Recherche d'articles
 
 
Les informations de l'immobilier neuf : tout savoir de l'immobilier neuf
Le spécialiste pour trouver un logement neuf
Où ?
  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

Astuce : nos filtres en pages de résultats vous permettront d'affiner votre sélection

Actualités Edition du

Immobilier neuf Montpellier : crise confirmée au premier trimestre

projet immobilier neuf Montpellier
Terrible constat : il y a eu davantage de logements neufs mis en vente à Nîmes qu’à Montpellier au premier trimestre 2022. © Higher Roch / Montpellier / Julien Thomazo pour Vinci Immobilier & Pragma

Le marché de la promotion privée à Montpellier et le Languedoc-Roussillon est en situation de crise, ce que confirment les chiffres du premier trimestre de la Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Occitanie Méditerranée. Revue de détails. 



Face à la flambée des coûts de construction, la perspective d’un choc de l’offre est la bienvenue pour l’immobilier neuf à Montpellier et sa région car jusqu’ici, les données du premier trimestre 2022 montrent que la crise se poursuit.
 

La hausse du coût de construction bloque les nouveaux programmes immobiliers


En effet, selon les chiffres de la FPI Occitanie Méditerranée, l'importante augmentation du coût de construction due à la pénurie de matériaux et à la hausse du prix de l'énergie, vient directement impacter le démarrage de nouvelles opérations immobilières. « Ce n’est pas la première fois que le secteur de la construction connaît une hausse des coûts ou une pénurie de matériaux (acier en 2004, polyuréthane en 2017, …) », rappelle la Fédération des Promoteurs Immobiliers d’OM, mais « cette année, les tensions pesant sur les matériaux (hausse et allongement de délais d’approvisionnement) s’intensifient sous l’effet de mesures de reconfinement en Asie et du conflit en Ukraine ». 
Pour Laurent Villaret, président de la FPI Occitanie Méditerranée : « Cette augmentation des coûts touche la quasi-totalité des travaux depuis le gros œuvre jusqu’au second œuvre. L’ensemble de la filière de la promotion immobilière fait face à une crise absolument inédite qui met en danger l’équilibre économique de nos opérations. A cela, s’ajoutent les problèmes d’approvisionnement. La FPI OM est consciente des difficultés que vivent également les entreprises. C’est grâce à un effort collectif de l’ensemble de la filière (maîtrise d’œuvre, entreprises, fournisseurs, banquiers, collectivités…), que nous trouverons, nous l’espérons, une solution à cette crise. Cette augmentation du prix des matériaux nous oblige cependant à nous interroger sur le comportement de certains industriels qui devraient prendre en considération la responsabilité sociétale qui est la leur ! ».

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Les répercussions des difficultés sur le marché du neuf à Montpellier 


Qui dit marché sous tension, dit par la force des choses, augmentation des prix ! Sur la Métropole de Montpellier, les prix moyens au mètre carré habitable, hors stationnement, ont augmenté de 1000 €/m² depuis 2014. Aujourd’hui, les prix moyens hors parking frôlent les 5 000 € sur l’ensemble de la métropole montpelliéraine et atteignent 5 200 € sur la ville centre. Une pression sur les prix qui ne pourra pas s’alléger sans choc de l’offre. 
Ainsi, au premier trimestre 2022, sur la Métropole de Montpellier, les mises en ventes de logements neufs poursuivent leur baisse. Le niveau atteint, seulement 373 logements mis en vente, est le plus bas enregistré sur l’ensemble des 31 communes depuis 15 ans selon le cabinet Adéquation ! « Au premier trimestre 2022, nous avons mis sur le marché de la métropole montpelliéraine, deux fois moins de logements qu’au cours des trois années précédentes et quatre fois moins que les années antérieures. Il faut savoir qu’au cours de ce premier trimestre, la ville de Montpellier a mis sur le marché moins de logements neufs que la ville de Nîmes, 136 contre 197 logements, soit un écart de 44 % ! », a détaillé Laurent Villaret. 
Pas de quoi relancer les ventes de logements neufs ; en baisse de 32 % sur la métropole de Montpellier, dont un recul de 41 % des ventes en investissement locatif et de 18 % des ventes aux accédants à la propriété.
 
Lire aussi - Pourquoi acheter sa résidence principale ?

Dans ce contexte, le président des promoteurs montpelliérains s’interroge sur comment satisfaire la demande de logements sociaux et abordables sur la métropole ? A ce sujet, la FPI OM a d’ailleurs décidé de se doter d’un outil de suivi du logement social sur l’ensemble de la métropole de Montpellier et son grand territoire.

Un choc de l’offre promis par la métropole


Du coup, la FPI OM espère que le choc de l’offre lancé par la SERM, principal aménageur de la métropole montpelliéraine et pour lequel la fédération des promoteurs immobilier a été concertée, permettra de stabiliser l’augmentation des prix du neuf à Montpellier et sa région. « Au regard de la loi Climat et Résilience qui verrouille l’étalement urbain, la FPI OM s’interroge sur ce que sera le foncier de demain. La collaboration entamée avec la Métropole de Montpellier doit absolument perdurer afin d’anticiper l’avenir ! », a souligné le président de la fédération languedocienne.

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

L’immobilier neuf à Nîmes confirme son attrait


L’ensemble des autres marchés subit également la crise actuelle avec plus ou moins de résistance et de constance selon les fluctuations du renouvellement de l’offre. La faiblesse des données ne permet pas une analyse approfondie des marchés périphériques. Reste que toutefois, de tous les marchés de l’ex Languedoc-Roussillon, l'immobilier neuf à Nîmes Métropole est celui qui tire le mieux son épingle du jeu, avec un niveau de mises en vente d’environ 200 logements par trimestre, de ventes trimestrielles équivalentes à 120 logements et de prix étales sur un an à 3 700€/m² hors parking. 

Par Céline Coletto

NOS PARTENAIRES A VOTRE SERVICE

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques

Crédit Immobilier
Simulation loi Pinel

Réalisez une simulation d'investissement loi Pinel 2022

Simulation loi Pinel
Simulateur Prêt à taux zéro 2016

Calculez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro 2022

Simulation gratuite PTZ
bot