Le millésime 2022 des meilleurs programmes neufs d'Ile-de-France




Diaporama
<strong>Le Grand Prix Régional : MORLAND MIXITE CAPITALE</strong>, une promotion <strong>EMERIGE</strong> de 43 543 m² SDP à <strong>Paris</strong> (75), comprenant près de 200 logements dont 80% sociaux, des bureaux, une auberge de jeunesse, un hôtel, une crèche, des commerces, une galerie d’art, des espaces d’agriculture urbaine, etc - Architectes : CALQ Architectes et DCA Architects<br>Lauréat de Réinventer Paris I en 2016, le projet Morland Mixité Capitale propose une réhabilitation magistrale de l’ancien site administratif de la préfecture de Paris, transformant un site monofonctionnel en un véritable «immeuble quartier» qui combine 11 différents usages : logements, bureaux, hôtel, auberge de jeunesse, magasins, espaces culturels, espace fitness, piscine et crèche.<br>La conception du bâtiment est entièrement pensée pour minimiser l’impact de l’opération sur l’environnement, tant au stade de la construction que pendant toute la durée de vie du projet. Par exemple, pour tirer partie de la mixité fonctionnelle du projet, une boucle énergétique est déployée sur tout le bâtiment pour faciliter la mutualisation et les échanges de ressources entre les différents lots. Ce dispositif permet de baisser de 15% l’ensemble des consommations. Le projet obéit également à des principes de bioclimatisme, mobilise des pompes à chaleur et de la domotique pour maximiser les économies d’énergie.<br>La Nature tient aussi une place prépondérante dans le projet : environ 300 m² d’habillage végétalisé en toiture des bureaux neufs ; 1 000 m² d’espaces paysagers à rez-de-chaussée ; et 3 000 m² d’agriculture urbaine. Une centrale de biofiltration permet enfin de filtrer les eaux de l’auberge de jeunesse.

Le Grand Prix Régional : MORLAND MIXITE CAPITALE, une promotion EMERIGE de 43 543 m² SDP à Paris (75), comprenant près de 200 logements dont 80% sociaux, des bureaux, une auberge de jeunesse, un hôtel, une crèche, des commerces, une galerie d’art, des espaces d’agriculture urbaine, etc - Architectes : CALQ Architectes et DCA Architects
Lauréat de Réinventer Paris I en 2016, le projet Morland Mixité Capitale propose une réhabilitation magistrale de l’ancien site administratif de la préfecture de Paris, transformant un site monofonctionnel en un véritable «immeuble quartier» qui combine 11 différents usages : logements, bureaux, hôtel, auberge de jeunesse, magasins, espaces culturels, espace fitness, piscine et crèche.
La conception du bâtiment est entièrement pensée pour minimiser l’impact de l’opération sur l’environnement, tant au stade de la construction que pendant toute la durée de vie du projet. Par exemple, pour tirer partie de la mixité fonctionnelle du projet, une boucle énergétique est déployée sur tout le bâtiment pour faciliter la mutualisation et les échanges de ressources entre les différents lots. Ce dispositif permet de baisser de 15% l’ensemble des consommations. Le projet obéit également à des principes de bioclimatisme, mobilise des pompes à chaleur et de la domotique pour maximiser les économies d’énergie.
La Nature tient aussi une place prépondérante dans le projet : environ 300 m² d’habillage végétalisé en toiture des bureaux neufs ; 1 000 m² d’espaces paysagers à rez-de-chaussée ; et 3 000 m² d’agriculture urbaine. Une centrale de biofiltration permet enfin de filtrer les eaux de l’auberge de jeunesse.

<strong>Prix de l’Immobilier d’Entreprise : Ampère e+ et Watt</strong>, une promotion <strong>SOGEPROM</strong> développant 12 024 m² SDP de bureaux à <strong>Courbevoie</strong> (92) - Architectes : Ateliers 2/3/4/<br>Depuis 2014, SOGEPROM restructure l’ensemble immobilier DELALANDE : par la rénovation d’AMPERE e+ livré en 2016, qui devient son siège social, et par la rénovation et l’extension de CITY DEFENSE rebaptisé WATT.<br>Les objectifs sont multiples : offrir une meilleure visibilité aux immeubles et améliorer leur accessibilité par une refonte de la façade et la création d’un socle ouvert sur rue ; une meilleure insertion urbaine par une modification des entrées des bâtiments et l’implantation au rez-de-chaussée d’une cafétéria ouverte au public ; un confort optimal pour les usagers, en concevant des plateaux d’une plus grande flexibilité et à la pointe des tendances, conçus au service des utilisateurs.<br>Le projet se démarque aussi par son excellence sur le plan environnemental, récompensée par pas moins de 6 labels : HQE Bâtiment Durable, niveau Excellent, BREEAM NC 2016 Niveau Excellent, Well, Core & Shell Niveau Gold, Wired Score Niveau Gold.

Prix de l’Immobilier d’Entreprise : Ampère e+ et Watt, une promotion SOGEPROM développant 12 024 m² SDP de bureaux à Courbevoie (92) - Architectes : Ateliers 2/3/4/
Depuis 2014, SOGEPROM restructure l’ensemble immobilier DELALANDE : par la rénovation d’AMPERE e+ livré en 2016, qui devient son siège social, et par la rénovation et l’extension de CITY DEFENSE rebaptisé WATT.
Les objectifs sont multiples : offrir une meilleure visibilité aux immeubles et améliorer leur accessibilité par une refonte de la façade et la création d’un socle ouvert sur rue ; une meilleure insertion urbaine par une modification des entrées des bâtiments et l’implantation au rez-de-chaussée d’une cafétéria ouverte au public ; un confort optimal pour les usagers, en concevant des plateaux d’une plus grande flexibilité et à la pointe des tendances, conçus au service des utilisateurs.
Le projet se démarque aussi par son excellence sur le plan environnemental, récompensée par pas moins de 6 labels : HQE Bâtiment Durable, niveau Excellent, BREEAM NC 2016 Niveau Excellent, Well, Core & Shell Niveau Gold, Wired Score Niveau Gold.

<strong>Prix de l’Innovation Industrielle : Les Dryades</strong>, une promotion <strong>IMMOBEL</strong> développant 47 logements sur 3 068 m² SDP à <strong>Avon</strong> (77) - Architectes : Michel Mastrandeas<br>Le projet des Dryades s’insère en lisière de la Forêt de Fontainebleau, autour d’un jardin partagé qui invite la forêt à entrer jusque dans le coeur d’îlot.<br>Parmi les signes distinctifs qui ont su séduire le jury, il y a d’abord le choix d’Immobel d’aller plus loin que la réglementation thermique en vigueur en se portant volontaire pour un projet préfigurant la RE2020.<br>Pour atteindre cet objectif, de nombreuses solutions innovantes y ont été déployées : réinfiltration totale des eaux de pluies ; mise en place de chaudière numérique en complément du chauffage gaz ; étude d’une variante au 100% béton par de la brique de terre cuite ; revalorisation des matériaux de démolition ; installation de bornes de recharge pour véhicules électriques ; végétalisation d’une parcelle initialement imperméabilisé à 100%.<br>En complément, et pour servir au mieux le confort des usagers, le projet propose des boîtes à colis connectées ainsi qu’un dispositif de clef ange-gardien.

Prix de l’Innovation Industrielle : Les Dryades, une promotion IMMOBEL développant 47 logements sur 3 068 m² SDP à Avon (77) - Architectes : Michel Mastrandeas
Le projet des Dryades s’insère en lisière de la Forêt de Fontainebleau, autour d’un jardin partagé qui invite la forêt à entrer jusque dans le coeur d’îlot.
Parmi les signes distinctifs qui ont su séduire le jury, il y a d’abord le choix d’Immobel d’aller plus loin que la réglementation thermique en vigueur en se portant volontaire pour un projet préfigurant la RE2020.
Pour atteindre cet objectif, de nombreuses solutions innovantes y ont été déployées : réinfiltration totale des eaux de pluies ; mise en place de chaudière numérique en complément du chauffage gaz ; étude d’une variante au 100% béton par de la brique de terre cuite ; revalorisation des matériaux de démolition ; installation de bornes de recharge pour véhicules électriques ; végétalisation d’une parcelle initialement imperméabilisé à 100%.
En complément, et pour servir au mieux le confort des usagers, le projet propose des boîtes à colis connectées ainsi qu’un dispositif de clef ange-gardien.

<strong>Prix de l’Impact Sociétal : Nouvel Art</strong>, une promotion <strong>COGEDIM</strong> développant 116 logements sur 9 884 m² SDP à <strong>Montreuil</strong> (93) - Architectes : NRAU<br>Le projet Nouvel Art propose un art de vivre tourné vers le vivre ensemble et la solidarité en parvenant à marier avec style la réhabilitation et la construction neuve autour d’une venelle piétonne centrale, lieu d’expérimentation, de jardinage, d’apprentissage, de réinsertion et de production agricole ouverte au public.<br>Il accueillera, au sein de la ZAC de la Fraternité, 116 logements répartis en 7 bâtiments et 9 locaux commerciaux destinés à des associations actrices de l’Economie Sociale et Solidaire, membre du collectif du Village du Réemploi, village porté par Emmaus et la Collecterie.<br>La conception est vertueuse sur le plan environnemental et permet d’atteindre les certifications NF Habitat HQE, E3C1 et le label biodivercity.<br>Enfin, le projet accorde aussi une place prépondérante au réemploi, en réutilisant les matériaux présents sur site (des panneaux d’affichage, des pavés etc, des meubles, …) et en invitant l’artiste Rachid Khimoune - dont la pratique privilégie exclusivement les matériaux de réemploi - à y installer l’une de ses oeuvres.

Prix de l’Impact Sociétal : Nouvel Art, une promotion COGEDIM développant 116 logements sur 9 884 m² SDP à Montreuil (93) - Architectes : NRAU
Le projet Nouvel Art propose un art de vivre tourné vers le vivre ensemble et la solidarité en parvenant à marier avec style la réhabilitation et la construction neuve autour d’une venelle piétonne centrale, lieu d’expérimentation, de jardinage, d’apprentissage, de réinsertion et de production agricole ouverte au public.
Il accueillera, au sein de la ZAC de la Fraternité, 116 logements répartis en 7 bâtiments et 9 locaux commerciaux destinés à des associations actrices de l’Economie Sociale et Solidaire, membre du collectif du Village du Réemploi, village porté par Emmaus et la Collecterie.
La conception est vertueuse sur le plan environnemental et permet d’atteindre les certifications NF Habitat HQE, E3C1 et le label biodivercity.
Enfin, le projet accorde aussi une place prépondérante au réemploi, en réutilisant les matériaux présents sur site (des panneaux d’affichage, des pavés etc, des meubles, …) et en invitant l’artiste Rachid Khimoune - dont la pratique privilégie exclusivement les matériaux de réemploi - à y installer l’une de ses oeuvres.

<strong>Prix de la Conduite Responsable des Opérations : L’Orée du Lac</strong>, une promotion <strong>OGIC</strong> développant 56 logements pour 4 699 m² SDP <strong>au Vésinet</strong> (78) - Architectes : Lambert Lénack<br>C’est au coeur du « Parc Princesse » que la résidence OGIC « L’Orée du Lac » voit le jour. Plus qu’une adresse, c’est un concept innovant d’habitat qui s’érige au plus près de la nature, où lacs, arbres majestueux et espèces protégées participent à la richesse de l’environnement.<br>Le projet compte 56 logements en accession répartis sur 4 bâtiments et laisse une part belle aux espaces verts. Il a été conçu dans le respect d’une démarche environnementale forte, assumant ainsi sa volonté de s’inscrire comme un exemple en matière écologique. L’opération sera certifiée NF Habitat HQE niveau Excellent et sera labellisée EFFINERGIE +, BIO-SOURCE niveau 1 et BIODIVERCITY, garantissant la prise en compte des enjeux écologiques et énergétiques.

Prix de la Conduite Responsable des Opérations : L’Orée du Lac, une promotion OGIC développant 56 logements pour 4 699 m² SDP au Vésinet (78) - Architectes : Lambert Lénack
C’est au coeur du « Parc Princesse » que la résidence OGIC « L’Orée du Lac » voit le jour. Plus qu’une adresse, c’est un concept innovant d’habitat qui s’érige au plus près de la nature, où lacs, arbres majestueux et espèces protégées participent à la richesse de l’environnement.
Le projet compte 56 logements en accession répartis sur 4 bâtiments et laisse une part belle aux espaces verts. Il a été conçu dans le respect d’une démarche environnementale forte, assumant ainsi sa volonté de s’inscrire comme un exemple en matière écologique. L’opération sera certifiée NF Habitat HQE niveau Excellent et sera labellisée EFFINERGIE +, BIO-SOURCE niveau 1 et BIODIVERCITY, garantissant la prise en compte des enjeux écologiques et énergétiques.

<strong>Prix du Bâtiment Bas-Carbone : Flora</strong>, une promotion <strong>WOODEUM</strong> développant 88 logements et un étage de bureaux pour 8 652 m² SDP à <strong>Nanterre</strong> (92) - Architectes : CALQ et Mickael Green<br>Au coeur du nouveau quartier des Groues à Nanterre, Flora est une résidence écologique à faible empreinte carbone, un lieu de vie qui fait dialoguer la mixité programmatique (bureaux et logements) et l’architecture pour inviter au partage. Tous les espaces ouvrent ainsi sur un jardin central : le jardin « Fusion ».<br>Imaginé et conçu par CALQ et Mickael Green Architecture, célèbre architecte canadien spécialisé dans la construction bois, cet immeuble se distingue par sa structure en bois massif et par ses formes élégantes et courbes.<br>Ses 88 appartements, déclinés du studio au 5 pièces, disposent d'agréables et généreux espaces extérieurs dont terrasses et balcons. La plupart des logements sont traversants, à double ou triple orientation pour faire entrer la lumière naturelle au maximum.

Prix du Bâtiment Bas-Carbone : Flora, une promotion WOODEUM développant 88 logements et un étage de bureaux pour 8 652 m² SDP à Nanterre (92) - Architectes : CALQ et Mickael Green
Au coeur du nouveau quartier des Groues à Nanterre, Flora est une résidence écologique à faible empreinte carbone, un lieu de vie qui fait dialoguer la mixité programmatique (bureaux et logements) et l’architecture pour inviter au partage. Tous les espaces ouvrent ainsi sur un jardin central : le jardin « Fusion ».
Imaginé et conçu par CALQ et Mickael Green Architecture, célèbre architecte canadien spécialisé dans la construction bois, cet immeuble se distingue par sa structure en bois massif et par ses formes élégantes et courbes.
Ses 88 appartements, déclinés du studio au 5 pièces, disposent d'agréables et généreux espaces extérieurs dont terrasses et balcons. La plupart des logements sont traversants, à double ou triple orientation pour faire entrer la lumière naturelle au maximum.

<strong>Prix du Grand Public 2022 : Le Boréal</strong>, une promotion <strong>GREEN CITY IMMOBILIER</strong> développant 58 logements (dont 55 appartements et 3 maisons) sur 10 223 m² SDP à <strong>Louvres</strong> (95) - Architectes : SATHY Architecture<br>Vertueux et innovant, le Boréal propose une variation sur le thème de la maison : la villa, la maison sur le toit, la maison en bois, la cabane pour les enfants, les abris pour les animaux ou insectes …<br>Il a été conçu pour minimiser son empreinte carbone et énergétique en faisant la part belle aux matériaux biosourcés. C’est donc un projet qui réduit ses émissions de CO2 grâce à l’usage prépondérant du bois et qui réduit la consommation d’énergie primaire jusqu’à -20% par rapport à un bâtiment RT 2012. Par ailleurs, 30% de la surface du terrain est végétalisée et propose une promenade avec des jeux pour enfants ainsi qu’un coeur végétal qui constitue un îlot de fraicheur.<br>Le confort de l’habitant n’est pas laissé de côté pour autant : chaque appartement possède un extérieur privatif sous forme de jardin, balcon ou terrasse (minimum 16 m²), et les surfaces par logement sont supérieures à la moyenne du marché. La terrasse intermédiaire est aussi l’espace de convivialité de la résidence, là où les enfants comme les adultes ont plaisir à se retrouver autour de quelques jeux, d’un barbecue, de grandes tables de pique-nique. Elle est plantée d’arbres fruitiers et de massifs, refuge pour la biodiversité.

Prix du Grand Public 2022 : Le Boréal, une promotion GREEN CITY IMMOBILIER développant 58 logements (dont 55 appartements et 3 maisons) sur 10 223 m² SDP à Louvres (95) - Architectes : SATHY Architecture
Vertueux et innovant, le Boréal propose une variation sur le thème de la maison : la villa, la maison sur le toit, la maison en bois, la cabane pour les enfants, les abris pour les animaux ou insectes …
Il a été conçu pour minimiser son empreinte carbone et énergétique en faisant la part belle aux matériaux biosourcés. C’est donc un projet qui réduit ses émissions de CO2 grâce à l’usage prépondérant du bois et qui réduit la consommation d’énergie primaire jusqu’à -20% par rapport à un bâtiment RT 2012. Par ailleurs, 30% de la surface du terrain est végétalisée et propose une promenade avec des jeux pour enfants ainsi qu’un coeur végétal qui constitue un îlot de fraicheur.
Le confort de l’habitant n’est pas laissé de côté pour autant : chaque appartement possède un extérieur privatif sous forme de jardin, balcon ou terrasse (minimum 16 m²), et les surfaces par logement sont supérieures à la moyenne du marché. La terrasse intermédiaire est aussi l’espace de convivialité de la résidence, là où les enfants comme les adultes ont plaisir à se retrouver autour de quelques jeux, d’un barbecue, de grandes tables de pique-nique. Elle est plantée d’arbres fruitiers et de massifs, refuge pour la biodiversité.

Edition du
Actualités

L’édition 2022 du concours des Pyramides d’Argent a permis de récompenser 7 programmes neufs d’Ile-de-France. Diaporama des opérations victorieuses où la mixité sous toutes ses formes est légion.

programme neuf Paris
Emerige remporte le Grand Prix Régional des Pyramides d'Argent en Ile-de-France pour son projet de métamorphose de l'immeuble Morland. © Morland Mixité Capitale / Paris / Emerige

L’édition 2022 du concours des Pyramides d’Argent a permis de récompenser 7 programmes neufs d’Ile-de-France. Diaporama des opérations victorieuses où la mixité sous toutes ses formes est légion.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

C’est au Théâtre Rouge du Jardin d’Acclimatation à Paris que la FPI Ile-de-France a réuni quelque 200 invités pour dévoiler le palmarès 2022 des Pyramides d’Argent, ce concours organisé depuis 2004 par la Fédération des Promoteurs Immobiliers pour mettre à l’honneur le meilleur de la promotion immobilière. 

 

7 programmes neufs d’Ile-de-France récompensés

 

C’est ainsi que sous la présidence d’Yves Thréard, éditorialiste et directeur général adjoint du Figaro, un jury de professionnels a délibéré pour choisir les meilleurs programmes immobiliers neufs d’Ile-de-France, puis rendu son verdict. En plus des représentants des neuf partenaires historiques des différentes catégories de prix, le jury 2022 était complété cette année, par Stéphanie Soares, au nom de la Région Ile-de-France ; Maud Caubet, architecte ; François Peyron, fondateur de Zefco, un bureau d’études spécialisé dans les questions environnementales et Marc Villand, président de la FPI Ile-de-France. 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Immo neuf IDF : la mixité à l’honneur

 

Parmi le palmarès de cette édition 2022 des Pyramides d’Argent en Ile-de-France, un incontournable : la mixité. Que l’on parle de mixité fonctionnelle, de mixité architecturale et paysagère, de mixité sociale, de mixité des modes constructifs ou de mixité énergétique, c’est sans conteste par leur art des mariages heureux et de la juste mesure que les lauréats auront su se distinguer. « Ce cru 2022 rappelle à mon sens combien les projets immobiliers sont aussi d’incroyables pourvoyeurs de qualité de vie, tant pour leurs usagers directs que pour le quartier, ou la commune dans lesquels ils s’insèrent. Désormais, on raisonne en îlots urbains, avec une mixité fonctionnelle et d’usages ; on associe toujours la construction à une réflexion sur les services, les commerces, les mobilités et l’apport de nature en ville. Le promoteur n’est pas seulement un bâtisseur, il participe – grâce à sa capacité à estimer le besoin et à innover en conséquence – à imaginer puis à créer un renouvellement de la ville », a souhaité insister Marc Villand, président de la FPI Ile-de-France.

Palmarès 2022 des Pyramides d’Argent en Ile-de-France


Grand Prix Régional 2022 : Emerige pour Morland Mixité Capitale à Paris
Prix de l’Innovation Industrielle à Immobel pour Les Dryades à Avon (77)
Prix de l’Immobilier d’Entreprise à Sogeprom pour Ampère e+ et Watt à Courbevoie (92) 
Prix de l’Impact Sociétal à Cogedim pour Nouvel Art à Montreuil (93)
Prix de la Conduite Responsable des Opérations à Ogic pour L’Orée du Lac au Vésinet (78)
Prix du Bâtiment Bas-Carbone à Woodeum pour Flora à Nanterre (92) 
Prix du Grand Public : Green City Immobilier pour Le Boréal à Louvres (95)

Autres Actualités

Plus de 600 œuvres d'art dans des programmes neufs

La charte « 1 immeuble, 1 oeuvre » continue de se développer avec toujours plus de promoteurs engagés et toujours plus d'oeuvres d'art installées dans des programmes immobiliers neufs. Diaporama des dernières oeuvres symboliques installées.

Voir toutes les actualités