Absence de ministre du Logement : un nouveau gouvernement qui suscite des inquiétudes

Edition du
Actualités

La composition du nouveau gouvernement dirigé par Gabriel Attal soulève des interrogations majeures, laissant un vide étonnant, sans affectation d'un ministre du Logement. Les répercussions de cette omission suscitent des inquiétudes et des critiques dans le secteur immobilier. Les réactions pointent vers un désintérêt apparent de l'État pour un secteur pourtant en proie à une crise aiguë.

ministre logement gouvernement attal
Pas de ministre de plein exercice pour le logement dans le nouveau et premier gouvernement de Gabriel Attal. © Shutterstock

La composition du nouveau gouvernement dirigé par Gabriel Attal soulève des interrogations majeures, laissant un vide étonnant, sans affectation d'un ministre du Logement. Les répercussions de cette omission suscitent des inquiétudes et des critiques dans le secteur immobilier. Les réactions pointent vers un désintérêt apparent de l'État pour un secteur pourtant en proie à une crise aiguë.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Le nouveau gouvernement de Gabriel Attal, récemment nommé Premier ministre en remplacement d'Élisabeth Borne, a été dévoilé en début de soirée ce jeudi par l'Élysée, suscitant des réactions mitigées quant à l'absence d'un ministre dédié au Logement. Est-ce que quelqu'un va finalement remplacer Patrice Vergriete, ministre délégué au Logement depuis juillet ?
La salve de nominations, même s'il s'agit d'une première liste d'un gouvernement resserré, a été marquée par l'absence de tout nouveau ministre, même délégué, au Logement. Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, a dévoilé les nouveaux membres du gouvernement, mais cette omission a soulevé des interrogations sur l'engagement de l'État vis-à-vis des questions liées au logement. Le secrétaire général de l'Élysée a également omis de mentionner qui hériterait du portefeuille des Transports.
Réagissant à cette annonce sur X, ex-Twitter, Emmanuelle Cosse, présidente de l'Union sociale de l'habitat, USH, a exprimé son mécontentement, déplorant « l'absence d'un ministre du Logement de plein exercice, doté des moyens nécessaires pour lutter contre la crise dure qui pèse sur nos concitoyens et menace l'emploi ». « C'est inadmissible alors même que la crise est d'une violence inédite », a-t-elle ajouté auprès de l'AFP. Des sentiments partagés par plusieurs acteurs du secteur, dont le député communiste Stéphane Peu, qui a dénoncé une « déconnexion totale avec la réalité » face à une crise du logement d'une gravité sociale et économique extrême. Gilles Leproust, président de l'association Ville & Banlieue, a qualifié cette absence d'incompréhensible, déclarant même que « ça dépasse l'entendement ». De son côté, le député écologiste Julien Bayou regrette qu'à nouveau, « le ministère du Logement passe à la trappe. Ce devrait être la priorité des priorités, et ce remaniement l'oublie ».

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Un ministre délégué au Logement dans un deuxième temps ?

 

Dans le contexte de ces réactions, le ministère du Logement a justifié cette absence en expliquant qu'il s'agissait d'une première vague de ministres « rattachés au Premier ministre », et qu'une seconde série de ministres délégués et secrétaires d'Etat serait désignée ultérieurement. Toutefois, cette explication n'a pas apaisé les inquiétudes parmi les acteurs du logement, certains soulignant que cette décision reflète le manque d'importance accordée à ce secteur par le gouvernement.

Parmi les acteurs déçus, on peut citer la Fédération Française des Constructeurs de Maisons Individuelles, FFC : « Les défis complexes du logement en France et d'accès à la propriété, notamment en matière de construction de maisons individuelles, sont systématiquement niés dans les décisions politiques récentes. L'absence d'un ministère dédié est un signal alarmant pour le secteur et pour les millions de Français qui rêvent d'un chez-soi. Sans une stratégie gouvernementale claire et cohérente, la crise du logement continuera de s'aggraver, écartant encore plus les citoyens de la réalisation de leurs aspirations à la propriété », insiste Damien Hereng, président de la FFC.

Dans un communiqué, l'Union nationale de la propriété immobilière, UNPI, a exprimé ses inquiétudes quant à la déconnexion du gouvernement vis-à-vis des réalités du logement en France. Le nouveau président de l'UNPI, Sylvain Grataloup, a appelé Gabriel Attal à ne pas oublier le devoir envers les Français et a souligné l'importance du logement en tant que besoin essentiel des ménages : « Le logement fait partie des besoins essentiels des ménages, que mobilité résidentielle et mobilité professionnelle vont de pair et qu'enfin, la transition écologique passera nécessairement par la transformation du parc immobilier via la rénovation énergétique ». Même inquiétude du côté du réseau immobilier, Orpi. Pour Guillaume Martinaud, président de la coopérative : « C'est l'incompréhension. Nous appelons depuis des mois le gouvernement à réagir, à nos côtés pour sortir de cette crise qui touche tous les français. En ne nommant pas de ministre en plein exercice dès maintenant, le gouvernement montre une nouvelle fois qu'il sera relayé au second plan, pire encore l'oublié. Le logement est un besoin primaire. Il est urgent d'agir et répondre aux besoins essentiel des concitoyens ».
Par ailleurs, d'autres annonces importantes ont été faites concernant la composition du nouveau gouvernement. Bruno Le Maire conserve son poste à Bercy, une décision qui devrait réjouir les représentants des entreprises. De même, Christophe Béchu reste en place, assurant la continuité à la Transition écologique et à la Cohésion des territoires, dont devrait dépendre un futur ministre délégué au Logement. Une nomination inattendue est celle de Rachida Dati, qui devient ministre de la Culture et hérite, par conséquent, du portefeuille des architectes.
En attendant la désignation éventuelle d'un ministre du Logement dans la seconde vague de nominations, la question de l'absence de représentant spécifique demeure au coeur des préoccupations, alors qu'un premier conseil des ministres est prévu ce vendredi 12 janvier à 11 heures.

Découvrez notre sélection de programmes neufs

  • Terrain constructible à Vendres

    Les Hauts de Vendres
    17 terrains de 300 à 893m²
    Vendres - 34

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Agnant

    Terrain à Bâtir Saint-Agnant
    Non précisé
    Saint-Agnant - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Muzillac

    Terrain
    4 terrains de 374 à 419m²
    Muzillac - 56

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Just-Luzac

    Terrain à Bâtir Saint-Just-Luzac
    Non précisé
    Saint-Just-Luzac - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Sanary-sur-Mer

    Les Jardins d'Ines
    13 terrains de 430 à 688m²
    Sanary-sur-Mer - 83

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Ave

    Terrain
    2 terrains de 276 à 277m²
    Saint-Ave - 56

    Découvrir
  • Terrain constructible à Le Versoud

    Le Domaine du Pruney
    6 terrains de 405 à 510m²
    Le Versoud - 38

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Porchaire

    Terrain à Bâtir Saint-Porchaire
    Non précisé
    Saint-Porchaire - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Porchaire

    Terrain + Maison Neuve Saint-Porchaire
    Maison neuve de 96m² sur terrain
    Saint-Porchaire - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Manvieu-Norrey

    Les Jardins de la Mue
    30 terrains de 212 à 645m²
    Saint-Manvieu-Norrey - 14

    Découvrir
  • Terrain constructible à Saint-Just-Luzac

    Terrain + Maison Neuve Saint-Just-Luzac
    Maison neuve de 112m² sur terrain
    Saint-Just-Luzac - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Corrençon-en-Vercors

    Le Domaine d'Artémis
    4 terrains de 349 à 810m²
    Corrençon-en-Vercors - 38

    Découvrir
  • Terrain constructible à Genouillé

    Terrain + Maison Neuve Genouillé
    Maison neuve de 94m² sur terrain
    Genouillé - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Le Thou

    Terrain à Bâtir le Thou
    Non précisé
    Le Thou - 17

    Découvrir
  • Terrain constructible à Viviers-du-Lac

    Le Domaine de la Roseliere
    9 terrains de 500 à 658m²
    Viviers-du-Lac - 73

    Découvrir

Autres Actualités

DR

Zones commerciales : 25 000 logements neufs en projet

Dans le cadre du Plan de transformation des zones commerciales, ces entrées de ville sont sur le point de se métamorphoser en véritables pôles de vie urbaine, avec la création de 25 000 logements neufs et des aménagements variés. La liste des...

Voir toutes les actualités