Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
  • Constructeurs
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Chiffres clés Edition du

Programme neuf IDF : nouvelle sévère chute de l'offre

immobilier neuf IDF
Chute des ventes, des mises en vente et même de l'offre, l'immobilier neuf en Ile-de-France reste à la peine en cette fin 2020.

Tags : Immobilier neuf Ile-de-France, immobilier neuf Paris, prix immobilier neuf, ADIL


Suivant la tendance nationale, l’immobilier neuf en Ile-de-France continue de reculer au troisième trimestre 2020, d’après la note de conjoncture de l’ADIL 75. La chute des ventes et de l’offre disponible de logements neufs frôle les 30 % sur un an. Les mises en vente diminuent de moitié, pendant que les prix, eux, s'envolent.



« Ça s’écroule ! », voilà comment l’Agence Départementale pour l’Information sur le Logement en Ile-de-France, qualifie le marché de l’immobilier neuf en région parisienne. Au terme du troisième trimestre, comme depuis le début de l'année, marquée par la crise sanitaire inédite de la Covid 19, l'activité dans le logement neuf en Ile-de-France n'a cessé de reculer et « les effets de cette crise risquent de se manifester sur plusieurs années », analyse l’ADIL 75. 


Logement neuf IDF : seulement 6 000 ventes en trois mois


Au troisième trimestre 2020, le nombre de ventes enregistrées entre juillet et septembre 2020 dépasse à peine le seuil de 6 000 unités, soit une chute annuelle de 28 %. Si le recul se stabilise sur un trimestre : - 2 %, cela continue donc de reculer en comparaison du troisième trimestre 2019 et ce dans l’ensemble des départements d’Ile-de-France. 
L’immobilier neuf dans le Val-de-Marne est le plus sévèrement touché : - 44 % de ventes de logements neufs en moins sur un an, contre - 11 % dans l’immobilier neuf en Essonne, le département le plus préservé ! A noter tout de même, le rebond enregistré pour l’immobilier neuf en Seine-Saint-Denis : + 23 % d’un trimestre à l’autre. 

La maison neuve en Ile-de-France semble un peu moins touchée mais sur des volumes très faibles : - 12 %, contre - 28 % dans le collectif. Aucune typologie n’est préservée, ce sont notamment les studios, T2 et T3 qui déclinent d’environ 30 % chacun.


Appartement neuf Paris : seuls 14 lots mis en vente !


En parallèle, seulement 3 108 logements neufs ont été commercialisés au cours du troisième trimestre 2020, soit moitié moins que l'an passé à la même période. Au niveau régional, le recul des nouvelles commercialisations atteint donc 54 % sur un an. Seul l’immobilier neuf en Essonne enregistre une augmentation de 26 % mais après un troisième trimestre 2019 très morose.

Ailleurs, l'ensemble des départements franciliens montre un déclin des mises en vente : - 91 % dans l’immobilier neuf à Paris ! - 79 % dans le Val de Marne et - 78 % dans l’immobilier neuf des Yvelines. Seuls 14 appartements neufs ont été mis en vente dans Paris au troisième trimestre 2020. Moins de 200 dans le Val de Marne et les Yvelines chacun.


Vers une pénurie de logements neufs en Ile-de-France ?

 

Malgré ce recul des ventes, la pénurie persiste en Ile-de-France. L'offre disponible s'affaisse de 28 % sur un an. A fin septembre, 20 026 logements neufs en Ile-de-France sont disponibles à la vente. Après une chute de 39 % sur un an, le Val de Marne dispose de l'encours le plus restreint de la région, hors Paris, avec moins de 2 000 logements neufs en vente.


Pression sur les prix des appartements neufs en Ile-de-France

 

immobilier neuf Seine et Marne 77
Acheter neuf en Seine et Marne reste le plus abordable d'Ile-de-France, comme ici à Meaux. © Stocklib
En lien avec le coup d'arrêt observé sur le marché du neuf, les prix de l’immobilier neuf en Ile-de-France sont stables sur un trimestre mais en nette hausse sur un an. Il faut compter 5 345 €/m² à fin septembre pour acheter un appartement neuf en IDF. Cela augmente de 9 % en Seine-Saint-Denis et dans le Val de Marne, contre + 6,6 % à Paris et 3,9 % dans les Hauts-de-Seine, davantage donc dans l’immobilier neuf du Grand Paris qu’en grande couronne. 
Dans le détail, un appartement neuf à Paris reste le plus onéreux avec un prix moyen de 12 997 €/m² pour un appartement neuf, devant un appartement neuf dans les Hauts-de-Seine à 7 342 €/m² et un logement neuf dans le Val-de-Marne à 5 916 €/m². L’immobilier neuf en Seine et Marne reste le plus abordable à 4 121 €/m².

Par Rédaction

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2021

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2021

Simulation gratuite PTZ
bot