Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Enfin un point bas atteint pour l'immobilier neuf à Toulouse ?

projet immobilier neuf Toulouse
Paradoxe : ce n'est pas Toulouse intra-muros qui dynamise la reprise de l'immobilier neuf dans la région.

Une timide reprise de l’immobilier neuf dans l’aire urbaine toulousaine a été observée au terme du premier semestre 2022. Reste à voir si cela se confirme en cette fin d’année. 



L’immobilier neuf à Toulouse et sa région pourrait enfin avoir touché le fond de la piscine. Un point bas pourrait avoir été atteint au terme de ce premier semestre 2022. C’est du moins ce qu’espère l’Observer, l’Observatoire de l’immobilier neuf toulousain. 
En effet, les chiffres du premier trimestre 2022 montraient une poursuite des trajectoires baissières constatées en 2021 et une situation de pénurie créant une forte tension sur l’offre et une hausse des prix. Ces tendances sont moins marquées avec l’addition du deuxième trimestre, où l’on constate une stabilisation des ventes, ainsi qu’une reprise des mises en vente.

 

Une salutaire reprise des mises en vente d’appartements neufs dans Toulouse Métropole

 

Au sein de l’aire urbaine de Toulouse, ce sont ainsi 2 753 logements qui ont été mis en vente au premier semestre 2022, soit une évolution de + 17 % par rapport au premier semestre 2021. Il s’agit du plus important volume mis à l’offre sur un semestre depuis 2019. « Si nous devons nous en réjouir, nous devrons cependant surveiller que ces chiffres ne soient pas le simple résultat mécanique et ponctuel de l’afflux de demandes de permis de construire sous règlementation thermique 2012 constaté fin 2021 », s’interroge Laëtitia Vidal, présidente de l’Observer. Cette offre nouvelle reste toutefois inférieure aux volumes mis à l’offre avant crise, où les premiers semestres annuels pouvaient offrir 3 800 à 4 500 nouveaux logements. 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

En a-t-on fini avec la chute des ventes de logements neufs ?

 

Cette alimentation nouvelle du marché en programmes neufs dans Toulouse Métropole permet aux ventes de se maintenir, à défaut d’inverser la tendance baissière constatée depuis 2020. L’Observer enregistre ainsi 2 728 ventes au détail ce premier semestre, soit un niveau équivalent au premier semestre 2021. Ce volume reste proche des semestres plus récents et témoigne d’une demande stable.

 

Devenir propriétaire à Toulouse

 

Comme au premier trimestre, l’importante part des ventes enregistrées auprès de la clientèle de propriétaires-occupants se maintient, à hauteur de 50 %, soit plus de 1 350 ventes en résidence principale. Ces ventes sont principalement portées par le marché libre, les acquisitions en accession aidée ne représentant que 31 % des ventes à propriétaires occupants au premier semestre : une part stable dans le temps mais qui risque de se voir rapidement limitée par l’augmentation des taux d’intérêt et les effets de l’inflation. « Les ventes auprès d’investisseurs souffrent toujours du manque de logements de type T1 et T2, les plus recherchés par cette clientèle, et du durcissement des conditions d’octroi des financements », souligne l’Observer.

 

De nouveaux programmes neufs en commercialisation

 

Le regain d’alimentation du marché enregistré face à des ventes stables permet une timide reconstitution du stock disponible à environ 3 800 logements à fin juin 2022, soit 200 logements de plus qu’à fin 2021, tout en restant inférieur de 9 % au stock constaté à la même période en 2021. « Ce regain reste ainsi à confirmer tant le volume de logements à l’offre apparait limité : à 8.4 mois de stock théorique, le marché reste en situation de pénurie », analyse la présidente de l’Observer. 
L’ensemble de ces éléments continue de créer une forte tension sur le marché et maintient une hausse des prix de vente dans l’immobilier neuf de l’aire urbaine toulousaine, qui atteignent 4 315 €/m², hors stationnement, en collectif libre, soit une hausse de 7.2 % en comparaison du premier semestre 2021. 

 

L’immobilier neuf dans Toulouse à la traîne 

 

Paradoxalement, ce n’est pas la ville-centre qui dynamise cette reprise ; même si un point bas semble atteint dans la ville rose. L’immobilier neuf à Toulouse intra-muros ne profite pas de ce regain de lancements commerciaux, avec moins de 1 200 lots commercialisés dans de nouveaux programmes neufs à Toulouse au premier semestre, un niveau équivalent à celui constaté au premier semestre 2021 et à peine supérieur au premier semestre 2020, alors que les premiers semestres sont généralement les plus dynamiques pour les lancements commerciaux de programmes immobiliers à Toulouse. La baisse de presque un tiers des autorisations de construire constatée au premier semestre 2022, 1 300 logements accordés, contre 1 914 logements autorisés au premier semestre 2021, fait craindre à l’Observer un enlisement dans cette situation en 2022. 
Car dans Toulouse, faute de renouvellement du stock, les ventes semblent avoir atteint un point bas, avec 1 255 ventes au détail enregistrées, de nouveau en retrait de 3 % au regard des chiffres du premier semestre 2021. 
Comme à l’échelle de l’aire urbaine, les propriétaires occupants constituent une part importante des acquéreurs : 48 % des ventes, soit presque 600 ventes en résidence principale, en forte hausse par rapport au premier semestre 2021 : + 29 %. 

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

9 mois de stock théorique dans les projets immobiliers de la ville rose


Reste que sans renouvellement important de l’offre, le délai d’écoulement théorique dans Toulouse est à environ 9 mois, ancrant la ville rose dans une situation de pénurie de logements neufs. 
Le prix moyen pour acheter un appartement neuf à Toulouse au cours de ce premier semestre s’établit à 4 520 €/m² en collectif libre, hors stationnement, soit une hausse de + 5 % par rapport à l’année 2021. 
En conclusion, malgré l’insuffisante reconstitution de l’offre sur l’ensemble de l’aire urbaine toulousaine, cela permet d’espérer une légère reprise de l’activité globale sur l’ensemble de l’année 2022. Une dynamique qui reste toutefois fragile et qui ne rebondira qu’avec un renouvellement important de l’offre, afin de permettre de relancer les volumes de vente et de freiner l’évolution des niveaux de prix déjà élevés.  

Par Vincent Durand