Les cinq chiffres à suivre de l'immobilier neuf en cette rentrée

Edition du
Chiffres clés

Adéquation, expert en immobilier, lève le voile sur l'état du marché résidentiel en cette rentrée 2023 avec des données exclusives. Des chiffres qui révèlent des tendances toujours préoccupantes pour l’immobilier neuf.

immobilier neuf 2023
Les chiffres de l'immobilier neuf en cette rentrée 2023 sont de plus en plus inquiétants, selon Adéquation.

Adéquation, expert en immobilier, lève le voile sur l'état du marché résidentiel en cette rentrée 2023 avec des données exclusives. Des chiffres qui révèlent des tendances toujours préoccupantes pour l’immobilier neuf.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Par le biais de son outil FIL Résidentiel, Adéquation, entreprise spécialisée dans les marchés immobiliers, livre des données exclusives sur l'activité résidentielle au terme du mois d'août 2023. Une tendance à la baisse des ventes de logements neufs, une offre qui se stabilise, et une hausse modérée des prix marquent une rentrée cruciale pour le marché immobilier français. Tour d'horizon de l'immobilier neuf tricolore à travers cinq chiffres clés qui inquiètent.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Baisse de 35 % des ventes de logements neufs aux particuliers  

 

La première statistique révèle une tendance à la baisse alarmante des ventes de logements neufs aux particuliers, enregistrée entre le 1er janvier et le 31 août 2023. Cette chute, qui atteint un impressionnant 35 %, ne montre aucun signe d'essoufflement. Cela souligne les défis auxquels sont actuellement confrontés les promoteurs immobiliers pour stimuler la demande et relancer le marché.

 

Évolution des prix du neuf en hausse de 2 % 

 

Alors que les ventes baissent, les prix des logements neufs continuent pourtant leur ascension, bien que de manière plus modérée. Entre août 2022 et août 2023, on observe une hausse de 2 % des prix de vente, atteignant désormais une moyenne de 5 350 €/m², stationnement compris. Cette augmentation, bien que moins rapide, préoccupe les acheteurs potentiels, dans un contexte de remontée des taux d'intérêt et de difficultés d'octroi des crédits immobiliers. Suivre ici l'évolution en temps réel des prix de l'immobilier neuf

 

Recul de 55 % des mises en vente de programmes neufs

 

Le marché immobilier résidentiel connaît également une baisse significative des mises en vente de nouveaux logements, enregistrant une chute de 55 % sur les mois de juillet et août 2023. Cette réduction drastique de l'offre met le marché en pause et soulève des préoccupations quant à l'accessibilité à la propriété. Des chiffres qui corroborent les données fournies par les différentes organisations telles que la FPI France ou le Pôle Habitat de la FFB. Lire aussi - La désillusion continue pour les acteurs du logement neuf

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier


Moins de 100 000 logements neufs disponibles

 

Au 31 août 2023, on dénombre 99 800 logements neufs disponibles à la vente en France. Cette stabilité apparente masque l'effondrement du nombre de nouveaux programmes et les retraits d'opérations. L'offre reste limitée, malgré un stock en apparence conséquent.

 

L'immobilier neuf à Nantes, Bordeaux et Toulouse sévèrement touché

 

La fourchette de la chute des réservations de logements neufs, depuis le début de l'année, va de 50 à 60 % dans les agglomérations de Bordeaux, Nantes et Toulouse. Ces trois territoires affichent les plus forts reculs parmi les grandes métropoles régionales, soulignant ainsi la complexité du marché immobilier résidentiel actuel.
En cette rentrée 2023, l'immobilier neuf est donc touché par une baisse des ventes, parfois drastique sur certains territoires, qui ne s'explique pas que par la hausse des prix et la chute des mises en vente. C'est un ensemble de facteurs qui posent des défis considérables aux acteurs du secteur. De quoi peser lourdement tant sur les décisions des acheteurs que des promoteurs immobiliers, tout en laissant présager une période difficile à venir pour l'ensemble du BTP.

Autres Chiffres clés

Voir tous les chiffres clés