Élections législatives 2024 : quels programmes pour résoudre la crise du logement ?

Edition du
Actualités

La crise du logement s'invite, pour une fois, au cœur des élections législatives 2024. De la construction de logements sociaux à la rénovation énergétique, tour d'horizon des programmes des principaux partis pour mieux loger les Français.

programme logement législatives 2024
Dans chaque camp, des solutions variées pour résoudre la crise du logement sont évoquées en marge des élections législatives 2024.

La crise du logement s'invite, pour une fois, au cœur des élections législatives 2024. De la construction de logements sociaux à la rénovation énergétique, tour d'horizon des programmes des principaux partis pour mieux loger les Français.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

À l'approche des élections législatives anticipées prévues pour les 30 juin et 7 juillet prochains, les partis politiques affûtent leurs programmes pour répondre aux préoccupations majeures des Français, notamment en matière de logement et d'immobilier. En raison de la dissolution de l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron après les résultats des élections européennes, ces élections revêtent une importance particulière et pour une fois, le logement ne devrait pas être le grand oublié de la courte campagne électorale qui débute. En effet, les mesures pour mieux loger les Français sont davantage présentes dans les programmes dévoilés. Voici un tour d'horizon des propositions des principaux partis politiques : RN, Renaissance, Nouveau Front Populaire, ainsi que Les Républicains et Reconquête.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Renaissance - Faciliter l'accès à la propriété et la rénovation énergétique

 

Le camp présidentiel, représenté par Renaissance, a pris conscience de la gravité de la crise du logement. Emmanuel Macron a admis, le 12 juin, les lacunes de son gouvernement en matière de logement, notamment pour les jeunes. Lire aussi - Dissolution : quelles conséquences pour le logement ?

Parmi les propositions phares de Renaissance, sous le nom « Ensemble pour la République » lors de cette campagne, on retrouve notamment cette piste évoquée par le Premier ministre, Gabriel Attal d'exonérer les jeunes ménages de frais de notaire. 
Dans le détail, les mesures envisagées par le parti présidentiel sont :
- Exonération des frais de notaire - Les jeunes primo-accédants issus des classes moyennes et populaires pourront bénéficier d'une exonération des frais de notaire pour l'achat de logements jusqu'à 250 000 euros.
- Fonds de rénovation énergétique - Création d'un fonds visant à rénover 300 000 logements pour les classes moyennes et populaires d'ici 2027. Ce fonds serait financé par une taxe sur les rachats d'actions des grandes entreprises.
- Garantie de loyers - Mise en place d'une garantie inspirée du dispositif Visale pour sécuriser les revenus des propriétaires et faciliter l'accès à la location.

 

Nouveau Front Populaire - Un plan ambitieux pour le logement social et la rénovation

 

Le Nouveau Front Populaire, coalition de gauche réunissant La France Insoumise, les écologistes, le Parti Socialiste et le Parti Communiste, propose le programme le plus ambitieux et le plus détaillé en matière de logement. En plus d'un prêt à taux zéro sans distinction géographique ou entre neuf et ancien pour les primo-accédants ou la non-remise en cause de la loi SRU, voici leurs principales mesures :
- Construction massive de logements sociaux - Construction de 200 000 logements publics par an pendant cinq ans, respectant les normes écologiques les plus strictes.
- Encadrement des loyers et du foncier - Plafonnement obligatoire des loyers dans les zones tendues et encadrement des prix du foncier.
- Garantie universelle des loyers - Création d'une garantie pour sécuriser les loyers, protégeant à la fois les propriétaires et les locataires.
- Rénovation énergétique - Renforcement des aides pour l'isolation complète des logements, avec une prise en charge totale pour les ménages modestes.
- Mesures contre les expulsions - Abrogation de la loi « anti-squat » de Guillaume Kasbarian jusqu'ici ministre du Logement et interdiction des expulsions locatives sans proposition de relogement.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Comparez les offres des banques

Rassemblement National - Simplification et priorisation nationale

 

Le Rassemblement National, dirigé par Jordan Bardella, n'a pas encore présenté officiellement son programme mais certaines des mesures déjà évoquées visent à simplifier les réglementations et à favoriser l'accès au logement pour les citoyens français. Voici les principales propositions du RN :
- Assouplissement des normes énergétiques - Suppression des interdictions de mise en location des passoires thermiques pour dynamiser le marché locatif. Jordan Bardella veut assouplir la réglementation sur les DPE, Diagnostics de Performance Energétique et lever les interdictions liées à ce dispositif.
- Priorité nationale pour le logement social - Mise en place de la priorité nationale pour l'attribution des logements sociaux, en favorisant les citoyens français.
- Plan de construction de logements - Construction de 100 000 logements sociaux par an, dont 20 000 destinés spécifiquement aux étudiants et aux jeunes travailleurs.
- Fonds de Garantie des loyers - Création d'un fonds pour sécuriser les revenus des propriétaires en cas d'impayés.

Les autres partis politiques n'ont pas encore détaillé leur programme pour le logement à l'image du parti Reconquête. Du côté des Républicains, ils promettent, dans leurs « dix propositions concrètes », « une vraie politique du logement », marquée par une baisse de la fiscalité et un soutien aux propriétaires. Pour cela, le parti de droite devrait vouloir notamment renforcer les mesures contre les mauvais payeurs et les squatteurs, avec un soutien à la loi « antisquat » de 2023 ou encore assouplir les contraintes du ZAN. Mesure déjà réclamée par Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes.
A noter que l'ensemble de ces mesures n'ont pas encore été chiffrées budgétairement. Du coup, même si la crise du logement est au coeur des préoccupations des Français et figure en bonne place dans les programmes des principaux partis politiques pour les législatives de 2024, il reste de nombreux flous financiers. 
En tout cas, si les approches varient considérablement, chaque parti propose des mesures spécifiques pour répondre à cette crise. Renaissance met l'accent sur l'accès à la propriété et la rénovation énergétique, le Nouveau Front Populaire sur la construction massive de logements sociaux et la protection des locataires, tandis que Les Républicains et le Rassemblement National se concentrent sur la protection des propriétaires et la simplification des réglementations. 

Une mesure phare pour le logement dans chaque parti


1. Renaissance : Le parti présidentiel propose de faciliter l'accès à la propriété pour les jeunes en les exonérant de frais de notaire pour l'achat de leur première résidence principale.
2. Nouveau Front Populaire : La coalition de gauche s'engage à construire massivement des logements sociaux avec un objectif ambitieux de 500 000 nouveaux logements sociaux par an.
3. Rassemblement National : Le RN propose de prioriser les citoyens français pour l'attribution des logements sociaux, assurant ainsi une priorité nationale dans la distribution des aides au logement.

Découvrez notre sélection de programmes neufs

  • Programme neuf Passages Saint Germain à Bordeaux

    Passages Saint Germain
    4, 5 pièces
    Bordeaux - 33

    Découvrir
  • Programme neuf Les Terrasses de la Baie à Donville-les-Bains

    Les Terrasses de la Baie
    2, 3, 4 pièces
    Donville-les-Bains - 50

    Découvrir
  • Programme neuf Le Jardin d'Odette à Nîmes

    Le Jardin d'Odette
    2, 3 pièces
    Nîmes - 30

    Découvrir
  • Programme neuf Dijon C1 à Dijon

    Dijon C1
    1 pièce
    Dijon - 21

    Découvrir
  • Programme neuf Altea à Saint-Rémy-de-Provence

    Altea
    2, 3 pièces
    Saint-Rémy-de-Provence - 13

    Découvrir
  • Programme neuf Terre Rose à Nîmes

    Terre Rose
    Studio, 1, 2, 3, 4 pièces
    Nîmes - 30

    Découvrir
  • Programme neuf L'Art de Vivre à Bordeaux

    L'Art de Vivre
    2, 3, 4, 5 pièces
    Bordeaux - 33

    Découvrir
  • Programme neuf Dijon M1 à Dijon

    Dijon M1
    3, 4, 5 pièces
    Dijon - 21

    Découvrir
  • Programme neuf Confidence à Noisy-le-Grand

    Confidence
    1, 5 pièces, Maison
    Noisy-le-Grand - 93

    Découvrir
  • Programme neuf L'Attique de Brienne à Bordeaux

    L'Attique de Brienne
    5 pièces
    Bordeaux - 33

    Découvrir
  • Programme neuf Constellation à Ambilly

    Constellation
    2, 3, 4, 5 pièces
    Ambilly - 74

    Découvrir
  • Programme neuf Tour Silva à Bordeaux

    Tour Silva
    2, 3, 4 pièces
    Bordeaux - 33

    Découvrir
  • Programme neuf Le Phoenix à Bordeaux

    Le Phoenix
    2, 4, 5, 3, 6 pièces, Duplex
    Bordeaux - 33

    Découvrir
  • Programme neuf Les Jardins de Castanet à Nîmes

    Les Jardins de Castanet
    2, 3, 4, 5 pièces
    Nîmes - 30

    Découvrir
  • Programme neuf Terra Rossa à Nîmes

    Terra Rossa
    4 pièces
    Nîmes - 30

    Découvrir

Autres Actualités

Shutterstock

Crise du logement neuf : 10 000 emplois perdus chaque mois

Chaque mois d'inaction coûte plus de 10 000 emplois dans le secteur construction-immobilier. Face à cette urgence, malgré l'incertitude politique, l'Alliance pour le Logement réclame des mesures immédiates pour relancer un secteur...

Céline Jacq

Claire Schorter, lauréate du Grand Prix de l'Urbanisme 2024

Désignée lauréate du Grand Prix de l'urbanisme 2024, Claire Schorter est récompensée pour son approche visionnaire qui harmonise urbanisme, biodiversité et bien-être des habitants. Un hommage à une pionnière de l'écologie urbaine.

Crise du logement : le Bâtiment ne peut plus attendre !

Malgré l'attente d'un nouveau gouvernement, le secteur du bâtiment en France, particulièrement affecté par une chute historique des mises en chantier et des ventes tant dans la promotion immobilière que dans la construction de maisons, appelle...

Voir toutes les actualités