contentieux. La GLI assure ainsi au propriétaire la perception de ses loyers, même dans des situations délicates, c'est-à-dire jusqu'en cas de procédure d'expulsion par exemple.

 

Pourquoi souscrire une protection contre les loyers impayés ?

 

Quand on achète pour louer, la souscription à une assurance loyer impayé offre une stabilité financière aux propriétaires. En protégeant contre les risques tels que les pertes de loyer, les dégradations et les litiges, cette assurance contribue à maintenir la rentabilité de l'investissement immobilier. C'est particulièrement important pour ceux remboursant un prêt immobilier, pour assurer la continuité des revenus locatifs.

 

Macif, Maif, Axa... qui propose l'assurance loyer impayé ?

 

Diverses compagnies d'assurance, parmi lesquelles la Macif, la Maif, Axa, Matmut et bien d'autres, proposent la souscription à des assurances loyers impayés. Le choix de la compagnie dépend des besoins spécifiques et du budget du propriétaire. Une comparaison des offres est à effectuer pour trouver la meilleure assurance de loyers impayés et donc la meilleure protection pour votre bien. Par exemple, vous pouvez comparer les plafonds d'indemnisation proposés, c'est-à-dire le montant maximal qui peut vous être versé par l'assureur en dédommagement de vos loyers impayés et autres dégradations.

 

Comparatif et tarif : quel est le prix d'une assurance pour loyer impayé ?

 

Le coût de l'assurance loyer impayé varie en fonction du niveau de couverture choisi. Généralement, il représente environ 3 % du montant du loyer. Certaines assurances sont intégrées à des solutions de gestion immobilière, telles que la solution Bien Géré de Bouygues Immobilier ou des offres similaires chez les promoteurs Nexity ou Cogedim. Bon à savoir : ces coûts d'assurance, ainsi que les frais de gestion, sont déductibles des revenus fonciers.

Dans le détail, le coût d'une assurance loyer impayé varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que le niveau de couverture choisi et les options supplémentaires incluses. En règle générale, le montant de la prime d'assurance représente un pourcentage du loyer mensuel. Les tarifs standard oscillent autour entre 2.5 et 4.5 % du montant du loyer pour des garanties classiques.

En plus du remboursement des loyers impayés, certaines assurances proposent des formules incluant la prise en charge de la carence locative ou de la vacance locative en option. La carence locative couvre les périodes d'inoccupation entre deux locataires, tandis que la vacance locative indemnise la période d'inoccupation avant la première location et la signature du premier bail. Ces options peuvent être particulièrement utiles pour maximiser la rentabilité de l'investissement immobilier.

A souligner que les montants payés pour une assurance loyer impayé, tout comme les frais de gestion, sont entièrement déductibles des revenus fonciers. Cette déduction fiscale constitue un avantage financier supplémentaire pour les propriétaires bailleurs souhaitant protéger leurs investissements contre les risques liés aux loyers impayés.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Comparez les offres des banques

Quels types de biens immobiliers sont éligibles à l'assurance GLI ?

 

L'assurance loyer impayé s'applique principalement aux résidences principales des locataires. Elle n'est généralement pas destinée aux biens utilisés à des fins commerciales ou aux locations saisonnières. Pour bénéficier de cette protection, un contrat de location en bonne et due forme doit être établi entre le propriétaire et le locataire, et un état des lieux doit être réalisé. Le loyer, charges comprises, ne doit pas excéder 2 500 euros par mois, sauf à prendre des garanties supplémentaires.

Afin de garantir une indemnisation en cas de sinistre, le bailleur doit respecter ces conditions et veille à la conformité de son bien aux normes en vigueur, notamment celles concernant la décence du logement et les diagnostics techniques obligatoires.

 

Quels documents fournir pour son assurance loyer impayé ?

 

La souscription à une assurance loyer impayé requiert la constitution d'un dossier complet afin de garantir une évaluation précise de la solvabilité du locataire. Les documents à fournir sont les suivants :

  • Copie du contrat de travail ou justificatif de situation professionnelle : le locataire doit fournir une copie de son contrat de travail ou tout document attestant de sa situation professionnelle. Cette pièce permet à l'assureur d'évaluer la stabilité financière du locataire.

  • Trois derniers bulletins de salaire du locataire : les trois derniers bulletins de salaire sont essentiels pour évaluer les revenus mensuels du locataire. Cela permet de vérifier si le montant du loyer charges comprises ne dépasse pas un tiers de ses revenus.

  • Dernier avis d'imposition du locataire : l'avis d'imposition du locataire est également un indicateur important de sa situation financière globale. Il offre une vision complète de ses revenus et de ses éventuelles charges fiscales.

  • Documents concernant un éventuel garant : Si le locataire a recours à un garant, des documents justificatifs de la situation financière de ce dernier sont nécessaires. Cela peut inclure des bulletins de salaire, un avis d'imposition, ou d'autres justificatifs de solvabilité.

Une fois que ces documents sont réunis, l'assureur procède à une vérification approfondie du dossier avant de prendre sa décision quant à la couverture. L'assureur peut accepter ou refuser de fournir la protection en fonction des informations contenues dans le dossier du locataire. Une communication transparente entre le bailleur, le locataire et l'assureur est donc nécessaire pour garantir une souscription réussie et une protection optimale contre les loyers impayés.

 

Quelle assurance contre un locataire mauvais payeur choisir ?

 

Avant de souscrire à une assurance loyer impayé, il faut vérifier la durée de prise en charge. Il est recommandé de choisir une assurance offrant une indemnité illimitée ou d'au moins 36 mois pour couvrir les démarches et procédures longues. Il est également important de comparer les garanties, les montants mensuels et globaux de prise en charge, les franchises, et les conditions d'indemnisation.

 

Prise d'effet de la garantie loyer impayé et délai de carence

protection investissement locatif
Outre protéger votre bien mis en location, la cotisation d'une assurance loyer impayé est déductible des revenus fonciers.
La prise en charge de l'assurance loyer impayé est soumise à un délai de carence, généralement de deux à trois mois de loyers, lorsqu'il n'y a pas d'historique du locataire. Une fois activée, l'indemnisation est effectuée mensuellement et limitée dans le temps, souvent à 24 ou 36 mois.

 

Comment être indemnisé en cas de loyer impayé ?

En cas de loyer impayé, le propriétaire doit prendre des mesures dès la constatation du défaut de paiement. Cela inclut l'envoi d'une lettre de relance et d'une mise en demeure, ainsi que la déclaration de sinistre à l'assureur pour déclencher le processus d'indemnisation. Bien que l'assurance loyer impayé impose des contraintes, elle reste une sécurité essentielle pour le propriétaire, garantissant une indemnisation raisonnable.

 

Garant, caution ou assurance loyer impayé, comment contourner la GLI ?

 

L'assurance loyer impayé est incompatible avec une caution solidaire. Ainsi, le bailleur doit choisir entre ces deux solutions pour se prémunir contre les loyers impayés. Opter pour un garant ou une caution peut être une alternative, mais cela dépend des préférences et des besoins spécifiques du propriétaire.

Se prémunir contre les aléas dès le premier impayé de loyer est une nécessité pour les propriétaires avisés. L'assurance loyer impayé, sous la forme de la GLI, se pose comme une alliée indispensable. De la diversité des offres des assureurs renommés à la question des documents requis et autres conditions pour en bénéficier, il y a des choix à effectuer et des précautions à prendre, le tout afin d'avoir une compréhension approfondie des mécanismes de protection. Quoi qu'il en soit, cette assurance loyer impayé est avant tout un rempart incontournable pour les propriétaires dans l'univers de la location immobilière.

Assurance PNO ou GLI : quelles différences ?


L'assurance PNO, Propriétaire non occupant, et l'assurance GLI, Garantie Loyer Impayé, sont deux dispositifs distincts proposés aux propriétaires immobiliers pour assurer la protection de leur investissement. Alors que l'assurance PNO intervient en cas de sinistres garantis tels que dégât des eaux ou incendie, couvrant les dommages au logement loué, la GLI se concentre sur la défaillance des locataires en assurant le remboursement des loyers en cas de non-paiement. Concrètement, si un sinistre oblige les locataires à quitter le bien, l'assurance PNO indemnise la perte de loyers, tandis que la GLI agit en cas d'impayés. Tout comme les primes de l'assurance loyer impayé, les cotisations de l'assurance PNO sont déductibles des loyers imposables, offrant un avantage financier aux propriétaires sous le régime réel en location vide ou meublée.

Découvrez notre sélection de programmes neufs

  • Investir programme neuf Lac'Almie Doussard

    Lac'Almie
    3, 4, 5 pièces, Maison
    Doussard - 74

    Découvrir
  • Investir programme neuf Alto Epagny-Metz-Tessy

    Alto
    2, 3, 5 pièces
    Epagny-Metz-Tessy - 74

    Découvrir
  • Investir programme neuf Carré lh Le Havre

    Carré lh
    1, 2, 3 pièces
    Le Havre - 76

    Découvrir
  • Investir programme neuf 49ème Avenue Meaux

    49ème Avenue
    2, 3, 4, 5 pièces
    Meaux - 77

    Découvrir
  • Investir programme neuf Saint-Jean-de-Braye M1 Saint-Jean-de-Braye

    Saint-Jean-de-Braye M1
    3 pièces
    Saint-Jean-de-Braye - 45

    Découvrir
  • Investir programme neuf Les Balcons du Foron La Roche-sur-Foron

    Les Balcons du Foron
    2, 3, 4, 5 pièces
    La Roche-sur-Foron - 74

    Découvrir
  • Investir programme neuf Résidence Chamarande Sassenage

    Résidence Chamarande
    2, 3, 4 pièces
    Sassenage - 38

    Découvrir
  • Investir programme neuf Osmose Nice

    Osmose
    4 pièces
    Nice - 06

    Découvrir
  • Investir programme neuf Royal Park Evian-les-Bains

    Royal Park
    2, 3, 4, 5 pièces
    Evian-les-Bains - 74

    Découvrir
  • Investir programme neuf Attitude 12 Marseille 12ème

    Attitude 12
    2, 3 pièces
    Marseille 12ème - 13

    Découvrir
  • Investir programme neuf L'Eden Entzheim

    L'Eden
    2, 3, 4, 5 pièces
    Entzheim - 67

    Découvrir
  • Investir programme neuf Elorn Guipavas

    Elorn
    Studio, 2, 3 pièces
    Guipavas - 29

    Découvrir
  • Investir programme neuf My Côté Canal Toulouse

    My Côté Canal
    3, 4 pièces
    Toulouse - 31

    Découvrir
  • Investir programme neuf Vision'r Cenon

    Vision'r
    3, 4 pièces
    Cenon - 33

    Découvrir
  • Investir programme neuf Chalet Naya Champagny-en-Vanoise

    Chalet Naya
    3, 4, 5 pièces
    Champagny-en-Vanoise - 73

    Découvrir

Autres Conseils pratiques

Voir tous les conseils pratiques