Le marché de l'immobilier neuf à Lyon et sa métropole toujours moribond

Edition du
Chiffres clés

Le marché de l'immobilier neuf à Lyon et sa métropole connaît de nouvelles turbulences au premier semestre 2023. Les chiffres alarmants présentés par la Fédération des Promoteurs Immobiliers Région Lyonnaise présentent toujours une tension croissante, une offre insuffisante et des prix en hausse.

immobilier neuf Lyon
L'horizon ne semble pas s'éclaircir pour le marché de l'immobilier neuf lyonnais au terme du premier semestre 2023, d'après les chiffres de la FPI.

Le marché de l'immobilier neuf à Lyon et sa métropole connaît de nouvelles turbulences au premier semestre 2023. Les chiffres alarmants présentés par la Fédération des Promoteurs Immobiliers Région Lyonnaise présentent toujours une tension croissante, une offre insuffisante et des prix en hausse.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

La Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise présente à nouveau un état préoccupant du marché de l'immobilier neuf à Lyon et sa métropole pour le premier semestre 2023. Les chiffres révèlent une nouvelle fois une activité très préoccupante avec une baisse encore significative des ventes, un renouvellement de l'offre insuffisant, et, malgré cela, des prix toujours en hausse. La situation affecte tant les villes centres de Lyon et Villeurbanne que les communes environnantes, nécessitant des actions rapides pour rétablir l'équilibre du marché, selon les promoteurs lyonnais.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Le marché de l'habitat neuf à Lyon et sa métropole toujours en tension

 

A fin juin 2023, le marché de l'immobilier neuf en collectif dans la Métropole de Lyon montre de nouveau des signes préoccupants. Les ventes de logements neufs en collectif, hors ventes en bloc, ont enregistré une baisse alarmante de 48 % par rapport à l'année précédente, ne totalisant que 826 réservations.
Les ventes aux acquéreurs occupants restent majoritaires avec deux tiers des réservations en secteur marchand. En revanche, les investisseurs privés semblent toujours hésitants, n'ayant réservé que 290 logements. Les ventes en bloc, quant à elles, ont augmenté de 27 %, atteignant 259 logements à fin juin 2023, soutenant ainsi un peu l'activité mais sans compenser totalement la chute des ventes aux particuliers.

 

Inquiétude autour des stocks de logements neufs

 

Alors que le manque d'offre était un problème récurrent depuis plusieurs années, c'est désormais l'inverse qui inquiète les promoteurs immobiliers lyonnais. L'offre disponible s'est élevée à 3 817 logements à fin juin 2023, soit une hausse de 18 % par rapport à l'année précédente. Cette augmentation s'explique principalement par la baisse généralisée des ventes, entraînant une accumulation de biens sur le marché.

Pourtant, le renouvellement de l'offre est loin d'être suffisant, avec seulement 1 061 nouveaux logements mis en vente au premier semestre 2023, soit une baisse de 38 % par rapport à la même période en 2022. Les difficultés à obtenir des autorisations de construire et les programmes abandonnés en raison de la hausse des coûts de construction en sont les principales raisons, rapporte la FPI lyonnaise.
Malgré ce stock, sur le plan financier, le prix de vente moyen en secteur libre hors stationnement, en TVA normale, a augmenté de 3,9 % par rapport à fin juin 2022, atteignant 5 476 €/m² habitable. Cette hausse constante des prix complique l'accession à la propriété pour de nombreux acheteurs.

 

Ville de Lyon : un marché immobilier neuf paralysé

 

La ville de Lyon n'est pas épargnée par les difficultés du marché immobilier neuf. A fin juin 2023, seulement 231 logements ont été réservés, ce qui représente une baisse de 26 % par rapport à l'année précédente. Les mises en vente ont également connu une diminution de 33 %, laissant l'offre disponible augmenter de 28 % avec 1 088 logements proposés à la vente. Le prix de vente moyen en secteur libre hors stationnement, en TVA normale, poursuit sa hausse, atteignant désormais 6 546 €/m² habitable, soit une augmentation de 4,2 % par rapport à fin juin 2022. Au même titre que dans la métropole, la situation est toujours plus préoccupante dans Lyon intra-muros, avec un marché figé où les acquéreurs hésitent et les vendeurs peinent à renouveler leur offre, craignant les incertitudes du marché.

 

Appartement neuf Villeurbanne : une situation pétrifiée

 

La situation de l'immobilier neuf à Villeurbanne est encore plus critique. Fin juin 2023, les réservations ont chuté de manière significative, enregistrant une baisse alarmante de 78 % avec seulement 47 réservations signées au premier semestre.
Le marché du « 10e arrondissement » de Lyon a, lui, été affecté par la baisse des mises en vente, qui ont diminué de 70 % avec seulement 23 nouveaux logements proposés depuis le début de l'année. L'offre disponible est de 340 logements, soit en baisse de 16 %, ce qui indique une raréfaction des biens disponibles sur le marché. Le prix de vente moyen en secteur libre hors stationnement, en TVA normale, à 5 421 €/m² habitable, reste élevé. 

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

L'activité dans les extérieurs de la Métropole de Lyon ne compense plus 

 

Les communes environnantes de la Métropole de Lyon, souvent considérées comme des alternatives plus abordables, ne sont pas non plus épargnées par les difficultés du marché de l'immobilier neuf. Depuis le début de l'année, les réservations ont diminué de 30 % par rapport à l'année précédente, avec 484 réservations enregistrées.

appartement neuf Lyon
Autre signe préoccupant : 20 communes sur 59 de la métropole n'ont aucun logement neuf en commercialisation.
Les acquéreurs occupants représentent encore une part importante du marché avec 64 % des réservations en secteur marchand. Cependant, l'offre disponible a augmenté de manière significative de 50 % par rapport à fin juin 2022. En revanche, les mises en vente ont connu une baisse de 32 %, avec seulement 551 logements mis sur le marché. Le prix de vente en secteur libre, hors stationnement et en TVA normale, s'élève à 4 082 €/m² habitable, en hausse de 2,5 % par rapport à fin juin 2022 ; mais toujours moins rapide que l'inflation.

 

Aucun logement neuf en vente dans un tiers des communes de la métropole lyonnaise

 

Que ce soit dans les villes centres de Lyon et de Villeurbanne, dans les communes de la métropole ou en périphérie, le marché de l'immobilier neuf dans la capitale des Gaules traverse conjointement crises de l'offre et de la demande. En effet, dans 20 communes de la Métropole de Lyon, il n'y a pas un seul logement neuf disponible à la vente, ce qui représente une préoccupation majeure. Le report des ventes de logements en collectif vers les extérieurs de la Métropole de Lyon n'est plus une solution viable, alerte la FPI.

Face à cette situation inquiétante, la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise appelle au redéploiement des ambitions territoriales, au respect des objectifs réglementaires du PLU-H, et à l'accélération des délais de pré-instruction, puis d'instruction et d'autorisation des permis de construire. Elle rappelle que la construction résidentielle neuve répond aux dernières ambitions en matière de réglementation environnementale grâce à la RE 2020, notamment la réduction des émissions carbone, la végétalisation et la maîtrise des charges.
Toutefois, les perspectives s'annoncent complexes, car les conclusions du CNR Logement n'ont pas été favorables aux projets d'accession à la propriété. Les taux d'intérêts élevés ont impacté le marché, tout comme la fin annoncée du dispositif Pinel d'ici la fin de l'année 2024 et le recentrage du PTZ sur les seuls secteurs tendus. 
Face à ces défis, la Fédération des Promoteurs Immobiliers veut continuer à être force de proposition tant au niveau régional que national, contribuant à la préparation du Projet de Loi de Finance 2024 pour tenter de redynamiser le marché de l'immobilier neuf à Lyon et sa métropole.

Autres Chiffres clés

De nouveaux défis pour l'immobilier neuf en Normandie

Le marché immobilier neuf en Normandie affronte un ralentissement significatif au premier semestre 2023. Après des années de dynamisme, les défis actuels nécessitent des adaptations pour répondre aux besoins changeants des acheteurs, analyse le..

Voir tous les chiffres clés