Pyramides d'Argent Occitanie Méditerranée : 8 programmes neufs récompensés




Diaporama
<strong>Grand Prix Régional et prix de l’Impact Sociétal : ODYSSÉE RIVE GAUCHE</strong><br>Promoteurs : COGIM et NEOCITY Promotion<br>Situation : Quartier Port Marianne - Rive-Gauche- Montpellier<br>Architecte : Skylab : JB MIRALLES (Montpellier) ; Apogée : T LANDEMAINE et J PITOIS (Montpellier) Mirage : O ESTEBE et E CATHALA (Montpellier)<br>Conçu par NEOCITY Promotion et COGIM, en étroite collaboration avec The French Proptech, « Odyssée Rive Gauche » se définit comme un écosystème qui réconcilie habitat, travail et consommation. Une réflexion collective a été menée afin de proposer à la SERM, un projet innovant réconciliant espace de vie et espace de travail.<br>Le nouvel ensemble immobilier, baptisé « Odyssée Rive gauche », abrite 3 bâtiments dont SKYLAB : Bâtiment Totem de la French Proptech Montpelliéraine, un incubateur de start-up dédié aux métiers de l’immobilier. « Odyssée Rive gauche », est un projet pluriel qui s’adapte aux évolutions des usages et repose sur l’idée d’intégrer de l’activité tertiaire au coeur même de l’espace résidentiel. D’un projet de développement économique, est né le désir de proposer un nouveau concept de vie en instaurant un climat collaboratif, de partage et de mixité sociale parmi les résidents, salariés et commerçants. L’objectif de cet écosystème est d’apporter au sein d’une collectivité : un lieu de vie, de travail et de consommation, dans lequel chacun des acteurs peut s’épanouir, partager et évoluer.<br>« Odyssée Rive gauche », c’est au total : 3 500 m2 de bureaux dédiés à la French Proptech ; 1 000 m2 de rez-de chaussée actifs sur l’avenue Raymond Dugrand et 161 logements dont 50 logements locatifs sociaux, 39 abordables et 72 logements libres. En résumé, « Odyssée Rive Gauche » est un projet innovant engagé pour une ville où il fait bon vivre, travailler et se divertir. Il offre au quartier développement économique, inclusion sociale et mixité. Cet ensemble immobilier connecté s’adapte aux nouveaux usages et donne à la collectivité, un lieu de vie, de travail et de consommation, dans lequel chacun des acteurs peut s’épanouir, partager et évoluer.

Grand Prix Régional et prix de l’Impact Sociétal : ODYSSÉE RIVE GAUCHE
Promoteurs : COGIM et NEOCITY Promotion
Situation : Quartier Port Marianne - Rive-Gauche- Montpellier
Architecte : Skylab : JB MIRALLES (Montpellier) ; Apogée : T LANDEMAINE et J PITOIS (Montpellier) Mirage : O ESTEBE et E CATHALA (Montpellier)
Conçu par NEOCITY Promotion et COGIM, en étroite collaboration avec The French Proptech, « Odyssée Rive Gauche » se définit comme un écosystème qui réconcilie habitat, travail et consommation. Une réflexion collective a été menée afin de proposer à la SERM, un projet innovant réconciliant espace de vie et espace de travail.
Le nouvel ensemble immobilier, baptisé « Odyssée Rive gauche », abrite 3 bâtiments dont SKYLAB : Bâtiment Totem de la French Proptech Montpelliéraine, un incubateur de start-up dédié aux métiers de l’immobilier. « Odyssée Rive gauche », est un projet pluriel qui s’adapte aux évolutions des usages et repose sur l’idée d’intégrer de l’activité tertiaire au coeur même de l’espace résidentiel. D’un projet de développement économique, est né le désir de proposer un nouveau concept de vie en instaurant un climat collaboratif, de partage et de mixité sociale parmi les résidents, salariés et commerçants. L’objectif de cet écosystème est d’apporter au sein d’une collectivité : un lieu de vie, de travail et de consommation, dans lequel chacun des acteurs peut s’épanouir, partager et évoluer.
« Odyssée Rive gauche », c’est au total : 3 500 m2 de bureaux dédiés à la French Proptech ; 1 000 m2 de rez-de chaussée actifs sur l’avenue Raymond Dugrand et 161 logements dont 50 logements locatifs sociaux, 39 abordables et 72 logements libres. En résumé, « Odyssée Rive Gauche » est un projet innovant engagé pour une ville où il fait bon vivre, travailler et se divertir. Il offre au quartier développement économique, inclusion sociale et mixité. Cet ensemble immobilier connecté s’adapte aux nouveaux usages et donne à la collectivité, un lieu de vie, de travail et de consommation, dans lequel chacun des acteurs peut s’épanouir, partager et évoluer.

<strong>Prix du Grand Public : MODERN’ART</strong><br>Promoteur : FDI Promotion<br>Situation : Quartier des Beaux Arts - Montpellier<br>Architecte : Atelier d’Architecture Emmanuel Nebout (Montpellier)<br>C’est à deux pas du centre-ville, au coeur du quartier des Beaux-Arts, réputé pour son esprit village, que se situe la résidence Modern’Art. Cette résidence intimiste de 36 logements s’intègre dans le quartier avec délicatesse, en alliant sa contemporanéité à l’architecture traditionnelle des bâtiments en pierre de taille voisins. Modern’Art combine toutes les facilités de la vie en ville. Au pied de la résidence, toutes les composantes d’une vie de quartier sont réunies : les commerces de proximité, les écoles, le parc Suzanne Babut et le Jardin des Plantes, le Corum et son esplanade, les infrastructures sportives du complexe Pierre Rouge et du stade Philippidès. Parce qu’elle est située au coeur de la ville, Modern’Art se doit d’accompagner le recours aux mobilités douces. Un local commun accueillera non seulement les cycles mais également des trottinettes électriques partagées. Niché entre les deux bâtiments latéraux, le parc intérieur ajoute noblesse et élégance à la résidence. Cet espace boisé est aménagé à partir de la structure végétale existante et agrémenté d’essences méditerranéennes, dans l’esprit des jardins des bastides provençales.

Prix du Grand Public : MODERN’ART
Promoteur : FDI Promotion
Situation : Quartier des Beaux Arts - Montpellier
Architecte : Atelier d’Architecture Emmanuel Nebout (Montpellier)
C’est à deux pas du centre-ville, au coeur du quartier des Beaux-Arts, réputé pour son esprit village, que se situe la résidence Modern’Art. Cette résidence intimiste de 36 logements s’intègre dans le quartier avec délicatesse, en alliant sa contemporanéité à l’architecture traditionnelle des bâtiments en pierre de taille voisins. Modern’Art combine toutes les facilités de la vie en ville. Au pied de la résidence, toutes les composantes d’une vie de quartier sont réunies : les commerces de proximité, les écoles, le parc Suzanne Babut et le Jardin des Plantes, le Corum et son esplanade, les infrastructures sportives du complexe Pierre Rouge et du stade Philippidès. Parce qu’elle est située au coeur de la ville, Modern’Art se doit d’accompagner le recours aux mobilités douces. Un local commun accueillera non seulement les cycles mais également des trottinettes électriques partagées. Niché entre les deux bâtiments latéraux, le parc intérieur ajoute noblesse et élégance à la résidence. Cet espace boisé est aménagé à partir de la structure végétale existante et agrémenté d’essences méditerranéennes, dans l’esprit des jardins des bastides provençales.

<strong>Prix de l’Innovation industrielle et prix de la Conduite Responsable des Opérations : RÉSIDENCE INCLUSIVE</strong><br>Promoteurs : Vestia Promotions<br>Situation : Quartier de la Courondelle - Béziers<br>Architecte : Pascale CHAUMONT - PCH Architecture (Montferrier-sur-Lez)<br>Date de livraison : 4ème trimestre 2023<br>La « Résidence Inclusive » destinée aux personnes en situation de handicap et les seniors en perte d’autonomie est réalisée en construction modulaire bois hors site conçu dans l’usine WBI (Wood Building Industry) développée par Vestia Promotions et en sera le prototype. Résidence à taille humaine de 36 logements, qui dispose des labels environnementaux E2 C1 témoins de performance énergétique élevée.<br>Les logements sont meublés, et disposent tous d’un balcon ou d’une terrasse privative et d’une grande pièce à vivre. Ils sont totalement accessibles et équipés avec une domotique avancée. Une plateforme de service est disponible en continu assurant des prestations à la demande des résidents. Une surveillance 24h/24 est assurée par un service local d’aide à domicile ou une plateforme de télé assistance selon les besoins du futur résident. WBI (Wood Building Industry) filiale du groupe Vestia est en charge de la conception, de la commercialisation, de la fabrication, fournitures et pose de module. Ce projet réalisé en grande partie en usine, le chantier se limite à des assemblages de module. La durée du chantier est réduite de presque moitié La conception du projet a été réalisée avec le BIM.

Prix de l’Innovation industrielle et prix de la Conduite Responsable des Opérations : RÉSIDENCE INCLUSIVE
Promoteurs : Vestia Promotions
Situation : Quartier de la Courondelle - Béziers
Architecte : Pascale CHAUMONT - PCH Architecture (Montferrier-sur-Lez)
Date de livraison : 4ème trimestre 2023
La « Résidence Inclusive » destinée aux personnes en situation de handicap et les seniors en perte d’autonomie est réalisée en construction modulaire bois hors site conçu dans l’usine WBI (Wood Building Industry) développée par Vestia Promotions et en sera le prototype. Résidence à taille humaine de 36 logements, qui dispose des labels environnementaux E2 C1 témoins de performance énergétique élevée.
Les logements sont meublés, et disposent tous d’un balcon ou d’une terrasse privative et d’une grande pièce à vivre. Ils sont totalement accessibles et équipés avec une domotique avancée. Une plateforme de service est disponible en continu assurant des prestations à la demande des résidents. Une surveillance 24h/24 est assurée par un service local d’aide à domicile ou une plateforme de télé assistance selon les besoins du futur résident. WBI (Wood Building Industry) filiale du groupe Vestia est en charge de la conception, de la commercialisation, de la fabrication, fournitures et pose de module. Ce projet réalisé en grande partie en usine, le chantier se limite à des assemblages de module. La durée du chantier est réduite de presque moitié La conception du projet a été réalisée avec le BIM.

<strong>Prix de l'Immobilier d'Entreprise : ETIC</strong><br>Promoteurs : FDI Promotion en co-promotion avec la Holding Tissot<br>Situation : Quartier Cambacérès- Montpellier<br>Architecte : FONTES Architecture (Montpellier)<br>Etic est orienté vers l’ouverture pour l’intégration au quartier Cambacérès. Le but étant d’assurer une cohérence et une continuité entre les espaces de Cambacérès. Le projet en forme de « T », offre côté sud une façade « rectiligne» mais avant tout méditerranéenne, jouant avec les ombres et lumières. Son architecture permet un front de protection au Sud vis à-vis de l’autoroute, et permet de créer des lieux de vie, côté parvis, avec ses ilots arborés. Le projet s’inscrit dans un ensemble de bâtiments permettant au quartier de Cambacérès d’envoyer un message fort aux usagers de l’A9 et de la nouvelle gare Sud de France : la construction d’un parc urbain, véritable quartier d’affaires polyvalent et dynamique.<br>La construction est réalisée en structure béton, avec des ventelles en aluminium recyclé et thermolaquées, des grandes baies vitrées et en mur rideaux de dalle à dalle. Des matériaux locaux sont privilégiés en prenant de la paille de riz de Camarague pour l’isolation ou du bois certifié local pour les terrasses par exemple. Une maîtrise d’oeuvre, un cabinet d’Architectes et une maîtrise d’ouvrage également locale : 100% Héraultaise et même quasi Montpelliéraine, des entreprises et industriels majoritairement Occitans.

Prix de l'Immobilier d'Entreprise : ETIC
Promoteurs : FDI Promotion en co-promotion avec la Holding Tissot
Situation : Quartier Cambacérès- Montpellier
Architecte : FONTES Architecture (Montpellier)
Etic est orienté vers l’ouverture pour l’intégration au quartier Cambacérès. Le but étant d’assurer une cohérence et une continuité entre les espaces de Cambacérès. Le projet en forme de « T », offre côté sud une façade « rectiligne» mais avant tout méditerranéenne, jouant avec les ombres et lumières. Son architecture permet un front de protection au Sud vis à-vis de l’autoroute, et permet de créer des lieux de vie, côté parvis, avec ses ilots arborés. Le projet s’inscrit dans un ensemble de bâtiments permettant au quartier de Cambacérès d’envoyer un message fort aux usagers de l’A9 et de la nouvelle gare Sud de France : la construction d’un parc urbain, véritable quartier d’affaires polyvalent et dynamique.
La construction est réalisée en structure béton, avec des ventelles en aluminium recyclé et thermolaquées, des grandes baies vitrées et en mur rideaux de dalle à dalle. Des matériaux locaux sont privilégiés en prenant de la paille de riz de Camarague pour l’isolation ou du bois certifié local pour les terrasses par exemple. Une maîtrise d’oeuvre, un cabinet d’Architectes et une maîtrise d’ouvrage également locale : 100% Héraultaise et même quasi Montpelliéraine, des entreprises et industriels majoritairement Occitans.

<strong>Prix du Bâtiment Bas Carbone : SO WOOD</strong><br>Promoteurs : Icade, Kalelithos et R.E.I Habitat<br>Situation : Quartier Port Marianne/République - Montpellier<br>Architecte : Philippe Bonon – A+ Architecture (Montpellier)<br>« So Wood » est une opération mixte bois/béton de 105 logements et 3 commerces répartis en 6 bâtiments offrant des volumétries étudiées mettant la nature au coeur de l’opération. Les appartements neufs sont conçus pour lutter contre les apports solaires et l’inconfort d’été : volets persiennes, ombrières, pergolas pour les appartements les plus exposés et emploi d’isolants biosourcés à base de fibres de bois. Les deux tiers des logements sont traversants et bi ou tri orientés pour rafraîchir naturellement Espaces verts privilégiés ont été conçus en un coeur d’îlot pour lutter contre le réchauffement urbain. L’offre de logements de « So Wood » est destinée à de l’accession libre, des primo-accédants, PSLA, ou des investisseurs. <br>Parmi les points forts de ce projet, on relèvera également : l’usage d’un béton à empreinte carbone réduite : béton CEM II dans tous les bâtiments ; l’utilisation de matériaux d’isolation biosourcés et le bois pour les Murs Ossature Bois (MOB), confectionnés et approvisionnés par des entreprises locales et le recours à la technologie BIM niveau 1.<br>« So Wood », c’est au total, 10 362m² de SDP répartis 6 bâtiments répartis autour d’un coeur d’îlot végétalisé, de RDC à R+9 représentant : 105 logements ; 3 commerces soit 740m² de SU ; 5 ateliers-logements Small Office Home Office, duplex de 90m² ; 738m² de bureaux ; un espace partagé de 60m² ; une terrasse accessible aux habitants du quartier et 103 places de stationnement dont 9 PMR.

Prix du Bâtiment Bas Carbone : SO WOOD
Promoteurs : Icade, Kalelithos et R.E.I Habitat
Situation : Quartier Port Marianne/République - Montpellier
Architecte : Philippe Bonon – A+ Architecture (Montpellier)
« So Wood » est une opération mixte bois/béton de 105 logements et 3 commerces répartis en 6 bâtiments offrant des volumétries étudiées mettant la nature au coeur de l’opération. Les appartements neufs sont conçus pour lutter contre les apports solaires et l’inconfort d’été : volets persiennes, ombrières, pergolas pour les appartements les plus exposés et emploi d’isolants biosourcés à base de fibres de bois. Les deux tiers des logements sont traversants et bi ou tri orientés pour rafraîchir naturellement Espaces verts privilégiés ont été conçus en un coeur d’îlot pour lutter contre le réchauffement urbain. L’offre de logements de « So Wood » est destinée à de l’accession libre, des primo-accédants, PSLA, ou des investisseurs. 
Parmi les points forts de ce projet, on relèvera également : l’usage d’un béton à empreinte carbone réduite : béton CEM II dans tous les bâtiments ; l’utilisation de matériaux d’isolation biosourcés et le bois pour les Murs Ossature Bois (MOB), confectionnés et approvisionnés par des entreprises locales et le recours à la technologie BIM niveau 1.
« So Wood », c’est au total, 10 362m² de SDP répartis 6 bâtiments répartis autour d’un coeur d’îlot végétalisé, de RDC à R+9 représentant : 105 logements ; 3 commerces soit 740m² de SU ; 5 ateliers-logements Small Office Home Office, duplex de 90m² ; 738m² de bureaux ; un espace partagé de 60m² ; une terrasse accessible aux habitants du quartier et 103 places de stationnement dont 9 PMR.

<strong>Prix de la Stratégie BIM et DATA : RIVES D’Ô</strong><br>Promoteurs : Bouygues Immobilier<br>Situation : Avenue de l’Abbé Pierre - Perpignan<br>Architecte : Christophe Moly – SEARL Archi Concept - Perpignan<br>Nichée au cours du nouveau quartier des jardins de la Basse, la résidence, avec son architecture contemporaine et son accès direct aux rives de la Basse, s’intègre parfaitement dans ce nouveau lieu de vie qui allie modernité et préservation des espaces. Les deux bâtiments de 20 et 31 logements sont surmontés de toits terrasses, l’un tourné vars l’avenue de l’Abbé Pierre, tandis que l’autre surplombe le cours d’eau de la Basse. Pour profiter de cet environnement, tous les logements disposent de balcons ou loggias. Le stationnement des véhicules se fait en rez-de-chaussée.<br>La résidence a été conçue en processus Bim et a répondu à l’appel à projet « Expérimentation Energie positive – Réduction Carbone E+C » de l’Ademe. Sa maquette BIM permettra une gestion numérique de la copropriété, facilitant ainsi le travail du syndic, les prises de décision du Syndicat des Copropriétaires et limitant les coûts d’études et d’interventions.

Prix de la Stratégie BIM et DATA : RIVES D’Ô
Promoteurs : Bouygues Immobilier
Situation : Avenue de l’Abbé Pierre - Perpignan
Architecte : Christophe Moly – SEARL Archi Concept - Perpignan
Nichée au cours du nouveau quartier des jardins de la Basse, la résidence, avec son architecture contemporaine et son accès direct aux rives de la Basse, s’intègre parfaitement dans ce nouveau lieu de vie qui allie modernité et préservation des espaces. Les deux bâtiments de 20 et 31 logements sont surmontés de toits terrasses, l’un tourné vars l’avenue de l’Abbé Pierre, tandis que l’autre surplombe le cours d’eau de la Basse. Pour profiter de cet environnement, tous les logements disposent de balcons ou loggias. Le stationnement des véhicules se fait en rez-de-chaussée.
La résidence a été conçue en processus Bim et a répondu à l’appel à projet « Expérimentation Energie positive – Réduction Carbone E+C » de l’Ademe. Sa maquette BIM permettra une gestion numérique de la copropriété, facilitant ainsi le travail du syndic, les prises de décision du Syndicat des Copropriétaires et limitant les coûts d’études et d’interventions.

<strong>*Premières Réalisations : Ô 1896</strong><br>Promoteur : Aquipierre Méditerranée<br>Situation : Rue Ecole Mage - Montpellier<br>Architecte : Lhenry Architecture (Montpellier)<br>« Ô 1896 » bénéficie d’un emplacement exceptionnel<br>*Un seul programme a concouru cette année pour ce prix. Il est donc sélectionné d’office pour candidater à la Pyramide de Vermeil des Premières Réalisations au niveau national.<br>« Ô 1896 » bénéficie d’un emplacement exceptionnel en plein coeur du centre-ville de Montpellier, proche de la Faculté de droit. Les 12 logements de ce programme représentent un véritable placement patrimonial, mis en valeur par des prestations haut de gamme et très qualitatives.<br>Ô 1896 est une opération de rénovation urbaine profonde qui consiste à la mise à nu complète de l’intérieur du bâtiment, en complément d’un renforcement structurel et d’une réfection partielle de la toiture. Les travaux structurels réalisés (Gros-OEuvre, charpente, couverture) ont permis de renforcer la structure du bâti et de le mettre à nouveau hors d’eau. Les appartements dont certains étaient à la limite de l’insalubrité correspondent à présent aux usages d’aujourd’hui au travers de leur réaménagement : cuisines équipées ouvertes sur les séjours, aménagement de placards équipés, équipement des salles de bains. Les travaux de second oeuvre ont permis d’améliorer la performance énergétique et acoustique du bâtiment par la mise en place de doublages périphériques, d’isolation dans les combles, de ventilation mécanique, de menuiseries bois double vitrage, ou encore de faux-plafonds acoustiques. Les éléments remarquables encore présents dans l’immeuble ont été conservés : cheminées, barres de Montpellier, volets intérieurs bois, escaliers en marbre, sol granito dans les halls. Ici, le parti a été pris de rénover ou réutiliser les équipements existants afin de réduire l’empreinte sur l’environnement.

*Premières Réalisations : Ô 1896
Promoteur : Aquipierre Méditerranée
Situation : Rue Ecole Mage - Montpellier
Architecte : Lhenry Architecture (Montpellier)
« Ô 1896 » bénéficie d’un emplacement exceptionnel
*Un seul programme a concouru cette année pour ce prix. Il est donc sélectionné d’office pour candidater à la Pyramide de Vermeil des Premières Réalisations au niveau national.
« Ô 1896 » bénéficie d’un emplacement exceptionnel en plein coeur du centre-ville de Montpellier, proche de la Faculté de droit. Les 12 logements de ce programme représentent un véritable placement patrimonial, mis en valeur par des prestations haut de gamme et très qualitatives.
Ô 1896 est une opération de rénovation urbaine profonde qui consiste à la mise à nu complète de l’intérieur du bâtiment, en complément d’un renforcement structurel et d’une réfection partielle de la toiture. Les travaux structurels réalisés (Gros-OEuvre, charpente, couverture) ont permis de renforcer la structure du bâti et de le mettre à nouveau hors d’eau. Les appartements dont certains étaient à la limite de l’insalubrité correspondent à présent aux usages d’aujourd’hui au travers de leur réaménagement : cuisines équipées ouvertes sur les séjours, aménagement de placards équipés, équipement des salles de bains. Les travaux de second oeuvre ont permis d’améliorer la performance énergétique et acoustique du bâtiment par la mise en place de doublages périphériques, d’isolation dans les combles, de ventilation mécanique, de menuiseries bois double vitrage, ou encore de faux-plafonds acoustiques. Les éléments remarquables encore présents dans l’immeuble ont été conservés : cheminées, barres de Montpellier, volets intérieurs bois, escaliers en marbre, sol granito dans les halls. Ici, le parti a été pris de rénover ou réutiliser les équipements existants afin de réduire l’empreinte sur l’environnement.

<strong>Prix Coup de Cœur du Jury : COBA</strong><br>Promoteur : Altarea Cogedim<br>Situation : La Grande Motte<br>Architecte : Antoine ASSUS - BPA Architecture (Montpellier)<br>La résidence COBA prend place à La Grande Motte, au sud du camping Le Garden, dans le cadre de l’une des six OAP sectorielles de renouvellement urbain de la commune. La résidence bénéficie d’un emplacement rare et unique, à 400m de la plage, au coeur d’un océan de verdure, et à deux pas des commerces.<br>L’opération s’articule autour de quatre bâtiments allant du R+3 au R+8 et présente 87 logements selon une programmation favorisant la mixité sociale : logements libres, abordables, sociaux et en démembrement ; ainsi que huit locaux d’activités et commerciaux réintégrant les commerces et les activités santé existants sur le site d’origine. La composition d’ensemble s’organise de façon harmonieuse dans la végétation dense du site déjà présente en périphérie du camping. Le programme résidentiel propose des logements spacieux avec des vues dégagées surplombant la canopée existante. Le plus haut bâtiment s’impose en signal architectural dont les généreuses terrasses ondulantes sont autant de jardins suspendus en réponse à la pinède méditerranéenne.<br>L’écriture architecturale des quatre bâtiments permet de constituer un ensemble cohérent tout en conférant à chaque volume un caractère unique, nuancé tant dans leur forme que dans l’orientation de leurs terrasses. Cette composition parfaitement équilibrée, créée par une alternance de pleins et de vides, permet de proposer des appartements traversants ou avec une double-orientation assurant un ensoleillement idéal et une ventilation naturelle optimale. Les terrasses les plus généreuses sont ainsi positionnées au sud, et ouvrent largement les séjours à l’environnement extérieur. La volumétrie des bâtis s’affine en fonction de la graduation des étages. Elle débute par un vaste socle assis en rez-de-chaussée. Ce niveau accueille différents services et commerces directement accessibles depuis les espaces publics. Dans la continuité les façades offrent un jeu de transparence d’où perce la végétation environnante.<br>Son architecture organique remarquable, développe des terrasses généreuses, allant jusqu’à 125 m², permettant une vue sur la végétation environnante et l’étang de l’Or. L’ensemble des T3, T4 et T5, représentant 85 % des logements, sont traversants, bi-orientés ou tri-orientés, apportant un vrai confort d’usage aux habitants. La conception vertueuse et environnementale des bâtiments permettra de diminuer leurs consommations énergétiques et favorise le confort des futurs habitants.

Prix Coup de Cœur du Jury : COBA
Promoteur : Altarea Cogedim
Situation : La Grande Motte
Architecte : Antoine ASSUS - BPA Architecture (Montpellier)
La résidence COBA prend place à La Grande Motte, au sud du camping Le Garden, dans le cadre de l’une des six OAP sectorielles de renouvellement urbain de la commune. La résidence bénéficie d’un emplacement rare et unique, à 400m de la plage, au coeur d’un océan de verdure, et à deux pas des commerces.
L’opération s’articule autour de quatre bâtiments allant du R+3 au R+8 et présente 87 logements selon une programmation favorisant la mixité sociale : logements libres, abordables, sociaux et en démembrement ; ainsi que huit locaux d’activités et commerciaux réintégrant les commerces et les activités santé existants sur le site d’origine. La composition d’ensemble s’organise de façon harmonieuse dans la végétation dense du site déjà présente en périphérie du camping. Le programme résidentiel propose des logements spacieux avec des vues dégagées surplombant la canopée existante. Le plus haut bâtiment s’impose en signal architectural dont les généreuses terrasses ondulantes sont autant de jardins suspendus en réponse à la pinède méditerranéenne.
L’écriture architecturale des quatre bâtiments permet de constituer un ensemble cohérent tout en conférant à chaque volume un caractère unique, nuancé tant dans leur forme que dans l’orientation de leurs terrasses. Cette composition parfaitement équilibrée, créée par une alternance de pleins et de vides, permet de proposer des appartements traversants ou avec une double-orientation assurant un ensoleillement idéal et une ventilation naturelle optimale. Les terrasses les plus généreuses sont ainsi positionnées au sud, et ouvrent largement les séjours à l’environnement extérieur. La volumétrie des bâtis s’affine en fonction de la graduation des étages. Elle débute par un vaste socle assis en rez-de-chaussée. Ce niveau accueille différents services et commerces directement accessibles depuis les espaces publics. Dans la continuité les façades offrent un jeu de transparence d’où perce la végétation environnante.
Son architecture organique remarquable, développe des terrasses généreuses, allant jusqu’à 125 m², permettant une vue sur la végétation environnante et l’étang de l’Or. L’ensemble des T3, T4 et T5, représentant 85 % des logements, sont traversants, bi-orientés ou tri-orientés, apportant un vrai confort d’usage aux habitants. La conception vertueuse et environnementale des bâtiments permettra de diminuer leurs consommations énergétiques et favorise le confort des futurs habitants.

Edition du
Actualités

Avec 55 dossiers en compétition, l’édition 2022 du concours des Pyramides d’Argent en Occitanie Méditerranée bat un record, tout en récompensant au final 8 programmes immobiliers de Montpellier et sa région.

programme neuf Montpellier
Parmi 55 dossiers, c'est finalement un programme neuf de Montpellier Port Marianne qui remporte la Pyramide d'Argent en Occitanie Méditerranée. © Odysée Rive Gauche / Montpellier / NéoCity Promotion et Cogim

Avec 55 dossiers en compétition, l’édition 2022 du concours des Pyramides d’Argent en Occitanie Méditerranée bat un record, tout en récompensant au final 8 programmes immobiliers de Montpellier et sa région.

Trouvez un logement neuf en 3 clics !

Où cherchez-vous ?

  • Pour habiter
  • Pour investir
  • Terrains
Trouver

En 2022, la Chambre régionale Occitanie-Méditerranée de la Fédération des Promoteurs Immobiliers a reçu 55 dossiers représentant 43 programmes neufs à Montpellier et sa région proposés par 23 promoteurs immobiliers membres de la fédération régionale, soit 19 dossiers de plus qu’en 2021. Un record pour cette édition du concours des Pyramides d’Argent, concours qui sert de première sélection régionale avant les Pyramides d’Or au niveau national. 

 

Habiter ou investir : 43 programmes immobiliers du Languedoc-Roussillon en lice

 

Un succès que n’a pas manqué d’apprécier Laurent Villaret, Président de la FPI Occitanie-Méditerranée, ex-Languedoc-Roussillon : « Le nombre de dossiers déposés pour le Concours des Pyramides 2022 en Occitanie-Méditerranée, bat tous les records depuis la création de ce concours il y a 18 ans, par Marc Pigeon, alors président national. Une augmentation des candidatures qui est l’expression de la volonté des promoteurs de la fédération régionale de tirer toujours plus haut la qualité de leurs réalisations et de le faire savoir. Le tout dans un contexte de pénurie de foncier… Gageons qu’en 2023, ce chiffre sera largement dépassé sous l’effet du choc de l’offre sur la métropole de Montpellier et du lancement de nouvelles opérations en ZAC ». Suivre toute l'actualité de l'immobilier neuf à Montpellier

 

Appartements et logements neufs en compétition

 

Une édition en région Occitanie dont le jury était présidé cette année par Numa Hambursin, directeur du Moco Montpellier Contemporain, centre d’art nouvelle génération, qui retient de sa participation « la volonté d’inscrire ces projets dans une dimension artistique. Je me réjouis de ces initiatives car la création de nouveaux immeubles est le levier le plus important pour mettre l’art dans la ville et embellir nos vies ».

Palmarès 2022 des Pyramides d’Argent en Occitanie Montpellier


Grand Prix Régional et prix de l’Impact Sociétal : Odyssée Rive Gauche à Montpellier par Cogim et Neocity Promotion
Prix du Grand Public : Modern’art à Montpellier par FDI Promotion
Prix de l’Innovation industrielle et prix de la Conduite Responsable des Opérations : Résidence Inclusive à Béziers par Vestia Promotions
Prix de l’Immobilier d’Entreprise : Etic à Montpellier par FDI Promotion en co-promotion avec la Holding Tissot
Prix du Bâtiment bas Carbone : So Wood à Montpellier par Icade, Kalelithos et R.E.I Habitat
Prix de la Stratégie Bim & Data : Rives d’O à Perpignan par Bouygues Immobilier
Prix des Premières Réalisations* : Ô 1896 à Montpellier par Aquipierre
Prix Coup de Cœur du Jury : Coba à La Grande Motte par Altarea Cogedim

Autres Actualités

Plus de 600 œuvres d'art dans des programmes neufs

La charte « 1 immeuble, 1 oeuvre » continue de se développer avec toujours plus de promoteurs engagés et toujours plus d'oeuvres d'art installées dans des programmes immobiliers neufs. Diaporama des dernières oeuvres symboliques installées.

Voir toutes les actualités