Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Conseils pratiques Edition du

Comment investir dans l'immobilier en étant jeune ?

investir immobilier jeune
Résidence principale ou investissement locatif, il est conseillé de se lancer le plus jeune possible dans un projet immobilier. © Shutterstock

Investir dans l’immobilier est une excellente façon de se constituer un patrimoine. Cela peut paraître difficile lorsque l’on est jeune et que l’on n’a pas beaucoup d’économies, mais il existe des solutions pour y parvenir. Découvrez dans ce conseil pratique les avantages mais aussi les pièges à éviter, à investir le plus tôt possible dans l’immobilier.



Investir dans l’immobilier jeune est une excellente idée pour se constituer un patrimoine et préparer sa retraite. En effet, les jeunes ont un avantage sur les investisseurs plus âgés : ils ont un horizon de placement plus long et peuvent donc profiter pleinement des avantages de l’immobilier sur le long terme. Cependant, il faut bien choisir son bien immobilier et ne pas se lancer tête baissée. Voici quelques conseils pour investir jeune dans l'immobilier.


Où et comment bien investir son argent quand on a 20 ans ?


Si vous avez entre 20 et 30 ans, et que vous souhaitez investir dans l’immobilier, sachez que vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre investissement. En effet, vous bénéficiez de nombreux avantages en tant que jeune acquéreur. Avec les crises successives, le retour de l'inflation..., l'immobilier, où qu'il soit ou presque, est plus que jamais vu comme une valeur refuge. D'autant que l'idée reçue qu'investir dans la pierre est réservé aux Français les plus aisés et donc plus âgés a vécu. En tant que jeunes actifs, vous pouvez tout à fait porter un projet immobilier. Il pourra prendre différentes formes. 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Investir dans l'immobilier neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf pour investir
  • Quels dispositifs pour investir dans le neuf
  • Investir en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.


Quel est le meilleur investissement pour un jeune ?


L'âge moyen d'un premier achat immobilier a tendance à avancer ces dernières années. L'âge des primo-accédants, ceux qui achètent pour la première fois un bien immobilier, était de 32 ans, selon la dernière étude des notaires. Une moyenne qui était à plus de 36 ans en 2015. Devenir propriétaire est d'ailleurs devenu une priorité pour plus de 70 % des Français interrogés récemment par Harris Interactive.

 

Acheter sa résidence principale en étant jeune

 

VIDEO - Comment acheter sans apport personnel ? © Trouver-un-logement-neuf.com
Pour ces primo-accédants, l'idée est principalement d'acquérir sa résidence principale, c'est-à-dire ne plus avoir de loyers à payer à perte mais rembourser chaque mois les mensualités d'un crédit immobilier. Une résidence principale qui sera exonérée de taxation sur les plus-values immobilières en cas de revente. Pour rappel, un bien immobilier est conservé en moyenne 7 ans. 
Certains ont tendance à se lancer dans un projet immobilier une fois un CDI obtenu et une fois être installé dans la vie. Or, ce ne serait pas la bonne technique. On peut acheter un bien immobilier dès qu'on est majeur. A partir de 18 ans, il faut donc voir votre projet immobilier comme un business plan. Même sans apport personnel ou CDI, si le projet est bien pensé, les banques pourront vous donner une chance et vous accorder le sésame qu'est un crédit immobilier pour financer votre acquisition. 

 

Réaliser un investissement locatif à 20 ans


Pourquoi ne pas vous lancer dans un premier investissement locatif tout en restant locataire en parallèle ? Il peut prendre diverses formes : l'achat d'une place de parking, d'un garage fermé, voire d'un studio ou d'une chambre de bonne. Un premier bien immobilier avec un effort d'épargne moindre que celui d'une résidence principale mais qui pourra vous servir d'apport personnel au moment d'acquérir justement votre résidence principale ou de garanties pour vous lancer dans une deuxième acquisition. Emprunter de quoi acheter un « petit » bien immobilier de type parking sera plus simple tout en affichant une belle rentabilité locative qui séduira le banquier.
Info en + : si vous habitez à Paris ou dans une très grande ville où le budget pour devenir propriétaire de votre résidence principale sera trop élevé compte-tenu de vos revenus, il est conseillé de réaliser un investissement locatif ailleurs pour commencer à vous constituer un patrimoine immobilier. 


Investir très jeune dans l'immobilier via une SCPI


Autre solution pour investir très jeune dans l'immobilier : opter pour une SCPI, Société Civile de Placement Immobilier. La pierre papier permet d'acheter des parts de biens immobiliers à une entreprise qui s'occupe de les louer pour vous. Vous récupérez alors une partie des loyers en fonction du nombre de parts de SCPI acquises. Vous pouvez les revendre si nécessaire au prix du marché. La mise de départ étant de 1 000 euros en général, c'est une première porte d'entrée dans l'investissement immobilier sans avoir à en supporter la gestion locative.


Investisseur débutant : pourquoi ne pas investir en famille grâce à une SCI ?


Autre piste pour se lancer dans l'investissement locatif, c'est s'appuyer sur l'aide de sa famille ou de ses proches grâce à une SCI. Un moyen de débuter accompagné et de partager les risques. Si le budget d'entrée pour acheter un bien immobilier, type appartement classique ou en résidence gérée, avoisine les 100 000 euros, il est possible d'acheter à plusieurs grâce à une SCI, Société Civile Immobilière, notamment une SCI familiale. Vous obtiendrez des parts de cette SCI en fonction du montant que vous aurez pu allouer à cette acquisition. Achats de parts qui peuvent être financés grâce à un emprunt immobilier. Il sera alors permis de profiter de l'effet levier du crédit immobilier.


Profiter de l'effet levier du crédit immobilier, quel que soit votre jeune âge !


achat immobilier 20 ans
L'immobilier est le seul placement à pouvoir être financé à crédit, il faut en profiter, même sans un important apport personnel. © Shutterstock
Que ce soit pour acquérir votre résidence principale ou pour investir dans l'immobilier neuf ou ancien, l'atout de l'investissement dans la pierre est de pouvoir bénéficier de l'effet levier du crédit immobilier. Aucun autre placement financier ne peut se payer à crédit. Actions en bourse, assurance-vie... il faudra payer cash l'intégralité de vos besoins. En revanche, l'achat d'un bien immobilier peut se financer grâce aux banques. Pas besoin d'une grosse mise de départ, si vous avez un peu d'argent de côté, si vos revenus sont le plus stable possible, les établissements bancaires pourront vous prêter de quoi financer votre premier achat immobilier. En cas d'investissement locatif, les loyers viendront rembourser en partie voire en totalité les mensualités du prêt immobilier. De quoi se constituer un patrimoine immobilier grâce à un faible effort financier.


Pourquoi les banques plébiscitent les jeunes emprunteurs ?


Même si vous êtes en début de carrière, les banques apprécieront le profil des jeunes actifs et seront davantage enclines à leur octroyer des conditions d'emprunt avantageuses. On parle de « profil prospectif », c'est-à-dire que la banque mise sur le fait que vos revenus augmentent au fil des années, que vos différents comptes-titres, livrets d'épargne et autres assurances vie seront domiciliés dans son établissement sur le long terme. Autre atout en tant que jeune acquéreur, c'est le niveau de l'assurance de prêt qui sera au plus bas, puisque son taux est en partie déterminé par votre âge. A savoir que l'assurance emprunteur peut représenter un tiers du montant global d'un prêt immobilier.

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier


Les aides et conseils pour concrétiser son projet immobilier à 30 ans


Reste que certains profils d'emprunteurs peuvent limiter vos chances d'obtenir un prêt immobilier. En tant que jeune actif, le conseil est donc de commencer à épargner le plus tôt possible afin de montrer à votre banquier votre sérieux et votre capacité à mettre chaque mois une certaine somme de côté. 
Que vous soyez jeune (ou plus âgé), il faut noter qu'il existe différents mécanismes de soutien à l'accession à la propriété ou à l'investissement immobilier. Le PTZ, Prêt à Taux Zéro, est par exemple le principal dispositif pour aider à devenir propriétaire de sa résidence principale, des aides spéciales pour les salariés via Action Logement ou même des aides de certaines grandes villes existent également. Pour ce qui est de l'investissement immobilier, la loi Pinel offre actuellement des avantages fiscaux pour tout achat immobilier pour louer. 
Quoi qu'il en soit, face à la montée actuelle de l'inflation, il est plus que conseiller de protéger votre épargne et pour cela, la pierre est un incontournable. D'autant que plus vous investirez jeune, plus tôt vous aurez remboursé votre prêt immobilier et plus tôt vous pourrez en tirer des avantages : loyers ou plus-value. C'est un cercle vertueux qu'il faut enclencher le plus vite possible. 

Par Céline Coletto