Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Conseils pratiques Edition du
Mise à jour le 03/10/2022

Pourquoi faut-il acheter sa résidence principale ?

achat résidence principale
Avant de se lancer dans l'acquisition de votre résidence principale, il est nécessaire de se poser plusieurs questions essentielles. © Shutterstock

Avec les taux bas des crédits immobiliers, les loyers et les prix immobiliers en constante augmentation, il est très vite rentable d’acheter sa résidence principale plutôt que de la louer. Découvrez pourquoi devenir propriétaire de sa résidence principale est un avantage. 



Quel est l’intérêt de devenir propriétaire de sa résidence principale ? Jusqu’à quand faut-il rester locataire ? Voilà les questions que se posent de très nombreux ménages. Voici un guide sur pourquoi et comment acheter sa résidence principale.

 

Qu’est-ce qu’une résidence principale ?

 

Fiscalement parlant, la résidence principale est votre lieu d’habitation au 31 décembre de l'année de perception des revenus. Si vous n’êtes pas propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années, vous avez donc le statut de primo-accédant, qui permet de bénéficier d’aides dédiées à l’accession à la propriété. 

Alors est-il temps de passer à l’acquisition de sa résidence principale ? Est-il pertinent de continuer à perdre chaque mois un loyer ? Dans quelles situations est-il rentable d’acheter plutôt que de louer ? 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Qui sont les propriétaires de leur résidence principale ?

 

Devenir propriétaire de son propre logement est le rêve d’une large majorité de Français. Ils ne sont pourtant que 58 % à être propriétaires de leur résidence principale, la France se situant sous le niveau européen, qui dépasse les 60 %. Si cette proportion tricolore reste proche de celle des Pays-Bas, les Français sont très loin des Slovaques, propriétaires à près de 90 % et même des Espagnols qui possèdent leur résidence principale à plus de 82 %. Idem chez les Slovènes qui complètent le podium. 

 

Quels atouts à acquérir sa résidence principale ?

 

En achetant votre résidence principale, vous investissez dans un bien immobilier qui vous appartient et qui peut vous rapporter à long terme. En effet, grâce à la hausse des prix de l’immobilier constatée ces dernières années, votre logement devrait prendre de la valeur au fil du temps et vous pourrez le revendre plus cher.

De plus, en étant propriétaire, vous n’aurez plus à payer de loyer et vous pourrez faire des travaux à votre convenance. En effet, devenir propriétaire, c'est bénéficier d’une certaine indépendance. Vous n’aurez plus à dépendre d'un bailleur et serez libre de faire les modifications que vous souhaitez dans votre propre logement.

Acheter sa résidence principale, c’est aussi commencer à se constituer un patrimoine immobilier, en remboursant un crédit immobilier et profiter de son effet levier, plutôt que régler chaque mois un loyer. 

Cela permet également de préparer sa retraite en n’ayant plus de loyers ou de mensualités à payer lorsque les revenus diminuent à la fin de la vie active. C’est aussi le début d’un patrimoine à léguer à ses enfants, sans oublier la satisfaction d’être enfin chez soi, de pouvoir décorer, aménager comme bon vous semble. 

Posséder sa résidence principale, c’est également un atout auprès des banques pour réaliser par la suite d’autres placements immobiliers.

 

Achat ou location ? Pourquoi dit-on qu’il faut acheter sa résidence principale le plus tôt possible ?

 

VIDEO - Immobilier neuf & ancien : le match ! © Trouver-un-logement-neuf.com
Acquérir sa résidence principale le plus tôt possible, c’est entamer son parcours résidentiel, c'est-à-dire arrêter de jeter de l'argent par les fenêtres en payant des loyers mais rembourser un crédit immobilier à la place. La moyenne des prêts immobiliers en France étant d’une vingtaine d’années, plus vous débutez tôt, plus vite vous n’aurez plus de mensualités à payer. Cela servira aussi d’apport personnel si vous devez revendre pour acheter plus grand à l’arrivée des enfants par exemple. D’autant que la revente d’une résidence principale reste exclue de la taxation sur les plus-values immobilières. 

Reste que chaque achat immobilier implique des frais de notaire : 3 % maximum dans le neuf, mais cela va jusqu’à 8 % dans l’immobilier ancien et chaque revente occasionne des coûts annexes qu’il ne faut pas mésestimer. Parmi les frais à un achat immobilier, il faut aussi comptabiliser les éventuels frais de l’agence immobilière, la taxe foncière à payer tous les ans, quand la plupart des locataires n’ont plus à payer la taxe d’habitation. Prévoir aussi les coûts de rénovation dans le temps et les éventuelles charges de copropriété si vous optez pour un bien dans un immeuble. 

Pas question donc de se précipiter : est-ce que votre situation professionnelle est assez stable ou impose-t-elle des mutations régulièrement ? Est-ce que votre situation personnelle va changer prochainement : mariage en vue, arrivée d’un enfant supplémentaire… ? Est-ce que votre budget et votre situation financière sont assez solides pour convaincre les banques ? Il est nécessaire de se poser quelques questions avant de se lancer à tout prix dans l’achat de sa résidence principale. 

Conseil en + : pour rentabiliser les frais initiés par un achat immobilier, il est conseillé d’y rester au moins durant six années. A Paris, grande ville où les prix sont parmi les plus chers de France, acheter plutôt que louer ne devient rentable qu’après 20 ans de possession du bien, selon l'évolution des taux d'intérêt.

 

A 70 ans, vaut-il mieux acheter ou louer un appartement ? Est-ce rentable de devenir propriétaire en vieillissant ?

 

Plus on vieillit, plus la question se pose de savoir s’il est pertinent de devenir propriétaire ou même de rester propriétaire. En effet, de nombreux seniors, au moment de la retraite ou plus tard en vieillissant font le choix de revendre leur résidence principale pour louer ou acheter un bien plus en adéquation avec leurs besoins. Entretien des espaces verts, ménage d’une grande maison, chambres inoccupées, éloignement des équipements publics ou des transports en commun..., plusieurs raisons poussent certains seniors à se séparer de leur résidence principale. D’autres font le choix d'un nouveau projet de vie : aller habiter leur résidence secondaire ou dans une région plus ensoleillée.

Chaque situation étant personnelle, en vue par exemple d’une succession à organiser, il est impératif de réaliser diverses simulations, de se faire conseiller par un notaire pour savoir s’il sera rentable ou non de se lancer dans une nouvelle acquisition pour sa fin de vie ou de retourner sur le marché locatif. Il faut savoir qu’à partir d’un certain âge, malgré une capacité d'emprunt qui peut être importante grâce à un apport personnel conséquent, il devient plus compliqué d’emprunter, le coût de l’assurance-emprunteur ou l'âge pouvant bloquer l’obtention d’un crédit immobilier.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Immobilier : comment acheter sa résidence principale ?

 

acheter résidence principale
Rembourser une mensualité de crédit immobilier coûte en général plus cher qu'un loyer, mais ce n'est plus à perte. © Shutterstock
Des dispositifs fiscaux et financiers existent pour soutenir l’accession à la propriété, qu’elle soit sociale ou non. Le plus connu d’entre-eux et le PTZ, Prêt à Taux Zéro. Il s’agit d’un prêt sans intérêt, ni frais de dossier, garanti par l’Etat, délivré sous conditions de ressources de l’acquéreur.

Devenir propriétaire d'un appartement neuf avec le PTZ


Son montant représente de 20 à 40 % d’un prix d’achat d’un logement neuf ou du coût de construction d’une maison. La quotité varie selon la zone géographique, sur laquelle un montant plafond s’applique selon la composition du ménage. Plus le territoire est tendu, plus le pourcentage du PTZ grimpe : 20 % en zones détendues, 40 % à Paris, en Ile-de-France, dans les grandes métropoles, les zones touristiques… Plus la composition du ménage emprunteur est nombreuse, plus le montant plafond de l’opération est élevé et donc le montant du Prêt à Taux Zéro également. Il peut atteindre 138 000 € au maximum.

A ce principal mécanisme de soutien à l’accession à la propriété, s’ajoute des programmes neufs en TVA réduite, à 5,5 % dans certains quartiers de métropole. Il y a aussi le PSLA ou location-accession ou encore le nouveau BRS, Bail Réel Solidaire, qui permet d’acheter un bien tout en louant le terrain que lequel il est construit. Une solution pour réduire le budget d’acquisition de 30 à 50 %. 

A noter que certains villes, agglomérations et donc collectivités locales, offrent des aides spéciales pour soutenir l'achat d'une résidence principale sur leur territoire. Lire aussi - Ces aides locales pour acheter un logement neuf


Une fois les atouts et les désavantages pesés, il ne vous reste qu'à passer à l'acte d'acheter votre résidence principale ou de vous tourner vers l'investissement locatif en attendant.

Par Céline Coletto

Investir ou louer un autre bien avant d’acheter sa résidence principale

 

Quel intérêt à rester en location ? Faut-il être propriétaire ?

Une situation professionnelle ou personnelle pas encore fixée, un budget trop limité pour acheter là où vous travaillez, plutôt qu’acheter votre résidence principale, vous avez encore une autre option : investir et donc rester en location pour votre habitation principale.

En effet, en attendant de trouver la résidence principale de vos rêves ou le budget adéquat, vous pouvez opter pour un investissement locatif. Un moyen de se constituer un patrimoine immobilier tout en se créant un possible apport personnel pour plus tard. A noter que revendre un investissement locatif pour financer l’achat de sa résidence principale dans les deux années suivantes est exonérée de taxation sur les plus-values immobilières.