Pyramides d'Argent : les meilleurs programmes immobiliers de l'année à Rennes




Diaporama
<strong>Grand Prix Régional : Renaissance – Vannes (56) – GROUPE GIBOIRE et Latitude Architecte – Rennes <br></strong> Renaissance a pour objet la reconversion d’une tour administrative (ex-CPAM) en logements. Cette démarche menée de manière concertée avec les élus de la Ville et de l’Agglomération de Vannes, l’ABF, la DDTM s’intègre dans le schéma global du développement urbain.  La réhabilitation de la tour, élément central de la future résidence Renaissance, s’inscrit dans l’objectif de faire renaître la ville sur elle-même. En limitant la consommation foncière et la consommation de matériaux, ce projet relève le défi de la rénovation urbaine qui accompagne les politiques les plus ambitieuses en matière de logement et de respect de l’environnement. La réqualification de l’ancienne tour permet en effet une réduction des impacts carbone liés à la construction et évite une production considérable de déchets  (2800 T C02eq évitées soit 10 000 camions « économisés » ou la consommation d’environ 12 millions de km en voiture).<br>Le projet comporte la réalisation de 5 bâtiments neufs et la restructuration de la tour pour la création de 173 logements et 650 m² de locaux d’activités. Un partenariat entre la Ville et Bretagne Sud Habitat a été initié afin de produire plus de 25 % de logements en locatif social sur cette opération participant à la mixité sociale où le maître-mot de ce projet sera le « bien vivre ensemble ». La conception du projet a permis de développer à la fois la qualité de vie de chaque logement (surfaces, traitement énergétique et acoustique création d’espace extérieur...) et la recherche d’espaces partagés de qualité, favorables à la Biodiversité. L’ensemble s’articule autour de la création d’un cœur d’îlot paysager et de la réouverture partielle du ruisseau Le Rohan, constituant en journée un lieu de promenade ouvert à tous qui contribue à la renaturation de l’espace urbain. <strong> </strong>

Grand Prix Régional : Renaissance – Vannes (56) – GROUPE GIBOIRE et Latitude Architecte – Rennes 
Renaissance a pour objet la reconversion d’une tour administrative (ex-CPAM) en logements. Cette démarche menée de manière concertée avec les élus de la Ville et de l’Agglomération de Vannes, l’ABF, la DDTM s’intègre dans le schéma global du développement urbain.  La réhabilitation de la tour, élément central de la future résidence Renaissance, s’inscrit dans l’objectif de faire renaître la ville sur elle-même. En limitant la consommation foncière et la consommation de matériaux, ce projet relève le défi de la rénovation urbaine qui accompagne les politiques les plus ambitieuses en matière de logement et de respect de l’environnement. La réqualification de l’ancienne tour permet en effet une réduction des impacts carbone liés à la construction et évite une production considérable de déchets  (2800 T C02eq évitées soit 10 000 camions « économisés » ou la consommation d’environ 12 millions de km en voiture).
Le projet comporte la réalisation de 5 bâtiments neufs et la restructuration de la tour pour la création de 173 logements et 650 m² de locaux d’activités. Un partenariat entre la Ville et Bretagne Sud Habitat a été initié afin de produire plus de 25 % de logements en locatif social sur cette opération participant à la mixité sociale où le maître-mot de ce projet sera le « bien vivre ensemble ». La conception du projet a permis de développer à la fois la qualité de vie de chaque logement (surfaces, traitement énergétique et acoustique création d’espace extérieur...) et la recherche d’espaces partagés de qualité, favorables à la Biodiversité. L’ensemble s’articule autour de la création d’un cœur d’îlot paysager et de la réouverture partielle du ruisseau Le Rohan, constituant en journée un lieu de promenade ouvert à tous qui contribue à la renaturation de l’espace urbain.  

<strong>Prix de l’Immobilier d’entreprise : BOIS LILAS – Saint Jacques de La Lande (35) – GROUPE LAMOTTE et Herault Arnod Architectures – Pantin & Rennes <br></strong>BOIS LILAS, UN PROJET EMBLÉMATIQUE ET AMBITIEUX<br>Le Bois Lilas, une fois livré, va devenir le plus haut immeuble de bureaux construit en bois dans la région Bretagne. D’une hauteur de 7 étages, le bâtiment dessiné par Isabelle Hérault (Hérault Arnod Architectures) fait appel à différents matériaux pour rendre la structure à la fois légère, résistante et stable : le bois pour les planchers, poteaux et façades, l’acier pour les poutres, le béton pour les fondations.<br>De par son mode de construction hybride et la place accordée aux espaces verts, Le Bois Lilas s’inscrit dans une vraie démarche écologique et s’insère parfaitement dans son environnement paysager immédiat.<br>L’immeuble est composé de 3 pavillons (R+7 au nord, R+3 au sud et R+4 au centre) pour une surface de 6 900 m² de bureaux dont un espace de coworking, en plus de 600 m² destinés aux commerces et services au rez-de-chaussée. À terme, des services comme une conciergerie, de la restauration, ou encore une salle de sport pourraient s’y installer afin d’offrir aux usagers des bureaux qualité de vie et bien-être au travail.<br> <br>L’ENGAGEMENT RÉAFFIRMÉ DU GROUPE LAMOTTE POUR LA STRATÉGIE BAS CARBONE<br>En plein cœur du nouvel écoquartier La Courrouze, à Saint-Jacques de la Lande, Le Bois Lilas répond aux enjeux écologiques de la ville de demain et remplit les conditions fixées par la loi Climat et Résilience de 2021, qui vise à lutter contre le réchauffement climatique et accélérer la transition écologique de la société.<br>L’utilisation du bois, la mise en place de jardins d’hiver et l’installation des toitures végétalisées permettent ainsi de réduire significativement l’impact carbone de la construction, d’en améliorer la performance énergétique et de contribuer au maintien de la biodiversité sur le site. <br>Selon Antoine BOTREL, Directeur régional Bretagne pour Lamotte, « Le Bois Lilas, conçu dès 2018, marque l’entrée dans une nouvelle manière de concevoir un immeuble. Le Bois Lilas découle d’une ambition architecturale forte qui prenne en compte les avoisinants. De plus, par la mixité des matériaux mis en œuvre ainsi que le travail fin sur la végétalisation, Le Bois Lilas est l’exemple d’un immeuble économe en ressources, privilégiant le bien-être de ses futurs occupants. 

Prix de l’Immobilier d’entreprise : BOIS LILAS – Saint Jacques de La Lande (35) – GROUPE LAMOTTE et Herault Arnod Architectures – Pantin & Rennes 
BOIS LILAS, UN PROJET EMBLÉMATIQUE ET AMBITIEUX
Le Bois Lilas, une fois livré, va devenir le plus haut immeuble de bureaux construit en bois dans la région Bretagne. D’une hauteur de 7 étages, le bâtiment dessiné par Isabelle Hérault (Hérault Arnod Architectures) fait appel à différents matériaux pour rendre la structure à la fois légère, résistante et stable : le bois pour les planchers, poteaux et façades, l’acier pour les poutres, le béton pour les fondations.
De par son mode de construction hybride et la place accordée aux espaces verts, Le Bois Lilas s’inscrit dans une vraie démarche écologique et s’insère parfaitement dans son environnement paysager immédiat.
L’immeuble est composé de 3 pavillons (R+7 au nord, R+3 au sud et R+4 au centre) pour une surface de 6 900 m² de bureaux dont un espace de coworking, en plus de 600 m² destinés aux commerces et services au rez-de-chaussée. À terme, des services comme une conciergerie, de la restauration, ou encore une salle de sport pourraient s’y installer afin d’offrir aux usagers des bureaux qualité de vie et bien-être au travail.
 
L’ENGAGEMENT RÉAFFIRMÉ DU GROUPE LAMOTTE POUR LA STRATÉGIE BAS CARBONE
En plein cœur du nouvel écoquartier La Courrouze, à Saint-Jacques de la Lande, Le Bois Lilas répond aux enjeux écologiques de la ville de demain et remplit les conditions fixées par la loi Climat et Résilience de 2021, qui vise à lutter contre le réchauffement climatique et accélérer la transition écologique de la société.
L’utilisation du bois, la mise en place de jardins d’hiver et l’installation des toitures végétalisées permettent ainsi de réduire significativement l’impact carbone de la construction, d’en améliorer la performance énergétique et de contribuer au maintien de la biodiversité sur le site. 
Selon Antoine BOTREL, Directeur régional Bretagne pour Lamotte, « Le Bois Lilas, conçu dès 2018, marque l’entrée dans une nouvelle manière de concevoir un immeuble. Le Bois Lilas découle d’une ambition architecturale forte qui prenne en compte les avoisinants. De plus, par la mixité des matériaux mis en œuvre ainsi que le travail fin sur la végétalisation, Le Bois Lilas est l’exemple d’un immeuble économe en ressources, privilégiant le bien-être de ses futurs occupants. 

<strong>Prix de l’impact sociétal : Les Jardins Sainte Thérèse – Rennes (35) – BATI ARMOR et GBD Architecture - Rennes <br></strong>Les Jardins Sainte-Thérèse, une résidence Services Seniors <br>La résidence “Les Jardins Sainte-Thérèse” est idéalement située grâce à tous les commerces et services à proximité (banques, cabinets médicaux, carrefour City, boulangerie et restaurations rapide... ; ainsi que des transports en communs (bus, métro et pistes cyclables...). Elle est située au 27 rue Sully Prudhomme à Rennes dans un quartier pavillonnaire de qualité.<br>L’opération est résidentielle avec 99 appartements du T1 au T3 répondant aux besoins des séniors avec l’intégration de services adaptés. Au rez-de-chaussée, 750m² sont conçus pour délivrer une offre de services et d’activités « à la carte » variée et conviviale dans un espace comprenant l’accueil, la salle dédiée aux animations, le restaurant et sa cuisine, la salle de fitness et le salon de coiffure. <br>Le projet consiste en la mise en valeur et la réhabilitation de l’ancien collège Sainte-Thérèse, désigné comme un élément représentatif du patrimoine du XXe siècle. Une extension sera constituée de 3 bâtiments conçus dans un esprit résolument contemporain. L’ensemble profitera enfin d’un traitement paysager permettant de créer des respirations entre les bâtiments et son environnement. <br>Le souhait a été de réhabiliter l'ancien collège Sainte-Thérèse, en conservant de nombreux éléments de son édifice : sa rotonde, ses grandes façades et menuiseries en bois, ses hauteurs sous plafonds et ouvertures généreuses... Ce projet permet de créer une couture urbaine en adoucissant la présence du « collège » par des extensions plus basses et des espaces verdoyants. <br>Afin de réduire de façon importante l’artificialisation des sols, les cours en enrobé ont été supprimées. Ainsi, le futur aménagement permet d’offrir une nouvelle séquence paysagère, fortement végétalisée, dans le continuum de façades sur rue.<br>L’apparition d’un nouveau bâtiment s’articule désormais autour d’une continuité d’espaces séquencés en étroite collaboration avec les architectes paysagistes de l’Atelier Ker Anna. Le parvis de la rotonde, la généreuse terrasse belvédère ouverte vers l’église au cœur d’un jardin soigné s’inspirant des parcs et jardins emblématiques rennais tels que le parc du Thabor, et les patios de contemplation des extensions, sont le reflet de cette réflexion.<br>Enfin, la réhabilitation de l’ancien collège en résidence séniors va permettre de maintenir les habitants les plus âgés au sein de leur quartier. <br>Ce projet représente la volonté d’allier l’histoire et la modernité dans un écrin de verdure au sein d’un quartier symbolique de Rennes.<br>La résidence services Séniors “Les Jardins Sainte-Thérèse est une co-promotion BATI ARMOR et ACAPACE

Prix de l’impact sociétal : Les Jardins Sainte Thérèse – Rennes (35) – BATI ARMOR et GBD Architecture - Rennes 
Les Jardins Sainte-Thérèse, une résidence Services Seniors 
La résidence “Les Jardins Sainte-Thérèse” est idéalement située grâce à tous les commerces et services à proximité (banques, cabinets médicaux, carrefour City, boulangerie et restaurations rapide... ; ainsi que des transports en communs (bus, métro et pistes cyclables...). Elle est située au 27 rue Sully Prudhomme à Rennes dans un quartier pavillonnaire de qualité.
L’opération est résidentielle avec 99 appartements du T1 au T3 répondant aux besoins des séniors avec l’intégration de services adaptés. Au rez-de-chaussée, 750m² sont conçus pour délivrer une offre de services et d’activités « à la carte » variée et conviviale dans un espace comprenant l’accueil, la salle dédiée aux animations, le restaurant et sa cuisine, la salle de fitness et le salon de coiffure. 
Le projet consiste en la mise en valeur et la réhabilitation de l’ancien collège Sainte-Thérèse, désigné comme un élément représentatif du patrimoine du XXe siècle. Une extension sera constituée de 3 bâtiments conçus dans un esprit résolument contemporain. L’ensemble profitera enfin d’un traitement paysager permettant de créer des respirations entre les bâtiments et son environnement. 
Le souhait a été de réhabiliter l'ancien collège Sainte-Thérèse, en conservant de nombreux éléments de son édifice : sa rotonde, ses grandes façades et menuiseries en bois, ses hauteurs sous plafonds et ouvertures généreuses... Ce projet permet de créer une couture urbaine en adoucissant la présence du « collège » par des extensions plus basses et des espaces verdoyants. 
Afin de réduire de façon importante l’artificialisation des sols, les cours en enrobé ont été supprimées. Ainsi, le futur aménagement permet d’offrir une nouvelle séquence paysagère, fortement végétalisée, dans le continuum de façades sur rue.
L’apparition d’un nouveau bâtiment s’articule désormais autour d’une continuité d’espaces séquencés en étroite collaboration avec les architectes paysagistes de l’Atelier Ker Anna. Le parvis de la rotonde, la généreuse terrasse belvédère ouverte vers l’église au cœur d’un jardin soigné s’inspirant des parcs et jardins emblématiques rennais tels que le parc du Thabor, et les patios de contemplation des extensions, sont le reflet de cette réflexion.
Enfin, la réhabilitation de l’ancien collège en résidence séniors va permettre de maintenir les habitants les plus âgés au sein de leur quartier. 
Ce projet représente la volonté d’allier l’histoire et la modernité dans un écrin de verdure au sein d’un quartier symbolique de Rennes.
La résidence services Séniors “Les Jardins Sainte-Thérèse est une co-promotion BATI ARMOR et ACAPACE

<strong>Prix de la conduite responsable des opérations : Domaine Vaujoyeux – Cancale (35) – BOUYGUES IMMOBILIER et Agence ALTA Architecte – Rennes </strong>  La résidence Domaine Vaujoyeux est située dans le centre-bourg de Cancale, rue Noël ROYER, entre la mer à 250m et le parvis de l’église à 300m, à proximité de la halle du marché et du nouveau pôle culturel et associatif. <br>Elle est composée de 3 bâtiments neufs de 81 logements du studio au 6 pièces, adossés à l’ancien hôpital qui sera réhabilité en 22 appartements du studio au 5 pièces et à 2 maisons neuves. Qualité environnementale :<br>•    La production de chauffage et d’eau chaude sera assurée par une chaufferie collective bois pour les 3 bâtiments neufs,<br>•    Réduction de près de 7% (bâtiment A) à 13% (bâtiment A) des besoins énergétiques par rapport aux exigences de la RT 2012 (Bbio -7% ou -13%), <br>•    Réduction de 12% (bâtiments A et B) de la consommation en énergie primaire (Cep -12%),<br>•    L’utilisation d’isolants biosourcés sur le projet en réhabilitation en mur et plancher haut pour garantir un confort hygrothermique à l’intérieur des logements ainsi qu’une pérennité de l’ouvrage,<br>•    Le projet est engagé dans une démarche visant la performance E3-C2 suivant le critère du label E+C- permettant de valoriser la performance énergétique du bâtiment, tout en réduisant son impact carbone tout au long de son cycle de vie.<br>Intégration de l’opération dans son environnement :<br>•    Architecture typiquement cancalaise avec des façades en pierre en barrettes, des toitures en ardoise naturelle, des murets de séparation en moellons et des loggias aux larges baies vitrées,<br>•    Venelle paysagère et jardin publics le long du projet pour relier le centre bourg de Cancale avec la place du marché et le pôle culturel et associatif et favoriser les mobilités douces.<br>Engagement social :<br>•    Maintien des associations en place dans l’ancien hôpital pendant plus d’un an, le temps que la ville termine le nouveau pôle associatif(notamment l’Association des Mouillages Cancalais, le club de bridge, l’école de musique ou encore l’épicerie solidaire),<br>•    Une salle commune située dans le  bâtiment A de la partie neuve sera à disposition de l’ensemble des résidents et pourra également être mise à disposition des associations cancalaises par l’intermédiaire d’une demande au concierge de la copropriété.

Prix de la conduite responsable des opérations : Domaine Vaujoyeux – Cancale (35) – BOUYGUES IMMOBILIER et Agence ALTA Architecte – Rennes   La résidence Domaine Vaujoyeux est située dans le centre-bourg de Cancale, rue Noël ROYER, entre la mer à 250m et le parvis de l’église à 300m, à proximité de la halle du marché et du nouveau pôle culturel et associatif. 
Elle est composée de 3 bâtiments neufs de 81 logements du studio au 6 pièces, adossés à l’ancien hôpital qui sera réhabilité en 22 appartements du studio au 5 pièces et à 2 maisons neuves. Qualité environnementale :
•    La production de chauffage et d’eau chaude sera assurée par une chaufferie collective bois pour les 3 bâtiments neufs,
•    Réduction de près de 7% (bâtiment A) à 13% (bâtiment A) des besoins énergétiques par rapport aux exigences de la RT 2012 (Bbio -7% ou -13%), 
•    Réduction de 12% (bâtiments A et B) de la consommation en énergie primaire (Cep -12%),
•    L’utilisation d’isolants biosourcés sur le projet en réhabilitation en mur et plancher haut pour garantir un confort hygrothermique à l’intérieur des logements ainsi qu’une pérennité de l’ouvrage,
•    Le projet est engagé dans une démarche visant la performance E3-C2 suivant le critère du label E+C- permettant de valoriser la performance énergétique du bâtiment, tout en réduisant son impact carbone tout au long de son cycle de vie.
Intégration de l’opération dans son environnement :
•    Architecture typiquement cancalaise avec des façades en pierre en barrettes, des toitures en ardoise naturelle, des murets de séparation en moellons et des loggias aux larges baies vitrées,
•    Venelle paysagère et jardin publics le long du projet pour relier le centre bourg de Cancale avec la place du marché et le pôle culturel et associatif et favoriser les mobilités douces.
Engagement social :
•    Maintien des associations en place dans l’ancien hôpital pendant plus d’un an, le temps que la ville termine le nouveau pôle associatif(notamment l’Association des Mouillages Cancalais, le club de bridge, l’école de musique ou encore l’épicerie solidaire),
•    Une salle commune située dans le  bâtiment A de la partie neuve sera à disposition de l’ensemble des résidents et pourra également être mise à disposition des associations cancalaises par l’intermédiaire d’une demande au concierge de la copropriété.

<strong>Prix de l’Innovation industrielle : L’Île Ô Bois – Rennes (35) – ATARAXIA PROMOTION et LIARD & TANGUY – Rennes <br></strong>ILE Ô BOIS s’inscrit dans le cadre de l’expression d’une volonté politique d’innover dans le mode de production des logements pour répondre aux enjeux du PLH (Programme Local de l’Habitat) de Rennes Métropole. Elle a pour genèse cette volonté, exprimée par un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Construction bois pour tous » destiné à promouvoir le développement de la construction bois sur le territoire et à envisager la construction de logements à prix abordables accessibles au plus grand nombre. <br>ILE Ô BOIS s’inscrit donc directement dans cette volonté partagée et dans une démarche audacieuse d’expérimentation à laquelle ATARAXIA a immédiatement souhaité adhérer, avec le soutien de l’aménageur TERRITOIRES et de FIBOIS Bretagne, l’interprofession forêt-bois en Bretagne.<br>ÎLE Ô BOIS est, en ce sens, un projet collectif et un concentré d’innovations :<br>•    par la singularité de sa conception qui ne s’improvise pas, issue des échanges d’une large équipe d’experts spécialistes de la construction bois, apportant leurs savoir-faire complémentaires ;<br>•    par son mode constructif à ossature bois (murs de refends, murs de façades et planchers en CLT) qui en fait l’immeuble d’habitation le plus haut de Bretagne ainsi construit ;<br>•    par la présence du numérique à toutes les étapes du projet dont la modélisation du projet, l’usinage numérique et la préfabrication bois en ateliers nécessitant une grande précision obtenue grâce à la maquette 3D ;<br>•    par ses performances énergétiques et environnementales qui nous projettent déjà – analyse à l’appui, et par anticipation – vers le seuil 2028 de la RE2020, avec plus de 110 kg moyen/m²SDP (dont plus de 140 kg/m² pour le bâtiment collectif), un niveau carbone C2 et un Ic _construction de 651 kg éq.CO2/m²SHAB pour le collectif ;<br>•    par sa démarche de triple certification à travers les 3 labels environnementaux que sont : Effinature – NF Habitat HQE et Bâtiment biosourcé niveau 3 ;<br>•    par les bénéfices de son procédé constructif en termes de rapidité d’exécution, de légèreté, de limitation de la consommation d’eau, de préservation de l’environnement et de limitation des nuisances chantier ;<br>•    par l’amélioration du bien-être des occupants grâce à l’utilisation du bois et des matériaux biosourcés qui assurent une hygrométrie constante, qui évitent les effets « paroi froide », et qui sont peu émissifs en COV (composés organiques volatils) ce qui améliore la qualité de l’air intérieur. (Le bois et les matériaux biosourcés sont sains et bons pour la santé) ;<br>•    par son système vertueux de chauffage et d’eau chaude sanitaire à partir du réseau de chaleur urbain issu de la centrale d’incinération des déchets (80% d’énergie renouvelable ou de récupération) ;<br>•    par la valorisation des espaces communs et leur mise à disposition pour les résidents pour favoriser le bien vivre ensemble (dont serre et jardins partagés) ;<br>ILE Ô BOIS : un projet expérimental, innovant, audacieux et exemplaire ; un projet pionnier et des engagements forts tenus au regard des volontés initiales complètement partagées.

Prix de l’Innovation industrielle : L’Île Ô Bois – Rennes (35) – ATARAXIA PROMOTION et LIARD & TANGUY – Rennes 
ILE Ô BOIS s’inscrit dans le cadre de l’expression d’une volonté politique d’innover dans le mode de production des logements pour répondre aux enjeux du PLH (Programme Local de l’Habitat) de Rennes Métropole. Elle a pour genèse cette volonté, exprimée par un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Construction bois pour tous » destiné à promouvoir le développement de la construction bois sur le territoire et à envisager la construction de logements à prix abordables accessibles au plus grand nombre. 
ILE Ô BOIS s’inscrit donc directement dans cette volonté partagée et dans une démarche audacieuse d’expérimentation à laquelle ATARAXIA a immédiatement souhaité adhérer, avec le soutien de l’aménageur TERRITOIRES et de FIBOIS Bretagne, l’interprofession forêt-bois en Bretagne.
ÎLE Ô BOIS est, en ce sens, un projet collectif et un concentré d’innovations :
•    par la singularité de sa conception qui ne s’improvise pas, issue des échanges d’une large équipe d’experts spécialistes de la construction bois, apportant leurs savoir-faire complémentaires ;
•    par son mode constructif à ossature bois (murs de refends, murs de façades et planchers en CLT) qui en fait l’immeuble d’habitation le plus haut de Bretagne ainsi construit ;
•    par la présence du numérique à toutes les étapes du projet dont la modélisation du projet, l’usinage numérique et la préfabrication bois en ateliers nécessitant une grande précision obtenue grâce à la maquette 3D ;
•    par ses performances énergétiques et environnementales qui nous projettent déjà – analyse à l’appui, et par anticipation – vers le seuil 2028 de la RE2020, avec plus de 110 kg moyen/m²SDP (dont plus de 140 kg/m² pour le bâtiment collectif), un niveau carbone C2 et un Ic _construction de 651 kg éq.CO2/m²SHAB pour le collectif ;
•    par sa démarche de triple certification à travers les 3 labels environnementaux que sont : Effinature – NF Habitat HQE et Bâtiment biosourcé niveau 3 ;
•    par les bénéfices de son procédé constructif en termes de rapidité d’exécution, de légèreté, de limitation de la consommation d’eau, de préservation de l’environnement et de limitation des nuisances chantier ;
•    par l’amélioration du bien-être des occupants grâce à l’utilisation du bois et des matériaux biosourcés qui assurent une hygrométrie constante, qui évitent les effets « paroi froide », et qui sont peu émissifs en COV (composés organiques volatils) ce qui améliore la qualité de l’air intérieur. (Le bois et les matériaux biosourcés sont sains et bons pour la santé) ;
•    par son système vertueux de chauffage et d’eau chaude sanitaire à partir du réseau de chaleur urbain issu de la centrale d’incinération des déchets (80% d’énergie renouvelable ou de récupération) ;
•    par la valorisation des espaces communs et leur mise à disposition pour les résidents pour favoriser le bien vivre ensemble (dont serre et jardins partagés) ;
ILE Ô BOIS : un projet expérimental, innovant, audacieux et exemplaire ; un projet pionnier et des engagements forts tenus au regard des volontés initiales complètement partagées.

<strong>Prix du Bâtiment Bas Carbone : An Aod – Plérin (22) – VINCI IMMOBILIER et O + P Architectes – Rennes <br></strong>Le projet AN AOD, conçu et dessiné par l’agence rennaise O+P, se distingue par sa très grande qualité esthétique, alliant modernité et insertion dans son environnement. La réflexion menée par l’architecte autour du patrimoine local lui a permis de dessiner un projet s’intégrant parfaitement au cœur de ville.<br>Animés par l’ambition de VINCI IMMOBILIER d’être à l’avant-garde de l’innovation en termes d’environnement, nous avons proposé à la ville de Plérin lors du concours fin 2020 d’anticiper sur notre projet la nouvelle réglementation RE2020 applicable à partir de janvier 2022.<br>Nous avons mis l’accent sur la performance en concevant une opération particulièrement performante au regard de la réglementation en vigueur, avec un gain de près de 40%, tant sur l’enveloppe du bâtiment que sur sa consommation énergétique. La mise en place de pompes à chaleur à la fois pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, mais aussi de panneaux photovoltaïques, conjuguée à performance au-delà des exigences sur la perméabilité à l’air du bâtiment, a permis d’atteindre cet objectif de performance correspondant au niveau E2C2 du label E+C-. <br>Fort de cette performance, nous avons voulu connaître comment se comportait notre opération au regard de la nouvelle réglementation RE2020. Nous avons eu la satisfaction de constater qu’elle répondait en tout point aux exigences actuelles en particulier grâce à l’emploi de matériaux biosourcés ou locaux. Ces derniers ont également permis d’atteindre le label biosourcé niveau 1 sur le bâtiment A.<br>Au-delà des performances techniques garantissant un confort d’usage des futurs habitants, l’opération s’insère parfaitement dans son environnement grâce à l’intégration d’un jardin généreux en cœur d’opération, futur lieu de vie des habitants de la résidence et du quartier.<br>L’opération dans son ensemble a été conçue avec des prestations de haute qualité, comme le confirme le label NF Habitat délivré par Cerqual sur AN AOD.

Prix du Bâtiment Bas Carbone : An Aod – Plérin (22) – VINCI IMMOBILIER et O + P Architectes – Rennes 
Le projet AN AOD, conçu et dessiné par l’agence rennaise O+P, se distingue par sa très grande qualité esthétique, alliant modernité et insertion dans son environnement. La réflexion menée par l’architecte autour du patrimoine local lui a permis de dessiner un projet s’intégrant parfaitement au cœur de ville.
Animés par l’ambition de VINCI IMMOBILIER d’être à l’avant-garde de l’innovation en termes d’environnement, nous avons proposé à la ville de Plérin lors du concours fin 2020 d’anticiper sur notre projet la nouvelle réglementation RE2020 applicable à partir de janvier 2022.
Nous avons mis l’accent sur la performance en concevant une opération particulièrement performante au regard de la réglementation en vigueur, avec un gain de près de 40%, tant sur l’enveloppe du bâtiment que sur sa consommation énergétique. La mise en place de pompes à chaleur à la fois pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, mais aussi de panneaux photovoltaïques, conjuguée à performance au-delà des exigences sur la perméabilité à l’air du bâtiment, a permis d’atteindre cet objectif de performance correspondant au niveau E2C2 du label E+C-. 
Fort de cette performance, nous avons voulu connaître comment se comportait notre opération au regard de la nouvelle réglementation RE2020. Nous avons eu la satisfaction de constater qu’elle répondait en tout point aux exigences actuelles en particulier grâce à l’emploi de matériaux biosourcés ou locaux. Ces derniers ont également permis d’atteindre le label biosourcé niveau 1 sur le bâtiment A.
Au-delà des performances techniques garantissant un confort d’usage des futurs habitants, l’opération s’insère parfaitement dans son environnement grâce à l’intégration d’un jardin généreux en cœur d’opération, futur lieu de vie des habitants de la résidence et du quartier.
L’opération dans son ensemble a été conçue avec des prestations de haute qualité, comme le confirme le label NF Habitat délivré par Cerqual sur AN AOD.

<strong>Prix du Grand Public : Happy – Cesson Sévigné (35) – GROUPE LAUNAY et JDS Architectes – Copenhague – Danemark</strong>  <br>Idéalement située au sein du nouveau cadre de vie des Hauts de Sévigné, la résidence Happy bénéficie de la proximité de nombreux services mais également de multiples atouts en faveur du bien-vivre ensemble. <br>En son cœur, Happy dévoile une spacieuse serre bioclimatique, dans laquelle sont installés de nombreux arbustes nourriciers, des cheminements piétons sur plusieurs étages et des aires de repos. La nature devient à la fois active et se propose comme un espace à vivre.<br>La résidence, imaginée comme un véritable lieu de vie, offre également deux espaces de coworking ou télétravail ainsi qu’une salle partagée équipée d’une cuisine. Ces multiples espaces communs ont été pensés comme des extensions des appartements, des lieux pour se retrouver ensemble, se ressourcer et se divertir.<br>Les logements, pensés pour le confort des habitants, profitent de larges espaces extérieurs : des terrasses en gradins agrémentées de grandes jardinières verdoyantes pour préserver l'intimité de chacun et des jardins d’hiver, pensés comme des pièces supplémentaires. La végétation à disposition des résidents, est issue du concept de la biophilie, mettant en lumière les bienfaits du contact de la nature sur le bien-être des humains. Le travail architectural réalisé permet également pour la majorité des logements d’être traversants, d’obtenir une double voire triple orientation, et de profiter ainsi d’un réel apport en lumière et en ventilation naturelle.<br>La prise en compte des usages et du confort des résidents est essentielle ; c’est pourquoi, notre travail architectural s’est porté sur la construction d’une réalisation conciliant esthétisme et performance énergétique. Au-delà de ses prestations de standing, Happy est conçue à partir de matériaux nobles biosourcés, comme le béton de chanvre et le bois (volets coulissants, pare vue, bardage, platelage dans la serre, huisseries et portes des logements) finement sélectionnés par un Bureau d’Études Environnemental. Ces matériaux innovants et de qualité lui permettent d’être en cours de certification NF Habitat HQE label Biosourcé niveau 2.<br>La résidence Happy, pensée en collaboration avec l’agence d’architecture danoise JDS Architects est actuellement en cours de travaux pour une livraison prévue au 2ème trimestre 2024.

Prix du Grand Public : Happy – Cesson Sévigné (35) – GROUPE LAUNAY et JDS Architectes – Copenhague – Danemark  
Idéalement située au sein du nouveau cadre de vie des Hauts de Sévigné, la résidence Happy bénéficie de la proximité de nombreux services mais également de multiples atouts en faveur du bien-vivre ensemble. 
En son cœur, Happy dévoile une spacieuse serre bioclimatique, dans laquelle sont installés de nombreux arbustes nourriciers, des cheminements piétons sur plusieurs étages et des aires de repos. La nature devient à la fois active et se propose comme un espace à vivre.
La résidence, imaginée comme un véritable lieu de vie, offre également deux espaces de coworking ou télétravail ainsi qu’une salle partagée équipée d’une cuisine. Ces multiples espaces communs ont été pensés comme des extensions des appartements, des lieux pour se retrouver ensemble, se ressourcer et se divertir.
Les logements, pensés pour le confort des habitants, profitent de larges espaces extérieurs : des terrasses en gradins agrémentées de grandes jardinières verdoyantes pour préserver l'intimité de chacun et des jardins d’hiver, pensés comme des pièces supplémentaires. La végétation à disposition des résidents, est issue du concept de la biophilie, mettant en lumière les bienfaits du contact de la nature sur le bien-être des humains. Le travail architectural réalisé permet également pour la majorité des logements d’être traversants, d’obtenir une double voire triple orientation, et de profiter ainsi d’un réel apport en lumière et en ventilation naturelle.
La prise en compte des usages et du confort des résidents est essentielle ; c’est pourquoi, notre travail architectural s’est porté sur la construction d’une réalisation conciliant esthétisme et performance énergétique. Au-delà de ses prestations de standing, Happy est conçue à partir de matériaux nobles biosourcés, comme le béton de chanvre et le bois (volets coulissants, pare vue, bardage, platelage dans la serre, huisseries et portes des logements) finement sélectionnés par un Bureau d’Études Environnemental. Ces matériaux innovants et de qualité lui permettent d’être en cours de certification NF Habitat HQE label Biosourcé niveau 2.
La résidence Happy, pensée en collaboration avec l’agence d’architecture danoise JDS Architects est actuellement en cours de travaux pour une livraison prévue au 2ème trimestre 2024.

<strong>Prix du Jury : Constellation – Rennes (35) – REALITES et CLENET BROSSET BNR Architectes – Rennes <br></strong>CONSTELLATION : une résidence éco-responsable au pied du campus de Rennes School of Business  Le groupe REALITES, développeur territorial sur la France et à l’international, travaille depuis 2019 en collaboration avec la Ville de Rennes et l’école de commerce internationale Rennes School of Business à la réalisation d’un projet de résidence d’envergure et vertueux au service des étudiants rennais. Dès 2024, cette nouvelle résidence pourra accueillir dans des conditions exceptionnelles plus de 500 étudiants dans des logements déjà meublés de type T1 de 17 à 20m2. <br>L’innovation industrielle, au centre de ce projet Eco-responsable <br>Entreprise à mission, le groupe REALITES est engagé dans une démarche de réduction d’émissions Carbonne de 41% d’ici 2031. Le projet CONSTELLATION s’inscrit en totale cohérence avec cet objectif. Les logements vont être fabriqués de façon industrielle hors site, dans son usine REALITES Build Tech située au sud de Rennes, à la Jannais. <br>•    Ce mode constructif représente en moyenne une réduction des délais de construction d’environ 50 %. C’est aussi moins de pollution et moins de nuisance sur les chantiers, un impact positif sur l’environnement, une meilleure qualité de travail pour les compagnons et un voisinage préservé. <br>•    La fabrication des logements est réalisée à partir de matériaux 100% biosourcés : les bois proviennent essentiellement de France et sont labellisés PEFC. Les solutions d’isolation sont également biosourcées, issues de biomasse végétale. Ainsi, la température intérieure du logement peut rester constante pendant 15 heures malgré les variations de température extérieure. <br>•    Une performance acoustique améliorée sur les logements grâce aux matériaux utilisés. Une multitude de services de proximité pour tous les étudiants <br>Bien que régulièrement positionnée dans le top 3 des villes étudiantes de France, Rennes souffre d’une pénurie importante de logements adaptés aux besoins de cette population. Par sa localisation (à proximité immédiate du campus) et sa conception (prise en compte des besoins, des usages), la résidence CONSTELLATION proposera des appartements entièrement équipés, aux volumes agréables et fonctionnels, ainsi que de nombreux services et espaces communs de convivialité pour des étudiants d’horizons différents. Un large choix de services sera proposé : salle de sport, laverie automatique, connexion internet, etc. Les espaces communs seront également largement ouverts : hall d’accueil, salle de coworking, salon de détente... 

Prix du Jury : Constellation – Rennes (35) – REALITES et CLENET BROSSET BNR Architectes – Rennes 
CONSTELLATION : une résidence éco-responsable au pied du campus de Rennes School of Business  Le groupe REALITES, développeur territorial sur la France et à l’international, travaille depuis 2019 en collaboration avec la Ville de Rennes et l’école de commerce internationale Rennes School of Business à la réalisation d’un projet de résidence d’envergure et vertueux au service des étudiants rennais. Dès 2024, cette nouvelle résidence pourra accueillir dans des conditions exceptionnelles plus de 500 étudiants dans des logements déjà meublés de type T1 de 17 à 20m2. 
L’innovation industrielle, au centre de ce projet Eco-responsable 
Entreprise à mission, le groupe REALITES est engagé dans une démarche de réduction d’émissions Carbonne de 41% d’ici 2031. Le projet CONSTELLATION s’inscrit en totale cohérence avec cet objectif. Les logements vont être fabriqués de façon industrielle hors site, dans son usine REALITES Build Tech située au sud de Rennes, à la Jannais. 
•    Ce mode constructif représente en moyenne une réduction des délais de construction d’environ 50 %. C’est aussi moins de pollution et moins de nuisance sur les chantiers, un impact positif sur l’environnement, une meilleure qualité de travail pour les compagnons et un voisinage préservé. 
•    La fabrication des logements est réalisée à partir de matériaux 100% biosourcés : les bois proviennent essentiellement de France et sont labellisés PEFC. Les solutions d’isolation sont également biosourcées, issues de biomasse végétale. Ainsi, la température intérieure du logement peut rester constante pendant 15 heures malgré les variations de température extérieure. 
•    Une performance acoustique améliorée sur les logements grâce aux matériaux utilisés. Une multitude de services de proximité pour tous les étudiants 
Bien que régulièrement positionnée dans le top 3 des villes étudiantes de France, Rennes souffre d’une pénurie importante de logements adaptés aux besoins de cette population. Par sa localisation (à proximité immédiate du campus) et sa conception (prise en compte des besoins, des usages), la résidence CONSTELLATION proposera des appartements entièrement équipés, aux volumes agréables et fonctionnels, ainsi que de nombreux services et espaces communs de convivialité pour des étudiants d’horizons différents. Un large choix de services sera proposé : salle de sport, laverie automatique, connexion internet, etc. Les espaces communs seront également largement ouverts : hall d’accueil, salle de coworking, salon de détente... 

<strong>Le Menhir d’Argent : Metropolitan – Vannes (56) – CEFIM et Atelier ARCAU – Vannes <br></strong>Avec ses 18 appartements, METROPOLITAN est une résidence à taille humaine. Celle-ci ambitionne de créer les conditions du confort et du bonheur pour ses résidents. Elle vise également à rafraichir un ilot urbain dégradé et à embellir la rue Jean Gougaud. La sublimation d’un des rares héritages Art Déco encore présent dans le Morbihan a stimulé la conception architecturale du projet et motivé la stratégie de positionnement « premium » de la résidence. <br>C’est avant tout l’humain, et l’évolution progressive des modes de vie, qui ont été au cœur des réflexions. Les usages, les parcours, le paysage, les espaces partagés ont guidé le parti-pris architectural et les choix stratégiques :<br>+ 100% des résidents profitent d’une véritable pièce extérieure privative : balcon/loggia, jardins d’été et/ou jardin d’hiver / tous sont accessibles de niveau (pas de marche)<br>+ 75% des appartements sont traversants et 100% des séjours jouissent d’une orientation Ouest ou Sud. <br>+ 100% des logements sont équipé d’un cellier et d’un placard dans chacune des chambres<br>+ des dispositifs de pare-vue latéraux et de brise-soleil (en ventelles bois/acier) garantissent l’intimité des espaces à vivre<br>+ sur rue, le porche d’entrée est théâtralisé et dessert les deux halls vitrés <br>+ l’ilot est 100% piéton / le stationnement est digéré en infrastructure<br>+ les aménités sont éclairées naturellement et bénéficient d’un Design intérieur soigné<br>+ avec des circulations horizontales compactes et deux ascenseurs, les parcours des résidents sont fluides, désirables et accessibles à tous<br>METROPOLITAN est une opération exemplaire de renouvellement urbain. Celle-ci s’inscrit dans une démarche d’écologie urbaine et de réintroduction du vivant en cœur de ville. Les murs de clôture en pierre sèche sont conservés, les jardins en pleine terre sont plantés et les toitures terrasses sont végétalisées. <br>L’appétence pour cette opération unique, et l’engouement du public depuis le démarrage du chantier, ne laissent aucun doute : METROPOLITAN est déjà un immeuble référence dans le centre-ville de Vannes et sera demain une adresse d’exception.

Le Menhir d’Argent : Metropolitan – Vannes (56) – CEFIM et Atelier ARCAU – Vannes 
Avec ses 18 appartements, METROPOLITAN est une résidence à taille humaine. Celle-ci ambitionne de créer les conditions du confort et du bonheur pour ses résidents. Elle vise également à rafraichir un ilot urbain dégradé et à embellir la rue Jean Gougaud. La sublimation d’un des rares héritages Art Déco encore présent dans le Morbihan a stimulé la conception architecturale du projet et motivé la stratégie de positionnement « premium » de la résidence. 
C’est avant tout l’humain, et l’évolution progressive des modes de vie, qui ont été au cœur des réflexions. Les usages, les parcours, le paysage, les espaces partagés ont guidé le parti-pris architectural et les choix stratégiques :
+ 100% des résidents profitent d’une véritable pièce extérieure privative : balcon/loggia, jardins d’été et/ou jardin d’hiver / tous sont accessibles de niveau (pas de marche)
+ 75% des appartements sont traversants et 100% des séjours jouissent d’une orientation Ouest ou Sud. 
+ 100% des logements sont équipé d’un cellier et d’un placard dans chacune des chambres
+ des dispositifs de pare-vue latéraux et de brise-soleil (en ventelles bois/acier) garantissent l’intimité des espaces à vivre
+ sur rue, le porche d’entrée est théâtralisé et dessert les deux halls vitrés 
+ l’ilot est 100% piéton / le stationnement est digéré en infrastructure
+ les aménités sont éclairées naturellement et bénéficient d’un Design intérieur soigné
+ avec des circulations horizontales compactes et deux ascenseurs, les parcours des résidents sont fluides, désirables et accessibles à tous
METROPOLITAN est une opération exemplaire de renouvellement urbain. Celle-ci s’inscrit dans une démarche d’écologie urbaine et de réintroduction du vivant en cœur de ville. Les murs de clôture en pierre sèche sont conservés, les jardins en pleine terre sont plantés et les toitures terrasses sont végétalisées. 
L’appétence pour cette opération unique, et l’engouement du public depuis le démarrage du chantier, ne laissent aucun doute : METROPOLITAN est déjà un immeuble référence dans le centre-ville de Vannes et sera demain une adresse d’exception.

Edition du
Actualités

Le palmarès 2022 des meilleurs programmes immobiliers de Rennes et sa région vient d'être dévoilé par la FPI Bretagne, Fédération des Promoteurs Immobiliers. Diaporama des programmes neufs lauréats des Pyramides d'Argent en Bretagne.

programme neuf Vannes Giboire
Le projet de métamorphose de l'immeuble de la CPAM de Vannes a été récompensé par le Grand Prix Régional des Pyramides d'Argent en Bretagne. © Renaissance / Vannes / Giboire

Le palmarès 2022 des meilleurs programmes immobiliers de Rennes et sa région vient d'être dévoilé par la FPI Bretagne, Fédération des Promoteurs Immobiliers. Diaporama des programmes neufs lauréats des Pyramides d'Argent en Bretagne.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

La 19ème édition du Concours des Pyramides d’Argent 2022 de la FPI Bretagne sur le thème « Au cœur de la Ville, au cœur de la vie » a récompensé neuf programmes immobiliers de Rennes et sa région qui conjuguent des valeurs qui répondent aux nouvelles aspirations des citoyens et des collectivités. L’occasion pour le président du jury, Brice Teinturier, de rappeler le rôle et l’engagement de la FPI, Fédération des Promoteurs Immobiliers, sur un enjeu de société central : la construction de la ville ! 


Achat appartement neuf : 9 nouveaux et futurs projets récompensés


Lors d’une soirée exceptionnelle le 24 novembre 2022 au Couvent des Jacobins à Rennes, en Ille-et-Vilaine, neuf projets immobiliers ont été récompensés dans la capitale bretonne par une Pyramide d’Argent. Dans le cadre du Concours des Pyramides de la Fédération des Promoteurs Immobiliers, les membres du jury ont choisi de mettre en avant des projets plus en phase avec les aspirations sociétales et environnementales permettant de tisser une nouvelle proximité et valoriser une nouvelle expertise immobilière. Suivre l'actualité de l'immobilier neuf à Rennes.

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

 
Immoneuf : 22 promoteurs en compétition à Rennes, sa métropole et sa région


Organisé chaque année depuis 19 ans, le concours des Pyramides d’Argent récompense les meilleurs programmes immobiliers régionaux de ses adhérents. Les lauréats récompensés concourent ensuite aux Pyramides d’Or qui se dérouleront le 13 décembre prochain à Paris et qui désigneront les meilleurs projets au niveau national. Le nombre et les catégories de prix sont déterminés en concertation avec les partenaires de la FPI et inscrits chaque année dans un cahier des charges. La Chambre Régionale de Bretagne compte 37 promoteurs et 22 d’entre eux ont présenté cette année 43 programmes neufs en compétition. 


Lamotte, Bouygues, Giboire... 9 promoteurs lauréats


C'est ainsi que le programme neuf « Renaissance » à Vannes, opération de recyclage urbain d’ampleur menée par le Groupe Giboire dans l’ancienne tour de la Caisse primaire d’assurance maladie, CPAM, au cœur de Vannes, a reçu le Grand Prix Régional. Cette récompense distingue la qualité et l’ambition de ce projet de réhabilitation complète de transformation de bureaux en une résidence de 173 logements, pensé dans l’objectif de rebâtir la ville sur elle-même.

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier


Deux programmes neufs de Vannes à l'honneur


Cette année, la FPI Bretagne et le Conseil Régional des Notaires ont décidé de créer et de remettre un nouveau prix le « Menhir d’Argent », témoin du dynamisme de l’écosystème breton. Dans le cadre de son partenariat institutionnel avec la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Bretagne, le Conseil Régional des Notaires souhaitait valoriser l’excellence des projets immobiliers d’un maximum de 1500m² SDP et de 30 logements, et de la qualité du projet pour la vie quotidienne. Réflexions sur les usages des logements, performances environnementales et sociétales du projet réalisé sur le territoire breton en décernant un prix spécifique. Une nouvelle récompense remise à Cefim pour le programme neuf Metropolitan à Vannes dans le Morbihan. 

Palmarès 2022 des Pyramides d'Argent en Bretagne


Les 8 lauréats des Pyramides d’Argent 2022 de la région Bretagne et le lauréat du Menhir d’Argent : 
Grand Prix Régional
Renaissance – Vannes (56) – GROUPE GIBOIRE 
Latitude Architecte – Rennes 
Prix de l’Immobilier d’entreprise 
BOIS LILAS – Saint Jacques de La Lande (35) – GROUPE LAMOTTE 
Herault Arnod Architectures – Pantin & Rennes 
Prix de l’impact sociétal
Les Jardins Sainte Thérèse – Rennes (35) – BATI ARMOR 
GBD Architecture - Rennes 
Prix de la conduite responsable des opérations
Domaine Vaujoyeux – Cancale (35) – BOUYGUES IMMOBILIER 
Agence ALTA Architecte – Rennes  
Prix de l’Innovation industrielle
L’Île Ô Bois – Rennes (35) – ATARAXIA PROMOTION 
LIARD & TANGUY – Rennes 
Prix du Bâtiment Bas Carbone
An Aod – Plérin (22) – VINCI IMMOBILIER 
O + P Architectes – Rennes 
Prix du Grand Public 
Happy – Cesson Sévigné (35) – GROUPE LAUNAY 
JDS Architectes – Copenhague – Danemark  
Prix du Jury 
Constellation – Rennes (35) – REALITES 
CLENET BROSSET BNR Architectes – Rennes  
Le Menhir d’Argent 
Metropolitan – Vannes (56) – CEFIM  
Atelier ARCAU – Vannes 

Autres Actualités

Plus de 600 œuvres d'art dans des programmes neufs

La charte « 1 immeuble, 1 oeuvre » continue de se développer avec toujours plus de promoteurs engagés et toujours plus d'oeuvres d'art installées dans des programmes immobiliers neufs. Diaporama des dernières oeuvres symboliques installées.

Voir toutes les actualités