Difficile fin d'année pour l'immobilier neuf à Paris et en Ile-de-France

Edition du
Chiffres clés

Les derniers chiffres du marché de l’immobilier neuf à Paris et en Ile-de-France montrent un fléchissement de l’ensemble des indicateurs dans un contexte inflationniste au terme du troisième trimestre 2022, selon l’ADIL 75.

immobilier neuf Paris
L'immobilier neuf à Paris et en Ile-de-France connaît une difficile fin d'année, d'après les chiffres de l'ADIL 75. © Stocklib

Les derniers chiffres du marché de l’immobilier neuf à Paris et en Ile-de-France montrent un fléchissement de l’ensemble des indicateurs dans un contexte inflationniste au terme du troisième trimestre 2022, selon l’ADIL 75.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

La conjoncture immobilière neuve en Ile-de-France montre un fléchissement au terme du troisième trimestre 2022, d’après l’Observatoire de l’Agence départementale d’information sur le logement de Paris, ADIL 75. Après un bon début d’année 2022 et une stabilité observée au deuxième trimestre, les ventes de logements neufs en Ile-de-France se contractent entre juillet et septembre. 

 

Recul des ventes de logements neufs en Ile-de-France

 

Sur un an, la région enregistre une baisse de 8 % des transactions avec 4 804 logements vendus, dont 96 % en collectif. À l’échelle départementale, c’est l’immobilier neuf à Paris qui accuse la plus forte correction : - 60 %, devant les Yvelines : - 55 %, l’Essonne : - 11 %, les Hauts-de-Seine : - 8 %, en termes du volume de transactions tandis que les volumes sont stables dans le Val-de-Marne. Le reste des départements enregistre des hausses comprises entre + 8 % en Seine-et-Marne et plus de 15 % dans le Val-d’Oise. En volume, un logement sur cinq s’est vendu en Seine-Saint-Denis avec presque un millier de ventes.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Un manque de renouvellement des programmes neufs à Paris

 

En parallèle, la mise en vente dans la promotion immobilière neuve faiblit légèrement de - 5 % sur un an, avec un total de 7 350 logements nouvellement introduits sur le marché. Le nombre de maisons neuves en Ile-de-France continue de diminuer par rapport au trimestre précédent et ne représente plus que 2 % des mises en vente totales.

De même que pour les ventes, les évolutions sont très disparates selon les départements. La Seine-Saint-Denis enregistre la plus forte progression : + 66 % et engrange plus du quart des commercialisations régionales. A contrario, moins de 500 logements sont sortis de terre dans les Yvelines et en Essonne qui essuient des reculs de l’ordre de 50 % par rapport au troisième trimestre 2021.

 

Paradoxal rebond du stock d’appartements et maisons neuves

 

Malgré le faiblissement des précédents indicateurs, le stock de logements disponibles s’accroît et atteint 33 088 unités au 30 septembre 2022, soit + 47 %. Le Val-de-Marne : + 95 %, suivi du Val-d’Oise : + 74 %, connaissent de nouveau les renchérissements de stock les plus conséquents. À cette date, 4,5 % de l’encours régional est composé de maisons neuves, soit 1 380 unités.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Reprise de la hausse des prix de l’immobilier neuf en Ile-de-France

 

Sur un an, le prix moyen d’un appartement neuf en Ile-de-France augmente de 4,1 % et atteint 6 046 €/m². Exception faite du Val-de-Marne : -1,7 %, l’ensemble des départements franciliens a enregistré une hausse de prix mais dans des proportions très variables, entre + 2 % dans les Yvelines et + 14,6 % dans le Val-d’Oise.

En valeur, acheter un appartement neuf à Paris coutait fin septembre 14 641 €/m², faisant de Paris, le territoire le plus onéreux tandis que la Seine-et-Marne à 4 571 €/m², suivi de l’Essonne : 4 601 €/m², affichent les prix les plus abordables dans le neuf. À l’échelle communale, le prix moyen dans les villes limitrophes de la capitale continue de s’envoler et dépasse le prix de certains arrondissements parisiens comme à Saint-Mandé : 14 591€/m², Boulogne-Billancourt : 13 433 €/m², Levallois-Perret : 13 072 €/m², ou encore Charenton-le-Pont : 11 759 €/m².

Autres Chiffres clés

Voir tous les chiffres clés